Coriandrum sativum  - Coriandre, Persil arabe, Persil chinois
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Coriandre, Cilandro, Persil chinois 'Hu sui', Persil arabe 'Al qasbûr' (kasbour), nommée par les anglophones 'Coriander' ou 'Chinese parsley'.
    Nom latin : Coriandrum sativum  L.*, synonymes Coriandrum globosum  Salisb.*, Coriandrum diversifolium  Gilib., Coriandrum majus  Garsault
    famille : Apiaceae (Umbelliferae).
    catégorie : annuelle herbacée aromatique à racine charnue pivotante.
    port : touffe dressée, évasée très ramifiée à tiges striées.
    feuillage : aromatique vert moyen. Feuilles plates, les premières trilobées, les suivantes bipennées, en partie terminale elles sont carrément laciniées.
    floraison : compter environ 9 semaines après la plantation. Ombelles de petites fleurs hermaphrodites.
    couleur : blanc certains cultivars sont légèrement rosé.
    fruits : à la fin de l'été, petites graines côtelées (5 mm) (diakènes) aromatiques, ovales à sphériques suivant la variété, à récolter avant maturité, dés qu'elles virent au brun clair, avant qu'elles ne se ressèment toutes seules.
    croissance : rapide.
    hauteur : 0.20 à 0.60m voir plus suivant le cultivar ou variété.
    plantation : à la fin du printemps semis en place, dés que les pousses ont 6 à 7cm éclaircir en espaçant les plants d'environ 20 à 25cm.
    multiplication : par semis à la volée en recouvrant à peine, au printemps ou en automne si cela est possible, car il qui semblerait plus productif pour la récolte de graines, il est préférable de semer au moins en 2 fois pour étaler la production; pour la levée compter une quinzaine de jours.
    sol : tous, moyennement enrichi, surtout bien drainé.
    emplacement : soleil à l'abri du vent.
    zone : 7-12.
    origine : Proche-Orient, introduite dans le sud de l'Europe par les Romains.
    entretien : sans, les tiges feuillues peuvent être couper pour être consommées fraîches dès que le plant atteint 10 à 15cm, toujours couper au ras prés du sol.
    NB : Son nom Coriandrum  vient du grec et du latin ou il désigne déjà l'espèce mot issus de 'coris' qui désigne la punaise faisant allusion à la légère similitude aromatique entre l'insecte et la plante, sativum  ou sativus vient du verbe latin 'serere' semer, planter, donc cultivé.
    La coriandre serait originaire de Égypte où elle est connut notamment pour ses propriétés depuis la haute Antiquité, des graines ont été retrouvées dans les tombeaux pharaoniques.
    Ce genre ne comprend que deux espèces d'annuelles.
    Parmi les cultivars citons :
    Coriandrum sativum  'Cilantro', 'Jantar' ou 'Santo' à semer si l'on souhaite surtout utiliser le feuillage, la montée en graines étant plus tardive.
    Propriétés et utilisations :
    La racine à saveur piquante est couramment utilisée dans la cuisine asiatique et indienne pour parfumer caris, légumes secs et soupes.
    Les feuilles fraîches riches en fer, vitamines A, B et C sont utilisées comme notre persil, grossièrement hachées pour parfumer à la dernière minute salades crues ou cuites, sauces, bouillons et soupes, viandes et poissons dans la cuisine asiatique et orientale depuis toujours dans la cuisine occidentale plus récemment.
    Les graines elles s'utilisent entières ou moulues dans les salades crues ou cuites, les légumes grillés (méchouia tunisienne) ou légumes cuits (choux, pomme de terre), dans les bouillons, soupes arabes, marinades de viandes ou viandes grillées, poissons, saumures (cornichons) fruits cuits ou fruits au sirop, dans la pâte à pain et certaines pâtisseries.
    Il est conseillé de conserver les graines entières, de ne moudre que la quantité requise pour profiter pleinement de leurs propriétés (contient de la vitamine C) et de leur saveur épicée et citronnée voir même les passer trente secondes sous le feu dans une poêle à sec pour faire ressortir tous ses arômes.
    Elles entrent dans la composition de mélange d'épices tel que curry ou colombo.
    La coriandre dans son intégralité à des propriétés analgésique, antiseptique, antirhumatismale, anti-spasmodique, anti-hystérique, carminative, eupeptique, stimulante voir euphorisante et selon les anciens aphrodisiaque, ce sont les graines qui sont utilisées à des fins thérapeutique.
    A travers le monde, dans de nombreuses pharmacopées traditionnelles, elle est prescrite pour traiter les problèmes digestifs (aérophagie, flatulences et spasmes), les céphalées ou névralgies.
    Les graines réduites en poudre puis par distillation à la vapeur d'eau est extraite une huile essentielle riche en linalol, A-pinène, G-terpinène et camphre qui est utilisée dans l'industrie alimentaire (c'est un conservateur déjà utilisé par les romains), chez les liquoristes, dans la composition du vrai Coca-cola et dans l'industrie pharmaceutique où elle entre dans la composition d'onguents pour soulager les douleurs articulaires, musculaires ou rhumatismales.
    On la retrouve associée à d'autres épices et plantes dans la fort ancienne Eau de mélisse des Carmes (1611), eau que les dames de la cour utilisaient pour traiter vapeurs et vertiges et soigner leur mélancolie.
    Dans la cosmétologie et en parfumerie son arôme musqué, boisé légèrement sucré et fruitée (orange) fait qu'elle être dans la composition de parfum* tel que le mythique Coco de Chanel, Diva d'Ungaro, l'Eau d'Hermès, Paloma Picassos de P.Picasso et L'Homme de Roger & Gallet.
    En phytothérapie et en aromathérapie, la coriandre est utilisée pour traiter entre autre l'anxiété, la fatigue nerveuse, les états dépressifs et les douleurs musculaires.
    Depuis la nuit des temps en Orient, elle entre dans la composition de nombreux philtres d'amour.

    Consulter liste des autres plantes aromatiques présentes dans l'Encyclopédie, s'ouvrant dans un pop-up.

    Annotations :
    * L. , abréviation botanique pour le botaniste-naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, médecin, à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binomiale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l'espèce, c'est la base de la taxonomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigne à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède. Son herbier 'Linnean Herbarium', le plus riche de son époque ne contenait que 7000 plantes, est conservé au Musée national d'histoire naturelle de Stockholm.
    *Salisb., abréviation botanique pour le botaniste britannique Richard Anthony Salisbury (né Markham) (1761-1829), un homme ayant eu un passé financier peu scrupuleux, qui fut un farouche opposant à la nomenclature de Linné, boudé par un bon nombre de ses contemporains, rejeté par ses confrères botanistes lorsqu'ils découvrirent qu'il s'était approprié l'oeuvre d'un autre botaniste.
    *Composition de parfum prendre le temps de lire Parfum de scandale l'enquête de Greenpeace, sur la composition chimique d'eaux de toilette et eaux de parfum de marques parfois prestigieuses, contenant des phtalates et des muscs de synthèse.
    Télécharger le PDF Parfum de scandale - source © Greenpeace.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
Jardin! L'Encyclopédie

graines coriandre

un compteur pour votre site