Ensete ventricosum  - Ensète, Bananier d'Abyssinie
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Ensète, Bananier d'Abyssinie ou Faux bananier, nommé par les anglophones 'Red Abyssinian Banana' ou 'Red Banana'.
    Nom latin : Ensete ventricosum  (Welwitsch) Cheesman, synonymes Musa ventricosa JF. M. J. Welwitsch, Ensete edule  Bruce ex Horaninov, Ensete arnoldianum  (De Wild.) Cheesm., Ensete bagshawei  (Rendle & Greves) Cheesm., Ensete buchanani  (Baker) Cheesm., Ensete davyae  (Stapf) Cheesm., Ensete fecundum  (Stapf) Cheesm., Ensete holstii  (K. Schum.) Cheesm., etc.
    famille : Musaceae.
    catégorie : vivace herbacée monocarpique à rhizome tubéreux. Ne pas produire de rejets comme les bananiers.
    port : dressé puis évasé. Longues gaines foliaires formant un pseudotronc. La sève blanchâtre rougit au contact de l'air.
    feuillage : persistant, vert foncé brillant sur le dessus, revers plus pâle et glauque. Longues (1 à 3m) et larges feuilles entières, alternes, oblongues-lancéolées, à nervures fortement marquées, la médiane tirant sur le rouge.
    floraison : fin du printemps - été, sous nos climats. En partie centrale, inflorescence en long épi retombant formé de larges bractées oblongues, imbriquées les une dans les autres en spirale. A leur l'aisselle alignées sur 2 rangs, petites fleurs hermaphrodites (entre 14 et 18), celles situées en partie inférieure sont femelles.
    couleur : jaune, jaune - verdâtre ou rougeâtre, voir rouge brun pour les bractées. Fleurs blanches à lobe jaune orangé et anthères pourpres.
    fruits : Petites bananes non comestibles, de couleur jaune orange à maturité, contenant de minuscules graines noirâtres. Après la fructification, l'ensemble de la plante dépérit.
    croissance : rapide.
    hauteur : 2/3 à 10 m sous climat approprié. Pseudotronc pouvant atteindre 0.80 à 1m de diamètre.
    plantation : au printemps pour l'Europe.
    multiplication : uniquement par semis de graines fraîches sous serre chaude.
    sol : riche, humifère, frais, drainé.
    emplacement : soleil, mi-ombre lumineuse.
    zone : 9 - 12
    origine : Afrique Centrale et Afrique de l'Ouest, en zones tropicales humides.
    entretien : enlever les feuilles fanées ou cassées sans dégarnir le stipe. On peut le cultiver en pot dans un substrat très enrichi en veillant à effectuer des arrosages fréquents.
    Très sensible aux araignées rouge en atmosphère trop sèche, visité par les limaces.
    NB : Son nom vient du latin 'ensatus' signifiant en forme d'épée (ensis), faisant référence à la forme des feuilles.
    Décrit pour la première fois en 1862 par Horaninov, il a longtemps été rattaché au genre Musa. Ce n'est que vers 1947 qu'il a été enfin rétabli comme genre à part entière, comprenant alors environ 25 espèces. Révisé en 2000, il ne comprendrait plus que 7 espèces de vivaces herbacées à rhizomes, toutes originaires d'Afrique ou d'Asie du sud-est.
    Parmi les cultivars citons :
    Ensete ventricosum 'Montbeliardii' ou Ensète éthiopien : Longues et étroites feuilles rougeâtres à côte rouge presque noire.
    Ensete ventricosum Hort 'Maurelii' : aussi à tige et feuilles rouges, il est nettement plus trapu. Il est parfois commercialisé sous l'appellation ' Atropurpureum'.
    Propriétés et utilisations :
    Le rhizome riche en fécule (amidon), lorsqu'il est jeune et tendre est consommé bouilli. Les plus vieux et le pseudotronc sont râpés, mis à fermenter puis cuits en galette 'Kocho'. C'est la base de l'alimentation dans certaines régions d'Afrique. Les gaines foliaires et les feuilles donnent une fibre qui est utilisée pour la confection de nattes, sacs et cordages.
    Localement la pharmacopée traditionnelle utilise les feuilles pour traiter les problèmes de dysenteries.
    Autres espèces :
    Ensete gilletii  (De Wild.) Cheesm., synonyme Ensete religiosum  (Dyb.) Cheesm. : Se rencontre en Asie du sud-est.
    Ensete glaucum  (Roxb.) Cheesm., synonyme Ensete calospermum  (F. Muell.) Cheesm.
    Ensete homblei  (Bequaert) Cheesm.
    Ensete perrieri  (Claverie) Cheesm., se rencontre aussi à Madagascar.
    Ensete superbum  (Roxb.) Cheesm., se rencontre en Asie du sud-est.
    Ensete wilsonii  (Tutcher) Cheesm., certains botanistes, le donnent pour synonyme de Ensete gilletii  (De Wild.) Cheesm.
    Autres espèces de bananiers présentes dans l'Encyclopédie :
    Musa basjoo  Siebold & Zucc., synonyme Musa japonica  Hort. Veitch. ou Bananier japonais, consulter sa fiche.
    Musa coccinea  Andrews, synonyme Musa uranoscopus  Lour. ou Bananier rouge, consulter sa fiche.
    Musa ornata  Roxb. Bananier d'ornement, consulter sa fiche.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site