Trapa natans - Châtaigne, Marron d'eau, Mâcre
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Tamus communis
    Florenligne © O.Gaubert
    Nom commun : Châtaigne d'eau, Marron d'eau, Mâcre, Mâgre nageante, Macle, Corne du diable, Cornelle (au Canada) ou Noix de Jésuite, nommée par les anglophones' Water chestnut' mais aussi 'Bull Nut, Devil's Pod, Goat Head, 'Jesuit's nut'.
    Nom latin : Trapa natans  L., synonymes Trapa bicornis  L.f. , Trapa castanea  Gilib., Trapa chinensis  Lour., Trapa europaea  Flerow, Trapa laevis  Presl ex Nym., Trapa quadricornis  Stokes.
    famille : Onagraceae (Trapaceae) .
    catégorie : annuelle aquatique hydroponique (à feuilles flottantes et à feuilles submergées qui jouent le rôle de flotteurs).
    port : étalée, rosette de feuilles partiellement submergées ou flottant à la surface de l'eau.
    feuillage : caduc, charnu, vert pâle à vert foncé, brillant. Petites feuilles (3-4cm) en losange à marge dentelé, pourvues de radicelles sur le revers, pétioles semiorbiculaires sont chargés en air ce qui leur permet de flotter.
    floraison : fin printemps ou début de l'été (suivant le climat). En cime, petites fleurs axillaires, solitaires, bisexuées à 4 pétales, 4 étamines et 4 sépales.
    couleur : blanc.
    fruits : petites noix de couleur noire, pourvues de 2 ou 4 cornes épineuses qui sont véhiculées par le courant ou en s'accrochant par les cornes à n'importe quel support.
    croissance : trés rapide.
    hauteur : quelques centimètres.
    multiplication : semis naturel ou division des rosettes au printemps. Il est important de savoir que chaque graine donne naissance à douzaine de rosettes qui elle même donne naissance à autant de rosettes, etc..
    emplacement : soleil ou ombre très légère.
    zone : 5 - 10.
    origine : Afrique tropicale et Eurasie (sud-est de l'Europe et Asie du sud-est), introduit vers 1874 aux Étatss-Unis, aujourd'hui naturalisée dans le Maryland, au Massachusetts, dans l'état de New York, en Pennsylvanie, au Vermont, au Canada et aussi en Australie, jusqu'à une altitude de 1500m.
    entretien : sans, juste limiter la colonie car elle peut devenir vraiment envahissante.
    NB Son nom Trapa  est l'abréviation du mot composé 'calci-trapa' qui désigne la chausse-trappe, un objet de guerre hérissé de 4 pointes et de natans  qui vient du verbe latin natare qui signifie nager donc nageant.
    Ce genre comprend environ une quinzaine de vivaces ou annuelles aquatiques, originaires de l'Europe centrale, de l'Asie (3 espèces) et de l'Afrique en zones tempéres ou subtropicales.
    En Chine, sa culture s'effectue dans des plans d'eau identiques aux rizières, elle s'étale du printemps à l'automne moment où à lieu la récolte après assèchement des plans d'eau.
    *Dans certains pays sa culture et sa commercialisation est strictement interdite comme les États-Unis et le Canada, oudepuis son introduction semble-t'il en 1997, elle pose de sérieux problèmes en envahissant dans le Sud du Québec la surface des cours d'eau, y créant un déficit en oxygène provoquant ainsi de sérieuses nuisances pour la navigation, la pêche et la chasse, perturbant sérieusement la biodiversité du milieu entraînant des pertes irrémédiables pour le reste de la flore et la faune locale.
    En 1998, le ministère de l’environnement québécois a mis en place une campagne pour éradiquer cette dernière dans la rivière du Sud (affluent du Richelieu - Sud du Québec) où elle est une menace pour les autres espèces dont certaines sont rares, notamment des variétés de riz sauvage, tentant d'éviter ainsi sa propagation aux cours d'eau et lacs avoisinants comme le Lac Champlain. Il en va de même aux États-Unis entre autre dans le cours de l'Hudson et celui du Potomac.
    Inversement en Europe aujourd'hui, elle est en voie de disparition et elle figure dans la liste des espèces protégées en Allemagne, Belgique, Hollande et voir même en Suède (Voir - Convention de Berne - annexe I (6 mars 1998).
    Propriétés et utilisations :
    Le 'bulbe' de la châtaigne d'eau, à exactement la forme de nos châtaignes une enveloppe marron, à l'intérieur une pulpe juteuse de couleur blanche, au goût sucré qui rappelerait un peu celui des coeurs de palmier.
    Depuis la nuit des temps, elle est utilisée dans la cuisine asiatique (chinoise, japonaise ou vietnamienne), après avoir été épluchée puis blanchie en quelques minutes (5 à 6mn), elle est cuisinée coupée en fines lamelles exactement comme les autres légumes, la plupart du temps sautée en accompagnement pour les viandes. On peut les trouver commersialisées fraîches , en conserves ou confites.
    D'autre part, la pulpe des graines est réduite en farine pour être ensuite utilisée dans la fabrication de l'amidon. La fécule de châtaigne est utilisée en cuisine pour lier et épaissir les sauces et aussi pour donner un peu plus de croustillant aux traditionnelles fritures et beignets, cette même farine est aussi utilisée en Indes ou elle est appelée 'singhara'.
    Dans certaines pays d'Asie, comme en Chine l'intégralité de la châtaigne d'eau est utilisée pour l'alimentation porcine.
