Prunus serrulata - Cerisier du Japon 'Shirotae'
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Cerisier du Japon 'Shirotae', Cerisier 'Shirotae', nommé par les japonais Sakura 'Shirotae' et par les anglophones 'Japanese Flowering Cherry', 'Shirotae Cherry' également 'Mount Fuji Cherry'.
    Nom latin : Prunus  'Shirotae', Prunus serrulata  'Shirotae' donné pour synonyme par certains, de synonyme de Prunus  'Mount Fuji' et Prunus  'Hosokawa'.
    famille : Rosaceae.
    catégorie : arbre ornementale.
    port : évasé, très large et très étalé, branches se développant à l'horizontale légèrement arquée.
    feuillage : caduc. Feuilles elliptiques dentées bronze au débourrement, puis vert tendre et enfin, rouge orangé à l'automne.
    floraison : abondante et parfumée, en début de printemps fin mars à mi-avril selon climat et ce avant le feuillage.
    couleur : bouquets lâches de 2 à 3 fleurs en coupe, simples ou doubles, d'un blanc neige (3,5 cm de diamètre) de 10 à 20 pétales.
    fruits : ne produit pas de fruits.
    croissance : rapide.
    hauteur : 6 à 8 m pour un étalaement avoisinant les 12m.
    plantation : en hiver.
    multiplication : par greffage sur du merisier Prunus avium  en écusson en été ou encore en fente à se moment là elle sera effectué plus tôt au printemps.
    sol : acide ou neutre ou alcalin, redoute l'humidité.
    emplacement : soleil
    entretien : aucun, n'aime guère être taillé, si vraiment nécessaire la taille s'effectue sur le bois de l'année
    zone : 5 - 9.
    origine : obtention horticole fait partie des cerisiers à fleurs japonais du Groupe Sato-Zakura, un cultivar souvent donné comme dérivé du cerisier du Japon Prunus serrulata  Lindl, mais depuis les années 80 on considère que les arbres de ce groupe peuvent avoir pour origine Prunus spéciosa  et des croisements avec d'autres hybride.
    Ces premiers cerisiers à fleurs orientaux furent introduits en Europe via les Pays-Bas par Siebold* entre 1862 et 1866 et de là vers le reste de l'Europe.
    NB : Selon certains, Prunus  'Mount Fuji' désignerait le cultivar à fleurs simples et Prunus  'Shirotae' le cultivar à fleurs doubles, mais le plus souvent, les deux appellations sont considérées comme synonymes.
    Un sujet adulte est vraiment spectaculaire au moment de la floraison. Mais seuls des jardins assez grands peuvent l'accueillir en raison de son étalement (10à 12 m.), d'autant qu'un bon recul est souhaitable pour pouvoir l'admirer comme il le mérite, c'est ce que vous avez la possibilité de faire à Paris, courant avril, et y découvrir un sujet remarquable, dans les carrés de la perspective du Jardin des Plantes, le long de la double allée de platanes.
    Au Japon, le prunier nommé 'Shôchikubai'( tarduction pin, bambou, prunier) fait parti des quelques arbres symboliques de bonne augure étant le premier à fleurir au printemps, il est souvent associé et représenté lors de la célébration d'événement important tel que lors de mariage ou lors de la célébration du Nouvel An japonais.
    Son nom Prunus  est le nom donné en latin au prunier, venant du grec 'proumnon' qui désigne la prune et son nom spécifique de 'Shirotae' en japonais fait référence à la couleur 'blanche neige' de ses fleurs.
    Parmi les cultivars du Groupe sakura :
    Prunus  sakura "Amanogawa" à fleurs doubles rose lavé de blanc Prunus sakura "Amayadori" double blanc
    Prunus  sakura "America" à fleurs simples blanc légérement lavé de rose filet des étamines blanc
    Prunus  sakura "Aratama" à fleurs doubles chiffonnées et ondulés d'un blanc rose nacré, jeunes pousses vert rouge cuivré.
    Prunus  sakura "Ariake" à fleurs simples en coupe ouverte blanches faiblement rosé, filet des étamanines d'un blanc pur, boutons lavé de rose
    Prunus  sakura "Benitamanishiki" à fleurs doubles chiffonnées, marge ondulée donnant un aspect dentelé ondulés d'un blanc lavé de rose, revers plus rosé, jeunes pousses cuivré.
    Prunus  sakura "Botan" à fleurs semi doubles en coupe ouverte, marge ondulée d'un blanc à peine nacré, revers plus rosé, filet des étamines blanc jaunâtre, les jeunes pousses bronzes.
