Arisaema costatum  - Arisaéma à côtes
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Arisaema costatum Nom commun : Arisaéma à côtes, nommé par les anglophones 'Cobra Lily'.
    Nom latin : Arisaema costatum  (Wallich) Mart., synonymes Arisaema wallichianum  Hook.f., Arum costatum  Wallich.
    famille : Araceae.
    catégorie : vivace à tubercules.
    port : dressé, étalé pour le feuillage.
    feuillage : 'caduc', vert soutenu, brillant, côtelé. Grandes feuilles (30 à 40 cm) à trois larges folioles à marge ondulée aux veines profondément marquées lui donnant un aspect cotelée à marge bordée de rouge
    floraison : début de l'été (juin-juillet suivant le climat). Sur une tige lisse pourprée, une spathe en forme d'étroit cornet incurvée vers l'avant effilée en pointe au centre un spadice unisexué filiforme recourbé, terminé par un long filament en partie basse petites fleurs charnues.
    couleur : pourpre veiné et strié de blanc, spadice pourpre.
    fruits : il n'y a pas de fructification car ceux que nous trouvons dans le commerce sont généralement des clones hybrides.
    croissance : très lente.
    hauteur : 0.50 à 1m.
    plantation : à l'automne, entre 7 ou 8 cm de profondeur, en espaçant les tubercules d'au moins 40 cm.
    multiplication : par division des tubercules, compter entre 2 et 4 ans pour le voir fleurir.
    sol : frais, riche en humus et humifère, mais lui aussi supporte assez bien la sécheresse estivale, l'important est d'avoir un substrat frais et humide surtout au printemps.
    emplacement : mi-ombre.
    zone : 7-10.
    origine : centre de la Chine et nord-est de l'Inde en altitude dans la chaîne de l'Himalaya - Népal, en zone tropicale.
    entretien : sans. Comme pour tous les autres du genre juste un peu de patience et laisser faire la nature, il faut lui laisser le temps de s'acclimater et de s'installer. Veillez à marquer son emplacement pour ne pas détruire par inadvertance les tubercules.
    Si vous optez la solution de déterrer les tubercules pour l'hiver les conserver dans un endroit frais et sec.
    NB Son nom Arisaema vient de l'association de deux mots grecs, 'Aron' qui désigne un arum et 'haima' qui désigne le sang, faisant référence aux spathes souvent rouge foncé.
    Si vous le trouvez dans le commerce, comme pour toutes les autres Arisaema, c'est l'idéal pour apporter une touche d'exotisme dans les massifs ombragés ou les sous-bois, comme les autres du genre, il peut être cultivé en pot dans un bon terreau de feuilles, en veillant à respecter son cycle de croissance, arrosage vers la fin de l'hiver et au printemps, réduire après la floraison, durant l'hiver le conserver dans un local frais.
    Ce genre comprend environ 150 espèces de vivaces tubéreuses, originaires des zones tempérées ou subtropicales du globe terrestre
    Propriétés et utilisations :
    Le tubercule de certaines espèces du genre sont utilisées dans les pharmacopées traditionnelles asiatiques pour traiter l'épilepsie et les attaques cérébrales.
    Autre espèce :
    Arisaema candidissimum  W.W. Sm. appelé Arisaéma très blanc ou extrêmement blanc : Consulter sa fiche

    Consulter la liste des autres espèces de vivaces bulbeuses dans l'encyclopédie la liste s'affiche dans la colonne à droite.
    ® par la Société des Gens de LettresConformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site