    A ne pas confondre avec la châtaigne d'eau chinoise, Eléocharis douce, Eleocharis dulcis  (Burm.f.)Trin. ex Hensch, en Asie connut sous le nom de 'Matai, Hon matai' ou 'Sui matai', nommée par les anglophones Chinese water chestnut', qui fait partie de la famille des Cyperaceae.
    Dans la pharmacopée asiatique et indienne elle est utilisée en usage externe pour traiter les coups, les plaies et les rhumatismes.
    Quelques autres espèces
    Trapa alatyrica  Sprygin ex V.N. Vassil., originaire de Russie occidentale.
    Trapa algeriensis  Vassiliev, présente en Algérie.
    Trapa araborum  Vassiliev, serait originaire d'Algérie.
    Trapa astrachanica  (Flerow) Winter, synonyme de Trapa caucasica var. astrachanica  Flerow donné pour synonyme de Trapa natans, originaire de Russie dans le Caucase région d'Astrakahn.
    Trapa austroafricana  Vassiliev, se rencontre en Afrique.
    Trapa bispinosa  Osbeck, donné pour synonyme de Trapa natans  L. var. bispinosa , se rencontre en Afrique (entre autre Nord-Cameroun)
    Trapa brevicarpa Jankovic  : présente en Yougoslavie.
    Trapa carinthiaca  (G. Beck) V. Vassiliev donné pour synonyme de Trapa natans.
    Trapa caspica  Vasil'ev, originaire de Russie occidentale.
    Trapa colchica  Albov c se rencontre en Russie centrale donné pour synonyme de Trapa natans.
    Trapa conocarpa  (F. Areschoug) Flerow, donné pour synonyme de Trapa natans.
    Trapa congolensis  Vassiliev : Originaire du Congo.
    Trapa cruciata  (Glück) V. Vassiliev, originaire de Russie donné pour synonyme de Trapa natans.
    Trapa kasachstanica  Vassiliev, originaire d'Asie centrale et Sibérie.
    Trapa jeholensis  Nakai, se rencontre en Chine (province de Mandchourie).
    Trapa incisa  Siebold et Zucc., originaire est de l'Asie (Chine, Corée, Japon, Laos, Vietnam, la partie asiatique de la Russie. Il existe des sous variétés.
    Trapa kashmirensis  Wójcicki, originaire de l'Himalaya province du Cachemire.
    Trapa kazakorum  Vasil'ev, originaire comme son nom l'indique du Kazakhstan et la Russie septentrionale.
    Trapa krauselii  Vasil'ev, originaire d'Europe centrale (dont Pologne).
    Trapa hungarica  Opiz , donné pour synonyme de Trapa natans  présente en Hongrie.
    Trapa incisa  Siebold et Zucc., originaire du Japon présente à Taïwan.
    Trapa jeholensis  Nakai, originaire du Japon.
    Trapa litwinowii  V. N. Vassil., synonymes Trapa korshinskyi  V. N. Vassil et certains auteurs le donne pour synonyme de Trapa japonica  Flerov, originaire d'Asie centrale et Sibérie.
    Trapa longicarpa  Jankovic, originaire de Yougoslavie.
    Trapa maeotica  Woronow, donné pour synonyme de Trapa natans.
    Trapa manshurica Flerov, originaire d'Asie centrale (Mandchourie et Sibérie dans la région du Lac Khanka).
    Trapa maximowicii  Korshincky, originaire d'Asie boréale.
    Trapa metschorica  Vasil'ev , originaire d'Ukraine.
    Trapa macropoda  Miki , c'est une espèce fossile originaire du Japon où il est nommé 'Siributoibisi'.
    Trapa nedoluzhkoi  Pshenn., originaire de l'est de la Russie, présent en Asie en zone tempéré.
    Trapa numidica  Vassiliev, se rencontre en Afrique du Nord (Algérie)
    Trapa okensis  Vasil'ev, originaire de Russie occidentale.
    Trapa quadrispinosa  Roxb., originaire de l'est de l'Inde province de l'Assam.
    Trapa rossica  V.N. Vassil., originaire de Russie occidentale, donné pour synonyme de Trapa natans .
    Trapa septentrionalis  V. Vassiliev, originaire de Russie présente aussi en Serbie, donné pour synonyme de Trapa natans.
    Trapa sibirica  Flerow, endémique à la Sibérie.
    Trapa spryginii  V. Vassiliev, donné pour synonyme de Trapa natans présente en Russie et Asie centrale province du Kazakstan.
    Trapa taiwanensis  Nakai, synonyme de Trapa bicornis var. taiwanensis  (Nakai) Z.T.Xiong, originaire de l'île de Formose.
    Trapa tranzschelii  V. Vass., originaire d'Asie Centrale (Sibérie et Chine).
    Trapa tuberculifera  V.N. Vassil., originaire de Russie présente en Sibérie orientale et en Manchourie.
    Trapa ucrainica  V.N. Vassil., originaire de l'Ukraine.
    Trapa uralensis  V.N. Vassil., originaire de Russie présente dans l'Oural
    Trapa verbanensis  De Not., originaire d'Italie donné pour synonyme de Trapa natans 
    Trapa wolgensis  Vasn'ev, originaire de Russie occidentale.


    Consulter la liste des autres plantes aquatiques présents dans l'Encyclopédie, s'ouvrant dans un pop-up.

    ® par la Société des Gens de Lettres Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site