Ammi visnaga  - Fenouil annuel, Herbe aux cure-dents
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Ammi visnage, Fenouil annuel, Herbe aux cure-dents ou Herbe-aux-gencives, nommé par les anglophones 'Toothpickweed', 'Bisnaga Khella' ou simplement 'Visnaga' et en langue arabe 'Khella'. (en arrière plan Pennisetum glaucum 'Purple Majesty')
    Nom latin : Ammi visnaga  (L.*) Lam.*, synonymes Visnaga daucoides  Gaertn., Daucus visnaga  L.
    famille : Apiaceae (Ombelliferae).
    catégorie : annuelle ou bisannuelle nitrophile.
    port : dressé, ramifié et étalé.
    feuillage : persistant, vert clair, glauque. Sur de grosses tiges cannelées, très fines feuilles laciniées, engainantes, tri ou bipennatiséquées.
    floraison : très longue, de l'été jusqu'à l'automne, au parfum pas toujours apprécié. Sur un long pédoncule inflorescence nectarifère, minuscules fleurs hermaphrodites à 5 pétales inégaux, échancrés, réunies en grosses ombelles plates devenant concaves à maturité ( les rayons se replient et se reserrent), nombreux épais rayons (environ 150) dressés, effilés en pointe, qui se lignifient dans le temps et des bractées inférieures pennées ou bifurquées à segments filiformes.
    couleur : évoluant progressivement du blanc, au blanc crème, au vert acide ou jaune verdâtre suivant l'évolution de la floraison et de la fructification.
    fruits: minuscules fruits secs (diakène), bruns, ovoïdes( 2mm environ) formés de 2 carpelles soudés et légèrement côtelés et blanchâtre.
    croissance:moyenne.
    hauteur : 0.20 à 0.80/1m, pour un étalement presque identique.
    plantation : printemps.
    multiplication : par semis au printemps (fin mars-avril) levée en 2 semaines.
    sol : indifférent, une préférence pour les sols argileux.
    emplacement : soleil, mi-ombre, ombre partielle.
    zone : 5 - 9
    origine : serait originaire de l'Égypte et de l'Afrique du nord, naturalisée en Europe centrale et mériodinale, sur le pourtour du bassin méditerranéen jusqu'au Moyen-Orient et à l'ouest de l'Asie (dont l'Inde), principalement dans les friches et les décombres.
    entretien : sans, juste regarder les changements et découvrir les insectes qui viennent y butiner ou folâtrer au nombre desquelles figurent le Cherche-midi ou Gendarme (Pyrrhocoris apterus). Elle peut devenir envahissante si l'on ne veille pas à sa propagation.
    NB : son nom Ammi  vient du latin et du grec où il désigne le genre, il désigne aussi l'ami, mot venant de 'ammos', qui désigne le sable où il pouss 'ailleurs, et son nom spécifique visnaga , visnage en langue romane désignerait l'ensemble des voisins, le voisinage.
    Ce genre comprend environ une dizaine d'espèces annuelles ou bisannuelles.
    Ammi visnaga était l'une des principales espèces figurant dans la liste des 'Mauvaises herbes', qui aujourd'hui avec son feuillage plumeux et ses superbes ombelles rentre à nouveau mais par la grande porte dans nos jardins intégrer massifs ou mixed border. De plus, il peut être utilisé en fleurs coupées pour composer des compositions fraîches ou sèches (attention, à prendre soin de les manipuler avec des gants).
    En Égypte et en Afrique du nord, il est cultivé intensivement pour en extraire de l'huile essentielle.
    Parmi les cultivars citons :
    Ammi visnaga  'Green Mist' : 0.90 à 1.20m de haut pour un étalement identique, feuillage vert anis, larges ombelles vert anisé aussi, virant au blanc. photo ci-contre
    Propriétés et utilisations :
    Les rayons lignifiés étaient autrefois récoltés pour être utilisés comme cure-dents, d'où son nom commun d'Herbe aux cure-dents en français et de 'Toothpickweed' pour les anglophones.
    Ses propriétés antispasmodiques, diurétiques, éméto-cathartiques et vasodilatatrices sont connues depuis la plus haute Antiquité par les pharmacopées traditionnelles orientales et maghrébines, figurant dans le réputé Papyrus d'Ebers (vers 1550 avant JC) qui est le premier traité de chirurgie et de médecine de l'Égypte pharaonique, traité incluant des copies de textes nettement plus anciens - Ce manuscrit est conservé à la bibliothèque de Université de Leipzig (RDA).
    Les ombelles sont prescrites en décoction pour traiter abcès buccaux, aphtes et gingivites et aussi pour traiter les palpitations et le diabète et en fumigation pour traiter névralgies et céphalées.
    Les diakènes, riches en dihydrohelline, khelline (antispasmodique), visnadine (vasodilatatrices), et visnagine sont prescrits pour traiter les problèmes rénaux, les coliques néphrétiques et décongestionner la prostate aussi pour traiter les problèmes respiratoires les angines de poitrine, les crises d'asthme et la toux.
    Des ombelles fructifiées on extrait une huile essentielle jaune foncé réputée aussi pour ses propriétés antibactériennes, antifongiques, anti-asthmatiques et vasodilatatrices prescrites en aromathérapie. Ammi visnaga est prescrit en homéopathie.
    Attention sa sève fraîche sur la peau peut provoquer des dermites de contact, elle à une action photosensibilisatrice pouvant entraîner des lésions cutanées après exposition au soleil.
    Autres espèces :
    Ammi Majus  appelé Ammi élevé, Ammi officinale, Ammi inodore, Ammi commun ou encore Grand Ammi, originaire de l'ouest et du centre de l'Europe, pourtour méditerranéen et Proche-Orient dans les décombres et terrains incultes en zones sablonneuses ou dans les limons acides, aux ombelles moins larges et resserrées.
    Lui aussi connu pour ses propriétés aromatique, digestive, diurétique, carminative, emménagogue et tonique.
    Son suc frais est utilisé pour ses propriétés photosensibilisatrices, prescrit pour traiter les problèmes de peau liés à la dépigmentation.
    Voir également :
    Foeniculum vulgare  Miller synonyme Foeniculum officinale  All, Fenouil commun : Consulter sa fiche.
    Consulter la liste des plantes nectarifères visitées par les papillons; dans l'encyclopédie la liste s'affiche dans la colonne à droite.

    Annotations :
    *L., abréviation botanique pour le botaniste-naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, médecin, à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binominale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l'espèce, c'est la base de la taxonomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigne à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède.
    *Lam., abréviation botanique pour le naturaliste-biologiste-botaniste français Jean Baptiste Antoine Pierre de Monnet de Lamarck (1744-1829), fondateur de la biologie, il en établi les principes théoriques, voir Philosophie zoologique (1809) ou il établi une nouvelle classification pour les animaux; il fut considéré comme le plus grand botaniste de son temps, on lui doit un traité de botanique 'Encyclopédie méthodique' (1783-1793), il énonce un principe fondamental sur l'évolution des animaux et végétaux qui sous l'influence de diverses conditions induisent des adaptations et modifications.
    nmauric©14/08/2005 ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site