Stephanandra tanakae  - Stéphanandre de Tanaka, du Japon
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Ken's Plant Image Collection ©
    Nom commun : Stéphanandre de Tanaka, Stéphanandre du Japon, Neillie de Tanaka, nommé en japonais 'Kanautsugi, Kogomeutsugi' et par les anglophones 'Japanese Stephanandra'
    Nom latin : Stephanandra tanakae*  Franch. et Sav., renommé par certaines flores Neillia tanakae  Franch. et Savatier
    famille : Rosaceae.
    catégorie : arbuste aux rameaux d'un brun acajou brillant lui confèrent un aspect gracieux en hiver.
    port : ouvert, arqué.
    feuillage : caduc, vert franc puis vert plus soutenu virant au jaune, orange lavé de rouge en automne, fortement nervuré lui donnant un aspect gaufré, très effilé en pointe. Feuilles de 8 à 12 cm, presque ovales, dentées, divisées en 3 ou 5 lobes.
    floraison : en juin-juillet, panicules de 5 à 10 cm de petites fleurs étoilées de 5 mm à 5 étroits pétales oblongs-lancéolés et 20 à 25 étamines soudées sur le pourtour de l'hypanthe, calice pubescent à 5 sépales triangulaires disposés en quinconce avec les pétales.
    couleur : blanche pur, calice d'un blanc crème, boutons floraux lavé de rose en pointe.
    fruits : enchâssé dans le calice petit follicule pubescent et déhiscent contenant 1 à 2 graines ovoïdes.
    croissance : moyenne.
    hauteur : 2 à 3 mètres en tous sens, parfois plus large que haut.
    plantation : toute l'année sauf période de gel et de canicule si la plante est en container. A l'automne ou à la fin d'hiver si la plante est en motte.
    multiplication : séparation des rejets enracinés, boutures herbacées en mai, semi-aoûtées en été (à l'étouffée) ou à bois sec en automne.
    sol : tout sol (acide, neutre ou alcalin ou calcaire), frais ou humide, riche ou fertile ou pauvre, et drainé
    emplacement : soleil ou ombre légère, supporte la mi-ombre.
    zone : 4 - 10, tolère aisément -35 °C.
    origine : Japon dans les forêts de feuillus au nord-est de l'île principale de Honshu dans la région montagneuse de Tohoku et plus à l'ouest dans la région de Kinki (Kansai où se trouve Kyoto) et en face dans la presqu'île coréenne. Consulter la carte du Japon.
    entretien : taille de rajeunissement occasionnelle.
    NB : son nom vient du grec 'stephanos' qui désigne une couronne et de 'andros' qui désigne la fleur, faisant allusion aux étamines disposées en étamines étant disposées en couronne. Ce genre selon les flores chinoise ou japonaise ne comprend que 3 ou 5 espèces arbustives originaires de l'est de l'Asie dont 1 endémique à la Chine et 2 présentes au Japon.
    Parmi les cultivars et hybrides du genre, citons :
    Stephanandra incisa  'Crispa', nommé par les anglophones Cutleaf stephanandra 0.60 ne dépassant pas 1 m de haut pour un étalement de 2m, bon couvre-sol, floraison d'un blanc-verdâtre.
    Stephanandra incisa  'Dart's Horizon', au port bas et étalé.
    Autres espèces :
    Ken's Plant Image Collection ©
    Stephanandra chinensis   Hance, synonyme Stephanandra flexuosa , Siebold & Zuccarini var. chinensis , (Hance) Pampanini. , endémique à l'est et au centre de la Chine, présent en altitude entre 1000 et 1500 m dans les provinces de l'Anhui, Hénan, Hubei, Hunan, Jiangxi, Séchouan, et la province côtière du Guangdong, Fujian, Zhejiang, nommé 'Hua kong mu', arbuste plus trapu et buissonnant 1m à 1.50 m, feuilles elliptiques-ovales. .
    Carte de la Chine.
    Stephanandra incisa  (Thunberg) Zabel, synonyme Spiraea incisa  Thunberg, Stephanandra flexuosa  Siebold & Zuccarini., en chinois 'Xiao mi kong mu' et par les anglophones 'Lace Shrub', originaire du nord est de la Chine province du Lioning (Xiuyan), Corée du Nord, région de Shanghai, Taïwan et Japon, arbuste d'environ 2.50 m, photo ci-contre.

    Annotations :
    *tanakae, De Tanaka, certainement dédié au botaniste, taxonomiste, mycologue japonais Tyôzaburô Tanaka (1885-1976) connu aussi sous le nom de Tanaka Chözaburö qui enseigna à l'Université Impériale de Tokyo, puis à l'Université de Taipei, il fut le spécialiste du genre citrus et des Rutacées, 43 espèces lui ont été dédiées Asteracea, Brassicaceae, Caryophyllaceae, Celastraceae, Chenopodiaceae, Eriocaulacea, Lamiacea, Lauraceae, Leguminosae ,Loranthacea, Poaceae, Primulacea, Rosaceae, Rutaceae.
    Il fut membre de la RHS, son immense bibliothèque intitulé 'Tanaka collection' est depuis 1981 à la Bibliothèque National de l'Université de Taïwan.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
Jardin! L'Encyclopédie
un compteur pour votre site