Sisyrinchium striatum - Sisyrinque, Bermudienne striée
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Sisyrinque strié, Bermudienne striée nommée par les anglophones 'Satin flower, Yellow Eyed Grass'
    Nom latin : Sisyrinchium striatum  Sm.*, donné pour synonymes de Phaiophleps nigricans  (Phil.) R.C. Foster, Olsynium nigricans  (Phil.) R.A. Rodr. & Martic., Susarium nigricans  Phil., Symphyostemon nigricans  (Phil.) Benth. ex Baker.
    famille : Iridaceae.
    catégorie : vivace rhizomateuse.
    port : touffe évasée
    feuillage : persistant, vert glauque. En éventail feuilles linéaires, rappelant celles des Iris virant progressivement au court de la saison au noir.
    floraison : début d'été. Sur des tiges florales aplaties, épis de corolles ouvertes à 6 pétales arrondis jaune pâle à la base plus vive, 3 pétales supérieurs puis en quinquonce 3 autres en dessous, tous effilés en pointe, veine médiane fortement marquée de part et d'autres 3 autres veines, gorge striée de griffure pourpre, 3 étamines jaune d'or, tiges virant progressivement au noir
    couleur : jaune paille griffé de pourpre.
    croissance : moyenne.
    hauteur : 0.50 à 0.70 m.
    plantation : printemps, automne.
    multiplication : parr semis d'automne ou de printemps. Éventuellement par division des touffes en fin d'été, tous les deux ans.
    sol : frais, drainé, neutre, pauvre ou fertile.
    emplacement : soleil de préférence, mi-ombrel'après-midi de préférence.
    zone : 4 - 10, USDA 7/9.
    origine : Amérique du Sud en Argentine, Brésil et Chili.
    entretien : supprimer les feuilles séchées et les hampes florales en fin de floraison.
    maladies et ravgeurs : ni maladie, ni prédateurs.
    NB : son nom Sisyrinchium striatum  vient du grec 'sys' qui désigne le cochon et 'rhynchos' qui désigne le nez, le groin, se référant à l'habitude des cochons de fouiller la terre avec leur groin à la recheche de leurs racines dont ils sont très friands et son nom spécifique bermudianum  précise son origines les Bermudes dont elle est l'emblème nationale.
    Un genre qui comprend environ 90 espèces de vivaces rhizomateuses ou d'annuelles originaires des Amériques dont 41 espèces aux États-Unis et une seule espèce d'Afrique.
    Les sisyrinchium  se ressèment abondamment, attention à ne pas prendre les petites plantules pour de l'herbe.
    Un cultivar :
    Sisyrinchium striatum  'Variegatum' (synonyme 'Aunt May'), 60 à 75 cm de haut, feuillage panaché rayé de crème. Pousse bien à l'ombre sèche.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    Sisyrinchium bermudianum  L., Sisyrinque des Bermudes, Bermudienne, consulter sa fiche.
    Sisyrinchium califorcanicum  (Ker Gawl.) Aiton, Sisyrinque, Bermudienne de Californie, consulter sa fiche.

    Liste des autres espèces de bulbeuses présentes dans l'Encyclopédie, s'ouvrant dans un pop-up.

    Annotations :
    *Sm., abréviation botanique pour le naturaliste-botaniste australien Lindsay Stewart Smith (1917-1970) qui a oeuvré au Queensland avec le botaniste australien Cyril Tenison White spécialiste des pâturages, 3 espèces lui ont été dédiées.
    - Catherine Baral & nmauric©10/08/2002 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.

 Sisyrinchium striatum

un compteur pour votre site