Oxyria digyna  - Oxyrie à deux stygmates
Portail de Jardin! L'Encyclopédie

    Florenligne ©
    Nom commun : Oxyrie à deux styles, nommée par les anglophones 'Alpine sorrell', 'Mountain Sorrel', 'Alpine mountainsorre'.
    Nom latin : Oxyria digyna  (L.*) Hill, synonymes Oxyria acida  Hooker & Arnott, Oxyria elatior  Meisn., Oxyria reniformis,  Hooker, Oxyria rotundifolia  S.F. Gray, Donia digyna  (L.) R. Br., Donia sapida  R. Br.
    famille : Polygonaceae.
    catégorie :vivace rhizomateuse.
    port : touffe basale en forme de rosette.
    feuillage : persistant, charnu, vert moyen à vert rougeâtre ou pourpré. Sur un long pétiole petite feuille (1 à 3cm) comestible cordiforme à réniforme.
    floraison : en été courant juillet-août selon climat. Sur de grêle tige inflorescence formée de minuscules fleurs à 4 sépales et 2 stigmates.
    couleur : vert rosâtre à pourpre.
    fruits : petits fruits plats de formes arrondis légèrement rougeâtres.
    hauteur : 0.05 à 0.30m.
    multiplication : semis
    sol : siliceux acide frais humide, pauvre en humus.
    emplacement : soleil ou mi-ombre.
    zone : 3 - 9 .
    origine : en zone humide en Europe tempérée et boréale (arctico-alpine) dans les rocailles, éboulis siliceux et murets jusqu'à 3000 à 3800m d'altitude en France présente dans les Alpes, Cévennes, Corbières, Pyrénées (dont Massif du Canigou) et en Corse, se rencontre jusque dans les pays scandinaves (présent en Norvège sur le Spitzberg) ainsi que dans l'Arctique nord américain.
    NB : Son nom Oxyria vient du grec 'oxus' qui signifie acide et son nom specifique digyna vient du grec 'di'élément qui signifie deux fois et de 'gunê' qui désigne la femelle faisant référence à ces deux styles ou stigmates.
    Dans les zones artico-alpines sa durée de croissance est assez courte s'étalant juste sur quelques semaines (6 à 8).
    Depuis 1999, à la station alpine du Lautaret a été mis en place une étude comparée (INRA Nancy en collaboration avec en Norvège, l'Université d'Aas) sur les effets des UV-B et sur les propriétés mises en oeuvre par les plantes artico-alpines comme Oxyria digyna  pour s'en protéger et y résister.
    Le feuillage à une saveur acidulée, il est riche en oxalate et en vitamine C, localement il est couramment consommé cru en salade ou cuit.
    A réserver pour les murets humides ou les jardins de rocaille frais.

    Annotations :
    * L., abréviation botanique pour le botaniste-naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), avant d'être anobli en 1757 Carl Linnæus, également médecin, à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binomiale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l'espèce, c'est la base de la taxonomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigne à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède.
    Auteur de 'Systema naturae, Genera plantarum' et 'Species plantarum'.
    *Kunth., abréviation botanique pour le botaniste prussien Karl Sigismund Kunth (1788 - 1850) qui à Berlin va gérer les collections récoltées par Alexandre de Humboldt au cours de ses séjours en Amérique, il oeuvre pour la parution de 'Voyage de Humboldt et Bonpland. 16, Plantes équinoxiales : recueillies au Mexique, dans l'île de Cuba, dans les provinces de Caraca, de Cumana et de Barcelone, aux Andes de la Nouvelle-Grenade, de Quito et du Pérou, et sur les bords du Rio-Negro, de l'Orénoque et de la rivière des Amazones d'Al. de Humboldt et A. Bonpland, édité en 7 volumes en 1808.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site