Ramondia pyrenaica - Ramondie des Pyrénées
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Ramondie des Pyrénées, appelé en espagnol "Oreja de Oso" (Oreille d'Ours)
    Nom latin : Ramondia pyrenaica  Rich., synonymes Ramondia mycoi  Pau., Ramondia mycani Rchb., Verbascum myconi  L.
    famille : Gesneriaceae.
    catégorie : vivace alpine naine à racines charnues.
    port : touffe dense, étalée.
    feuillage : persistant, vert foncé, rugueuse et velu sur le dessus (poils rougeâtres). Rosette de petites feuilles ovales ( 2 à 8 cm) fortement nervurées lui donnant une aspect gaufré à bord ondulé et dentelé.
    floraison : de la fin du printemps, au début de l'été (mai- juillet). En partie centrale inflorescences axillaires, au bout de tiges velues d'un brun rougeâtre, petites fleurs aplaties, corolle à 5 lobes obtus se chevauchant légèrement, à leur bas une touffe de poils jaune orangé et 5 étamines. Fruits : capsules elliptiques velus.
    couleur : mauve, bleu, rose ou blanc, anthères et étamines jaune d'or à jaune orangé.
    croissance : moyenne.
    hauteur : 0.10m guère plus.
    plantation : au printemps ou en automne.
    multiplication : par semis ou par bouturage de feuilles ( exactement comme pour les saintpaulias).
    sol : riche, surtout bien drainé, aime le calcaire, le schiste. En pot, un mélange de terre, terreau de feuilles et de sable.
    emplacement : mi-ombre à l'abri du vent, dans les interstices des murets, dans les rocailles.
    zone : 6 - 9.
    origine : endémique au massif pyrénéen, en altitude vers 1200m, dans les interstices des roches schisteuses, elle serait un vestige de la forêt pyrénéenne de l'ère tertiaire.
    entretien : sans. Pour une culture en pot, incliner légèrement ce dernier, il semblerait que cette position lui convienne mieux. Conserver le substrat humide sans qu'il ne soit détremper, un excès d'humidité peut provoquer le pourrissement .
    NB Le genre Ramondia  est dédié au Baron Louis-François Élisabeth Ramond de Carbonnières (1753 - 1827) naturaliste, botaniste, géologue et physicien qui explorât les Pyrénées et le Pic du Midi. Il est considéré comme le père du pyrénéisme ,on lui doit les premiers écrits sur la flore locale "Sur l'état de la végétation au sommet du Pic du Midi de Bagnères" (1826).
    Ce genre est protégé il ne comprend que 3 espèces de vivaces persistantes, originaires d' Espagne et France où elle se rencontrent exclusivement dans les Pyrénées ( dans le Parc National des Pyrénées, la Réserve de Néouvielle, le Parc National Ordessa y Monte Perdido) et dans les Balkans. Il est le seul représentant de la famille des Gesneriaceae en Europe, le reste du groupe étant d'origine sub-tropicale ou tropicale.
    Autres espèces :
    Ramondia nathaliae  Pinc & Petrovic : endémique aux Balkans, se rencontre au Montenegro dans le Parc national de Skadarsko Jezero et dans la réserve naturelle des Gorges de Jelašnica)
    Ramondia serbica  Panc. ex C.B.Clarke : endémique aux Balkans, se rencontre dans la République de Serbie (dans la réserve naturelle des Gorges de Jelašnica).
    ® par la Société des Gens de Lettres Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site