Salvia pratensis  - Sauge des prés
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Salvia pratensis
    Raphaël Rodon © Flore en ligne
    Nom commun : Sauge des prés, nommée par les anglophones 'Meadow Sage'.
    Nom latin : Salvia pratensis  L.*
    famille : Lamiacées.
    catégorie : vivace herbacée à rosette basale et tiges poilues.
    port : buissonnant, dressé  .
    feuillage : caduc, aromatique, vert foncé et velu. Feuilles opposées, ovales légèrement oblongues vers la base à marge dentée.
    floraison : longue du printemps à été (mai-août) avec une remontée en fin d'été. Longues inflorescences (40 à 45 cm) en épis verticillés de fleurs bilabiées comestibles, dans un court calice poilu.
    couleur : bleu-violet, plus pâle vers la base. Il existe à l'état spontané à fleurs banches et à fleurs roses.
    fruits : 4 petites nucules contenant des graines brunes.
    hauteur : 0.40 à 0.50 m, elle peut atteindre 1 m si elle se plaît.
    plantation : au printemps et à l'automne, compter 4 plants au m² .
    multiplication : courant janvier-février par semis à peine couvert, dans un mélange de terre et de sable à part égale et par division au début du printemps.
    sol : bonne terre de jardin, drainé plutôt calcaire.
    emplacement : soleil.
    origine : Europe et Afrique du Nord (Maroc).
    zone : 3 - 9, tolère aisément -35°C.
    entretien : supprimer les hampes florales au fur et à mesure, rabattre en novembre, taille de mise en forme au printemps.
    maladies et ravageurs : déteste l'humidité stagnante.
    NB :Son nom Salvia  désigne déjà le genre en latin, vient de 'salvo' signifiant guérir, 'salvus' signifiant sain, faisant référence aux propriétés médicinales de certaines espèces du genre et, pratensis  signifie des prés.
    Ce genre comprend environ 900 espèces de vivaces herbacées, d'annuelles ou d'arbustes au feuillage pouvant être aromatique, originaires des zones dites tempérées du globe, une dizaine d'entre elles d'Europe, 65 d'entre elles ont des propriétés médicinales, 118 espèces d'entre elles sont originaires d'Amérique centrale et du Mexique et 84 espèces de Chine.
    Si elle affectionne votre jardin, elle se ressèmera généreusement.
    La sauge des prés et ses cultivars ont leur place dans les mixed-borders, les rocailles, les jardins secs sur gravier et dans les prairies, elle s'utilise comme fleur à couper.
    Parmi les cultivars, citons :
    - Salvia pratensis  'Haematodes' des épis floraux plus compacts d'un bleu pâle.
    - Salvia pratensis  'Indigo', environ 60 cm de haut, floraison de ce magnifique bleu.
    - Salvia pratensis  'Madeline', floraison bicolore d'un bleu violacé et blanc pour la lèvre inférieure.
    - Salvia pratensis  'Mittsommer' à floraison retombante elle fleurit tout l'été.
    - Salvia pratensis  'Pink Delight', environ 60 cm de haut à floraison rose pâle précoce courant avril.
    - Salvia pratensis  'Rosea', environ 60 cm de haut x 30, feuillage vert foncé, de mai à août longue floraison rose.
    - Salvia pratensis  'Rose Rapsody', environ 60 cm de haut x 30, feuillage vert foncé, de mai à août longue floraison rose magenta un peu passé dans un calice pourpré.
    - Salvia pratensis  'Rubican', environ 60 cm de haut x 30, feuillage vert foncé, de mai à août longue floraison rouge clair.
    - Salvia pratensis  'Royal Distinction' même taille, feuillage vert foncé, petites fleurs rouge framboisé dans un calice pourpré et poilu.
    - Salvia pratensis  'Swan lake', environ 50 cm de haut à floraison blanche.
    - Salvia pratensis  'Sweet Esmeralda', même taille à floraison précoce courant avril d'un rose assez foncé.
    - Salvia pratensis  'Twilight serenade', même taille à floraison précoce d'un violet foncé d'avril à novembre.

    Consulter la liste des autres sauges, dans l'Encyclopédie.

    Annotations :
    *L., abréviation botanique pour le botaniste-naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, médecin, à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binominale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l'espèce, c'est la base de la taxonomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigne à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède.
    - Thierry Lecetre et nmauric©22/01/2000 par la Société des Gens de Lettres® - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site