Ixora coccinea  - Ixora écarlate
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Ixora écarlate, connue des réunionnais sous le nom d'Hortensia du Japon, nommée par les anglophones 'Flame Of The Wood', 'Torch-tree' ou 'Jungle Flame'.
    Nom latin : Ixora coccinea  L.*
    famille : Rubiaceae.
    catégorie : arbuste, utilisable en haies, ou en 'plantes d'appartement'.
    port : buissonnant, dense, arrondi.
    feuillage : persistant, coriace, brillant, vert foncé nervure médiane plus clair , limbe légèrement gaufré par les nervures prononcées. Feuilles simples, entières, opposées ou verticillées, ovales-oblongues effilées en pointe.
    floraison : fin printemps à été à début automne, parfumée nectarifères visitées par les abeilles et les colibris. Corymbe bombée de plus d'une vingtaine de fleurs tubulaires (1cm) à 4 pétales obovales et 4 étamines jaunes disposées en quinconce, photo du bas. A besoinde chaleur pour fleurir
    couleur : rouge, rose, orange, saumonné, jaune et blanc pour les cv..
    fruits : petites baies charnues d'un noir brillant.
    croissance : moyenne.
    hauteur : 1,5-2 m.
    plantation : toute l'année, principalement printemps.
    multiplication : bouture en fin d'été à l'étouffée par marcottage ou par semis à chaud.
    sol : fertile à riche, drainé, frais, acide ou neutre
    emplacement : mi-ombre lumineuse.
    zone : 11 - 12, tropicale.
    origine : Asie du sud-est en zone tropicale, présente en Inde, Ceylan.
    entretien : aucun.
    NB : son nom Ixora  (Shiva) dans la mythologie indienne et celui d'un Dieu assez infâme qui avait voler les femmes des brahmanes, ces brahmines le maudirent temps qu'il perdit l'usage de son membre et ne put assouvir ses désirs auprès de ces femmes , il est comparé au Priape des Grecs et des Romains, sa représentation est le lingam, une pierre de forme phallique roulée par les eaux du Gange, le culte est rendu par les femmes, voir gravure de Bernard Picart (1725. Son nom spécifique coccinea 
    Ce genre comprend plus de 400 espèces d'arbres et arbustes persistants originaires des zones tropicales de l'Asie du sud-est (archipel malais inclus) de l'Afrique, Madagascar (1 espèce) et des îles du Pacifique (aux Caraïbes et Antilles).
    L'Ixora coccinea a été introduite aux Antilles et Caraïbes vers 1820; en Europe elle se cultive en serre chaude assez humide en pleine terre ou dans des potées, plus difficile à réussir en appartement.
    L'atout de cette plante vient de l'intensité des coloris.
    Propriétés et utilisation :
    Appelée Torch-tree' parce qu'autrefois son bois après avoir été un peu martelé était utilisé pour servir de torche.
    Toutes les parties sont utilisées dans la pharmacopée asiatique et indienne pour nettoyer les plaies, traiter l'eczéma, les abcès.
    Les Ixora  poussant en Afrique ont aussi des propriétés médicinales.
    Parmi les cultivars citons :
    Ixora  'Angela Busman' fleurs roses.
    Ixora  'Frances Perry' fleurs jaunes.
    Ixora  'Fraseri' fleurs orange-rose (photo du bas)
    Ixora  'Herrera's White'fleurs blanches
    Ixora  'Maui Yellow' fleurs d'un jaune pâle.
    Ixora  'Singapore Yellow' fleurs d'un jaune pâle.
    Ixora  'Super King' fleurs rouges.
    Ixora  'Sunkist' fleurs d'un rouge brique.
    Autres espèces : (qui diffèrent essentiellement par l'habitat)
    Ixora amoena , synonyme Ixora javanica  Ixora baileyana  Bridson & L.G.Adams
    Ixora beckleri  Benth.
    Ixora biflora  Fosberg
    Ixora casei  floraison rouge écarlate.
    Ixora dallachiana  (Benth.) F.Muell.
    Ixora expandens  (F.Muell.) F.Muell.
    Ixora ferrea  (Jacquin) Bentham, présente aux Antilles et Caraïbes, Guyane, Venezuela où elle est nommée 'Palo de hierro', floraison et baies blanches.
    Ixora klanderiana  F.Muell., donné pour synonyme de Ixora thozetiana  F.Muell.
    , floraison blanche
    Ixora javanica  Ixora orophila  C.T.White
    Ixora parviflora  Grah.
    Ixora pavetta  Benth.
    Ixora pentamera  Benth.
    Ixora queenslandica  Fosberg, longue feuilles lancéolées, floraison rose saumonnée (gravure du bas).
    Ixora timorensis  Decne.
    Ixora tomentosa  Roxb.
    Ixora triflora  Benth.
    Ixora umbellata  Valeton ex Koord. & Valeton, floraison blanche.

    Découvrir, les plantes nectarifères et les plantes hôtes visitées par les papillons.

    Annotations :
    * L. : Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, médecin, botaniste-naturaliste suédois à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binomiale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l’espèce, c'est la base de la taxinomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivie d'un parution 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigne à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède.
    nmauric©20/06/2002 - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.

 Fleurs d'Ixora coccinea au jardin botanique de Durban

un compteur pour votre site