Macleaya cordata - Macleaya cordée, Bocconie cordée
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Macleaya cordata Nom commun : Macleaya cordée, Bocconie cordée, Pavot à plume, nommé par les anglophones 'Plume Poppy'.
    Nom latin : Macleaya cordata  (Willd.*) R. Br.*, synonymes Macleaya yedoensis  André*, Macleaya cordata  var. yedoensis  (André) Fedde, Bocconia cordata  Willd.
    famille : Papaveraceae.
    catégorie : vivace rhizomateuse à l'enracinement profond.
    port : touffe évasée.
    feuillage : caduc, sur le dessus vert jade/ gris vert ou vert-olive, au revers glauque, pubescent. Feuille en forme de coeur à 5-7 lobes arrondis, nervures fortement marquées. Tiges rondes pruineuses portant des stries.
    floraison : en été ( juin-août), en panicule plumeuse, visitée par les abeilles pour son nectar et pollen (notamment les abeilles charpentières. Minuscules fleurs tubulaires à 2 sépales et 25 à 30 étamines.
    couleur : blanc crème légèrement rosé.
    fruits : capusles minuscules graines ovoïdes, aplaties.
    croissance : rapide.
    hauteur : 1, 50 m - 3, 50 m.
    plantation : de préférence à à l'automne ou au printemps. Comptez 3 plants au m².
    multiplication : au printemps par semis (en 15 jours à 20-22°) par division à la fin de l'automne ou au printemps. En hiver, par prélèvements d'éclats de souche ou de rhizomes.
    sol : ordinaire, frais, bien drainé, légèrement enrichi.
    emplacement : soleil, mi-ombre, surtout à l'abri du vent pour protéger la floraison.
    zone : 3 - 9, tolère aisément -15°C, une fois installée résiste à la sécheresse.
    origine : dans les buissons, le long des cours d'eau et dans les forêts de feuillus de la Chine, du Japon et de Taïwan.
    entretien : arroser régulièrement la première année après la plantation et lorsque les étés sont trop secs, prévoir un paillage pour limiter l'évaporation, rabattre à la fin de l'automne. Attention contient une sève jaune orangé qui tache énormément.
    maladies et ravageurs : sans maladie, les limaces convoitent ses jeunes pousses d'un beige rosé.
    NB : son nom Macleaya lui a été donné en souvenir d'Alexandre Maclean (1767-1848) qui fut gouverneur de Nouvelle-Galles du Sud et son nom spécifique cordata  signifie cordée faisant référence à ses feuilles.
    Ce genre ne comprend que 2 espèces de vivaces rhizomateuses toutes deux originaires de Chine, du Japon et deTaïwan.
    Macleaya cordata 'Coral Plume'
    Catherine Baral © Démons & Merveilles
    Une plante qui était très en vogue dans les années 1900 et qui fait un retour depuis quelques années dans nos jardins, elle a sa place dans les massifs et les mixed-borders ou en sujet isolé près des zones de passage pour profiter de sa vaporeuse floraison et les jours de pluie des gouttes d'eau qui perlent sur son feuillage.
    Propriétés et utilisations:
    Des essais sont en cours, cette plante contiendrait dans ses cellules de la benzonanthridine qui aurait une action sur l'oïdium. Utilisée dans la pharmacopée asiatique (bo luo hui), parce qu'elle contient, des alcaloïdes tels que l'allocryptopine, chelerythine, la protopine et la sanguinarine, qui ont des propriétés anesthésiques, antiseptiques, anti-tumorales et antifongiciques. Elle serait utilisée dans le traitement de la maladie d'Alzheimer.
    Autre espèce et cultivars :
    Macleaya microcarpa  Fedde, synonyme Bocconia microcarpa  Maxim, se rencontre en Chine, 1, 50m à 2m de haut, inflorescence d'un beige rosé, zones 5-10.
    Macleaya microcarpa  'Coral Plume', inflorescences plumeuses d'un rose soutenu. (photo 3).
    Macleaya microcarpa  'Kelway's Coral Plume', se distingue par un feuillage d'un bronze cuivré et des inflorescences d'un beige teinté de rose. Certains pensent que ce sont les mêmes cv.
    Macleaya microcarpa  'Spetchley Ruby', 2m à 2.50m, ses jeunes pousses sont pourprées, framboisées, le feuillage est gris-vert légèrement pourpré, inflorescences plumeuses d'un rouge corail cuivré, les boutons floraux sont aussi pourprés.
    Macleaya kewensis  'Flamingo', feuillage gris-vert, inflorescences de couleur crème à couleur rose pêche, boutons floraux roses, primée par la RHS en recevant l'Award of Garden Merit.
    Macleaya kewensis  Turrill, autrefois Macleaya x kewensis  1958, issu d'un croisement entre Macleaya cordata et Macleaya microcarpa.
    Macleaya cordata var. thunbergii  (Miq) Honda, synonyme Bocconia cordata var. thunbergii  Miq., se rencontre au Japon.
    Macleaya cordata  R.Br. f. glabra  H. Ohba, se rencontre au Japon.

    Annotations :
    *Willd., abréviation botanique pour le botaniste taxonomiste prussien Carl Ludwig Willdenow (1765-1812), qui fut aussi apothicaire et docteur en médecine, en 1798 il enseigne l'histoire naturelle, en 1801 il est nommé, directeur du Jardin botanique de Berlin-Dahlem qu'il entreprend de remettre en état. En 1810 à l'Université de Berlin, il occupe la chaire de professeur de botanique. Son herbier riche de plus de 20 000 espèces, se trouve depuis 1818 au Musée botanique de Berlin où il constitue la base de l'herbier. Il fait la connaissance en 1788 d'Alexander von Humboldt, qui lui adresse ses collectes, dont il assure l'identification et en même temps il s'intéresse à l'influence du climat sur les plantes, il y consacre d'ailleurs en 1792, un ouvrage 'Grundriss der Kräuterkunde', qui est toujours réédité. Les botanistes lui ont dédié 33 espèces de plantes et de champignons sous la forme willdenowiana et 73 sous willdenowii. On lui doit de nombreux ouvrages, dont 'Florae Berolinensis Prodomus' ( 1787) et son ouvrage de référence 'Hortus berolinensis sive Icones et descriptiones, plantarum rariorum vel minus cognitorum quae in Horto regio botanico berolinensi' (première édition en 1803).
    *R.Br., abréviation botanique pour le chirurgien, botaniste-naturaliste écossais Robert Brown (1773 - 1858), l'un des plus célèbres du Royaume-Uni, spécialiste de la description et classification des végétaux, il s'intéresse à l'étude des pollens avec un microscope.
    *André, abréviation botanique pour le célèbre paysagiste français Édouard-François André (1840-1911) à qui l'on doit la création et la réalisation de la Roseraie de l'Haÿ les Roses, avec des dessins d'Alfred Riocreux, à partir de planches réalisées par le botaniste américain Charles Edward Faxon (1846 - 1918) qui fut directeur adjoint et responsable de la bibliothèque de l'Arboretum Arnold en 1882, cette encyclopédie se trouve aujourd'hui conservée à l'Arnold Arboretum.
    nmauric © 01.09. 2001 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.

Macleaya cordata

un compteur pour votre site