Danaë racemosa - Laurier d'Alexandrie, Laurier Cheval
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Laurier d'Alexandrie, Laurier Cheval, Fragon à grappes, Houx Frélon, Houx à grappes, Petit houx, nommé par les anglophones 'Poet's Laurel, Alexandrian Laurel'.
    Nom latin : Danaë racemosa  (L.) Moench.*, Danae laurus  Medik., Ruscus racemosus  L., Ruscus terminalis  Salisb.
    famille : Ruscaceae autrefois Liliaceae.
    catégorie : vivace à rhizomes noueux dont les jeunes pousses ressemblent au printemps à des petites asperges.
    port : touffe arbustive, dressée, évasée puis arquée et retombante.
    feuillage : persistant, coriace d'un beau vert brillant, feuilles squamiformes obliques (des cladodes) qui sont en fait, des tiges foliacées aplaties de 5 cm de long, alternes, lancéolées et pointues.
    floraison : en été courant juin-juillet. Grappes terminales de très petites fleurs hermaphrodites insignifiantes.
    couleur : blanc, blanc-crème légèrement verdâtre à jaune verdâtre vers la base, calice verdâtre.
    fruits : en automne, baies charnues de 1/2 cm de Ø passant du vert au jaune-orangé, rouge-orangé puis rouge vif, restant une grande partie de l'hiver en place, si les oiseaux en laissent. Baies contenant une seule graine.
    croissance : lente.
    hauteur : 0.80 à 1m environ en tous sens.
    plantation : au printemps ou à l'automne.
    multiplication : par division des touffes d'octobre à mars, par semis sous châssis froid à l'automne, levée au printemps, repiquage dès que les poussses ont 5 cm. Compter entre 5 à 7 ans pour avoir une touffe présentable.
    sol : fertile, frais, plutôt acide, parfaitement adapté au sol pauvre et calcaire.
    emplacement : soleil, mi-ombre, ombre lumineuse et surtout ombre sèche.
    zone : 6 - 10, tolère aisément -15/-20°C, parfaitement adapté à la sécheresse. USDA zone 6a-9b.
    origine : dans les sous-bois des forêts mixtes de l'Asie Mineure dans le Caucase du Sud compris entre la mer Noire et la mer Caspienne, présent au sud de la Turquie, Arménie, Azerbaijan* et Géorgie (Ossétie du Sud), Syrie, nord-ouest de l'Iran et de Grèce.
    entretien : juste couper ou casser au ras du sol les vieilles tiges déssèchées.
    maladies et ravageurs : pas de maladies et parasites connus, dédaigné par les cervidés.
    NB : son nom Danae  dans la mythologie grecque, Danaé est la mère de Persée fille du roi d'Argos et de Eurydice et son nom spécifique racemosa  vient du latin 'racemosus' qui désigne une grappe, faisant référence à la structure de son inflorescence.
    Dans la Grèce et la Rome antique étaient tressées des couronnes pour célébrer les poètes, les grands hommes célèbres et les athlètes.
    Dans la cité d'Oxyrhynque, des égyptologues ont découverts des papyrus à caractère médical, où était recommandé de réaliser un collier de feuilles de laurier d'Alexandrie pour le porter les lendemains de cuites pour traiter la gueule de bois, supprimer nausées et maux de tête, paru dans la presse courant avril 2014.
    Le nom de Laurier d'Alexandrie est également donné au Ruscus hypophillum, le fragon à feuilles nues.
    Ce genre ne comprend qu'une seul espèce introduite entre 1700 et 1713 dans les jardins et parcs de l'Europe via l'Italie où il est nommé 'Lauro alessandrino', trouvant largement sa place dans les jardins paysagers, dans les sous-bois clairs, les massifs arbustifs situés en ombre sèche et les mixed-borders.
    Il est prisé par les fleuristes pour sa longue conservation, qui l'utilisent largement en automne dans les compositions florales.

    Annotations :
    *Moench., abréviation botanique, pour le botaniste allemand Conrad Moench (1744-1805), durant toute sa vie il enseigne à l'Université protestante de Marbourg (Hesse- Allemagne), il est en total désaccord avec Linné à propos de la classification des plantes. On lui doit des ouvrages sur la systématique.
    Un petit genre de 3 espèces présentes au sud de l'Europe, lui est dédié Moenchia (Caryophyllaceae) par un autre opposant à Linné, le médecin botaniste allemand F.K. Medicus (1736-1808), ainsi qu'à une douzaine d'espèces spécifiques sous la forme moenchii, moenchia, moenchiana.
    *Azerbaijan', où il est nommé 'budaqli danaya', il pousse en compagnie du petit-houx Ruscus hyrcanus (Hirkan Butcher's broom), ce serait une espèce protégée.
    - M.Villain & nmauric© 21/11/00 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site