Mimulus guttatus  - Mimule tachetée, Muscade
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Mimulus guttatusNom commun : Mimule tachetée, parfois Muscade, nommée par les anglophones 'Monkey-flower'.
    Nom latin : Mimulus guttatus  Fischer ex DC., synonyme Mimulus langsdorfii  Donn ex E.L. Greene.
    famille : Plantaginaceae, Scrophulariaceae.
    catégorie : vivace rampante pourvue de racines adventices, cultivé dans bien des cas comme une annuelle.
    port : dressé, étalé.
    feuillage : persistant, glabre, vert clair. Petites feuilles opposées, oblongues, dentées, celles du haut sont sessiles, les inférieures sont pétiolées. En partie haute, les tiges sont pubescentes (petits poils blancs).
    floraison : tout le long de l'été jusqu'à l'automne, nectarifère visitées par les papillons, les colibris et des insectes. En racèmes axillaires, 3 à 8 petites fleurs zygomorphes de 3 cm, tubulaires, bilabiées, lèvre du bas divisée en 3 lobes, le central plus large à gorge poilue, et celle du haut à deux lobes égaux retroussés, enchâssées dans des calices pubescents.
    couleur : jaune d'or brillant, gorge tachetée de rouge-brun.
    fruits : petites capsules oblongues de 1 à 1,2 cm contenant de minuscules graines.
    croissance : moyenne.
    hauteur : 0,30 m pour un étalement de 1m à 1,20 m.
    plantation : au début du printemps ou sous serre à l'automne.
    multiplication : par semis, division au printemps, segments de tiges. Elle a tendance à se ressemer spontanément et se bouture aisément dans de l'eau, sans oublier d'y mettre un petit morceau de charbon de bois pour éviter le pourrissement.
    sol : riche, humide ou frais.
    emplacement : soleil ou mi-ombre.
    zone : 6-10.
    origine : ouest de l'Amérique du Nord en zones humides ou marécageuses dans les fossés et prairies, le long des cours d'eau limpides car elle ne supporte pas la pollution chimique.
    entretien : supprimer les fleurs fanées pour prolonger la floraison et éviter ainsi une montée en graines.
    NB : Idéal pour les berges des bassins ou étendues d'eau, en couvre-sol dans les rocailles humides.
    Son nom Mimulus  vient du latin 'mimus' qui désigne le mime, faisant allusion à la symétrie latérale des fleurs et guttatus  signifie tacheté, moucheté. Introduit pour la première fois en Europe, via la Grande Bretagne vers 1826, des graines en provenance du Chili.
    Ce genre comprend environ cent quatre-vingt espèces d'annuelles, de vivaces ou d'arbustes, originaires dans l'ensemble des Amériques en zones fraîches ou marécageuses, naturalisé en Grande Bretagne avec des hybridations sauvages.
    Mimulus guttatus Il existe de très nombreux hybrides issus de croisement entre Mimulus guttatus  et Mimulus luteus  donnant dans la plus part des cas des fleurs nettement plus grandes dans divers tons blanc, blanc-crème, jaune, orange, rouge avec ou sans mouchetures.
    Propriétés et utilisations :
    En 1928, au Pays de Galles, le célèbre médecin homéopathe gallois Edward Bach ( 1886 - 1936 ) aussi bactériologiste et immunologiste, mit au point la "florithérapie" en préparant ses deux premiers élixirs floraux Mimulus  et Impatiens glandulifera  sur les 38 quintessences florales* existantes, travaux de toute une vie que l'on peut retrouve dans son livre "Les Douze Guérisseurs et autres Remèdes” (1935).
    Mimulus Fleurs de Bach est prescrit pour traiter les émotions intenses, comme la peur ou la colère, les angoisses, la timidité et les désagréments physiques qui en découlent.
    L'huile essentielle de Mimulus  est utilisée en phytothérapie en tant que antidépresseur et comme calmant, en chromothérapie pour traiter entre autre, l'agoraphobie, le bégaiement, la claustrophobie et la nervosité. Dans la pharmacopée traditionnelle américaine et amérindienne les feuilles fraîches s'appliquent en cataplasme pour traiter les brûlures et blessures, elles sont aussi consommées en salade.
