Browallia speciosa  - Browallie, Browalle remarquable
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Browallie remarquable, Browalle remarquable ou Violette bleue, nommée par les anglophones 'Bush Violet' ou 'Amethyst Flower'.
    Nom latin : Browallia speciosa  Hook.*
    certains l'écrivent avec un seul l Browalia .
    famille : Solanaceae (Cestroideae).
    catégorie : vivace, qui dans bien des cas est cultivée en annuelle.
    port : buissonnant, compact.
    feuillage : persistant, vert clair à vert foncé. Feuilles entières (9 - 10 cm), ovales à lancéolées avec des nervures fortement marquées, souvent plus foncées.
    floraison : toute l'année sous climat approprié, dans les autres cas de la fin du printemps - été (juin à septembre). A l'aisselle des feuilles, petites fleurs ( 5 cm) tubulaires, solitaires, corolle à 5 lobes.
    couleur : bleu à bleu violacé, violette ou blanche avec une petite pointe de jaune au centre de la corolle.
    croissance : rapide.
    hauteur : 0.30 à 0.50 m.
    plantation : au printemps fin avril - début mai, suivant la région en espaçant les plants de 15 à 20 cm. Pour une culture en pot, il est préférable de mettre 5 ou 6 plantules ensemble pour avoir une belle potée touffue.
    multiplication : semis sous serre chaude (20 - 23° C) en février, sans trop couvrir les graines, compter environ 2 semaines avant la levée puis repiquer en godets; ou bouturage. Pincer les tiges pour favoriser la ramification.
    sol : humifère, frais, bien drainé.
    emplacement : mi-ombre ou soleil, mais éviter les situations trop brûlantes et à l'abri du vent.
    zone : 9 - 11 pour une culture en extérieur comme vivace.
    origine : Amérique du Sud en zone tropicale.
    entretien : supprimer les fleurs fanées, elle a besoin d'un copieux arrosage en été, mais sans excès car elle est sensible au pourrissement des racines.
    Pour une culture en pot durant la période de croissance effectuer un apport d'engrais pour plante à fleurs tous les 15 jours, diminuer les arrosages durant la période de repos. Sensible aux aleurodes (mouches blanches).
    NB : Ce genre est dédié à un suédois, John Browall (1707–1755), évêque d'Abo (aujourd’hui Turku, Finlande) et botaniste. son nom spécifique speciosa  vient du latin 'speciosus' qui signifie de bel aspect, remarquable.
    Ce genre comprend six espèces (certains botanistes le réduisent à quatre) de vivaces persistantes, toutes originaires d'Amérique du Sud (trois sont originaires du Pérou, en zone andine) et d'Amérique Centrale. Introduite en Europe aux alentours de 1829, comme plante de massifs ou de sous-bois, de nos jours elle est surtout utilisée comme plante d'intérieure.
    Il existe des cultivars avec divers tons de bleu, de violet et du blanc, ainsi que des cultivars nains comme 'Blue Troll', environ 25 à 30 cm de haut.
    Propriétés et utilisations :
    Attention, la Browallie est une plante toxique pour les humains et les animaux.
    Autre espèce présentes dans l'Encyclopédie :
    Browallia jamesonii  Benth., plus connue sous le synonyme de Streptosolen jamesonii  Miers., consulter sa fiche.
    Quelques autres espèces :
    - Browallia acutiloba  Sagástegui & Díos.
    - Browallia americana  L., synonyme Browallia elata L., Browallia americana forma elata  Kuntze, Browallia demissa L., Browallia dombreyana  Dammer., Browallia melanotricha  Brandegee, Browallia nervosa Miers, Browallia peduncularis Benth., Nierembergia petunioides Dunal.: environ 60 cm de haut.
    - Browallia grandiflora  Graham, synonyme. Browallia cordata  G.Don, environ 50 cm.
    - Browallia eludens  R.K.Van Devender & P.D.Jenkins, originaire du Mexique.
    - Browallia viscosa  H.B. & K., synonyme Browallia pulchella  Hort.ex Vilm, 'Amethyst flower', mais certains botanistes le donne pour synonyme de Browallia americana  L.

    Annotations :
    Siro Kurita ©
    *Hook., abréviation botanique pour le botaniste écossais William Jackson Hooker (1785-1865), spécialiste des mousses puis tout au long de sa vie des fougères, en 1820 nommé à la chaire de botanique de l'Université de Glasgow, suite à ses travaux scientifiques Guillaume IV lui décerne un titre de noblesse en 1836. En 1841, il occupe la fonction de premier Directeur du Jardin Botanique Royale de Kew, un peu à l'abandon depuis la disparition de son prédécesseur Joseph Banks, un jardin qu'il agrandi, enrichi de plusieurs serres, dont la célèbre Palm House de D. Burton et R.Turner réalisé entre 1844 et 1848. On lui doit aussi l'ouverture des jardins au public durant les après-midis.
    Auteur de forts nombreux ouvrages et parutions botaniques dont entre autre, la première Flore des îles britanniques "Flora Scotia; or a description of scottish plants arranged both according to the artificial and natural methods" (Volume 2 en 1821).
    The british flora compresing the phaenogamous, or flowering plants and ferns" (2 volumes - Londres éd. Longman, Brown, Green and Longmans 1831 édition revue et corrigée en 1842)
    L'édition d'un guide "Kew Garden or Popular guide to the Botanic garden of Kew".
    "Genera filicum; or Illustrations of the ferns, and other allied genera; from the original coloured drawings of the late Francis Bauer; with additions and descriptive letterpress", by Sir William Jackson Hooker. London, H. G. Bohn, 1842. "Synopsis filicum : or, A synopsis of all known ferns, including the Osmundaceae, Schizaeaceae, Marattiaceae, and Ophioglossaceae (chiefly derived from the Kew herbarium) Accompanied by figures representing the essential characters of each genus"" avec son assistant Joseph Gilbert Bakers, responsable de l'Herbier de Kew (éd. Robert Harwicke - 1868).
    - nmauric©24/11/2003 - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site