    Prunus  sakura "Eigenji" à fleurs semi doubles en coupe ouverte à marge ondulée d'un blanc pur avec le revers lavé de rose, filet des étamines blanc verdâtre, boutons floraux d'un rose soutenu quasi rose bonbon, les jeunes pousses d'un rouge cuivré.
    Prunus  sakura "Fugenzo" Cerisier franchement kitsch à fleurs en forme de dense pompon de pétales chiffonnés et ondulés d'un blanc rose lavé d'un flashi rose magenta, virant progressivement au magenta pur, les jeunes pousses sont bronze cuivré
    Prunus  sakura "Fujizakura" à fleurs simples en coupe ouverte d'un blanc pur pétale fendu à deux lobes arrondis, filet des étamines blanc irisé de rose, calice rose que l'on distingue vraiment entre les pétales, boutons floraux d'un rose soutenu
    Prunus  sakura "Fukurokuju" à fleurs en forme de dense pompon d'un rose bonbon lavé de rose fuchsia vers la marge et sur le revers, boutons floraux d'un rose vraiment rose fuchsia, les jeunes pousses d'un vert acide cuivré.
    Prunus  sakura "Funabarayoshino" à fleurs simples en coupe ouverte pétale en forme de coeur à deux lobes arrondis d'un blanc pur revers lavé de rose, jeunes pousses d'un vert acide cuivré.
    Prunus  sakura "Goten Nioi" à fleurs en forme de pompon lache d'aspect chiffonné d'un rose dragé plus foncé vers le coeur à marge effilochée comme chez l'oeillet, filet des étamines d'un rose soutenu jeunes feuilles d'un vert cuivré, calice d'un rose soutenu.
    Prunus  sakura "Hanagasa" à fleurs en forme de pompon chiffonné dans un dégradé de blanc rose, rose bonbon plus ou moins soutenu (proche de la couleur de l'arbre de Judée), jeunes feuilles d'un éclatant bronze cuivré, calice d'un rose bonbon soutenu.
    Prunus  sakura "Higurashi"
    Prunus  sakura "Hirosaki"
    Prunus  sakura "Horinji"
    Prunus  sakura "Imose"
    Prunus  sakura "Izuyoshino"
    Prunus  sakura "Jugatsuzakura"
    Prunus  sakura "Juniyaezakura"
    Prunus  sakura "Kanhizakura"
    Prunus  sakura "Kanzan"
    Prunus  sakura "Kinashichigozakura"
    Prunus  sakura "Kirin"
    Prunus  sakura "Komatsunagi"
    Prunus  sakura "Mikurumagaeshi"
    Prunus  sakura "Narayaezakura"
    Prunus  sakura "Omuroariake"
    Prunus  sakura "Ooshusatozakura"
    Prunus  sakura "Oshimazakura"
    Prunus  sakura "Shirohatazakura"
    Prunus  sakura "Shirotae"
    Prunus  sakura "Shogetsu"
    Prunus  sakura "Shuzenjikanzakura"
    Prunus  sakura "Someiyoshino"
    Prunus  sakura "Sotorihime"
    Prunus  sakura "Taizanfukun"
    Prunus  sakura "Takasago"
    Prunus  sakura "Temari"
    Prunus  sakura "Ukon"
    Prunus  sakura "Umineko"
    Prunus  sakura "Usuzumi" à fleurs simples en coupe ouverte, pétale en forme de coeur à deux lobes arrondis d'un blanc pur, filet des étamines blanc, calice d'un vert acide visible en coeur sous les pétales
    Prunus  sakura "Yaeakebono" à fleurs semi-doubles en coupe semi-ouverte, pétales rose pâle à marge ondulée, nervure médiane d'un rose bonbon magenta marbrures en dégradé sur le pourtour, coeur rose bonbon magenta comme le filet des étamines
    Prunus  sakura "Yaebenitoranoo"
    Prunus  sakura "Yaebinishidare"
    Prunus  sakura "Yaenooshimazakura"
    Prunus  sakura "Yamazakura"
    Prunus  sakura "Yokihi" semi-doubles blanc lavé de rose étamines roses.
    Prunus  sakura "Kenrokuen Kikuzakura" fleurs en dense pompon de petit pétale rose pâle donnant au centre un rose plus soutenu

    Annotations :
    * Siebold abréviation botanique Sieb., médecin et naturaliste bavarois Philipp Franz Balthazar von Siebold (1796-1866), il vécu au Japon de 1823 jusqu'en 1830, on lui doit l'introduction en Europe de fort nombreuses nouvelles plantes d'origine japonaises.
    < font color="#ffeab0">Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.

Jardin! L'Encyclopédie
un compteur pour votre site