    Quelques autres espèces cultivées au jardin :
    Mimulus aurantiacus  Curtis., synonymes Mimulus glutinosus  Hook. & Arn., Diplacus aurantiacus  ou Diplacus glutinosus , Mimule orange, Mimule glutineuse, originaire d'Amérique du Nord, vivace arbustive au port buissonnant au feuillage lancéolé, collant , du printemps à l'été fleurs d'un rouge foncé ou rouge-orangé, zones 7-10.
    Mimulus bifidus  Pennell, synonymes Diplacus grandiflorus , Mimulus aurantiacus var. grandiflorus , Mimule bifide, Bush monkeyflower, Sticky monkeyflower, endémique à la Californie, vivace arbustive de 0.60 m de haut aux étroites feuilles lancéolées d'un vert brillant et lumineux, les lobes sont refendus, blanc ou jaune pâle avec deux macules jaune orangé en partie basse, il existe de nombreux cv souvent cultivé en annuelle, dans des tons de blanc, jaune, saumon, pêche, zones 7-10, photo ci-contre.
    Mimulus cardinalis  Benth, Mimule cardinale, Mimule écarlate, originaire de Californie appelé 'Scarlet Monkey Flower', vivace 0.60 à 1m de haut à feuillage pubescent, fleurs d'un rouge écarlate à gorge jaune qui sont aujourd'hui. Idéal pour les jardins aquatiques, plante de berge en situation abritée des vents, zones 7-11.
    Mimulus cupreus  Dombrain, Mimulus cuivré, originaire du centre du Chili, 25 à 30 cm de haut à floraison orange, utilisée en aquariophilie, il existe des cv à fleurs mouchetées.
    Mimulus longiflorus   (Nutt.) Grant, synonyme Diplacus longiflorus  Nutt., Mimule à longues fleurs, originaire de Californie et Mexique, vivace arbustive pouvant atteindre 1m de haut, à feuilles lancéolées collantes, très longue floraison estivale de fleurs jaune, orange ou rouge selon le cv., port buissonnant, zones 9-11.
    Mimulus bifidus
    D.G. Carr © Botany Hawaii
    Mimulus luteus  L., Mimule jaune parfois nommée Mimule ponctuée, serait originaire d'Amérique du Sud, vivace tapissante de 30 cm de haut, pour les situations semi-ombragées, longue floraison de mai à août. Idéal pour les jardins aquatiques utilisée en plante de berge, zones 7-10. On en extrait une huile essentielle qui est utilisée en chromothérapie.
    Mimulus moschatus  Douglas ex Lindley, Mimule musquée, vivace visqueuse 15 à 30 cm au port étalé à la très longue floraison parfumée (odeur de musc) jaune pâle moucheté de brun pour les situations très humides, zones 7-10.
    Mimulus ringens  L., Mimule spatulée, Mimule bleue, originaire de l'ouest et du centre de l'Amérique du Nord, vivace de 40 à 50 cm de haut à feuillage vert clair, fleurs d'un bleu lavande gorge jaune orangé. Idéal en plein soleil, pour jardins aquatiques, plante de berge, zones 4-10.

    Annotations :
    * les 37 autres quintessences existantes :
    aesculus carnea, aesculus hippocastanum gemmae, aesculus hippocastanum, agrimonia eupatoria, bromus ramosus, calluna vulgaris, carpinus betulus, centaurium umbellatum, ceratostigma willmottiana, clematis vitalba, gentiana amarella, helianthenum nummularium, hottonia palustris, ilex aquifolium, impatiens glandulifera, juglans regia, lonicera caprifolium, olea europea, prunus cerasifera, populus tremula, rosa canina, scleranthus annuus, sinapsis arvensis, ulex europaeus, qui agissent selon Bach sur l'humeur et les états émotionnels des patients qu'il a classé en 12 types.
    ® par la Société des Gens de Lettres Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle,la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressement interdites.
un compteur pour votre site