Iris reichenbachii   - Iris de Reichenbach
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Iris de Reichenbach, Iris des Balkans, Iris intermédiaire, nommé par les anglophones 'Dwarf crested Iris'.
    Nom latin : Iris reichenbachii  Heuft., donné comme synonymes de Iris skorpili  Velen., Iris bosniaca  Dorfler, Iris bosniaca  Beck ex Nyman, Iris reichenbachii Heuff. var. intermedia  Cheshm., Iris reichenbachii Heuff. var. lutea  P. Peia.
    famille : Iridaceae.
    catégorie : vivace xérophile à rhizomes irréguliers relié entre eux par des tiges tubulaires.
    port : petite touffe érigée.
    feuillage : persistant, vert soutenu, glauque. Très courtes feuilles basales, renflées, engainantes en forme de glaive.
    floraison : début du printemps (mars/avril). Tige florale entre des bractées écailleuses. Fleur solitaire pédonculée, formée de tépales spatulés, les 3 supérieurs sont dressés et plus courts , les inférieurs sont larges fortement veinéemarge irrégulière, dentelée. voir détails photo
    fruits : capsule renflée à 3 valves contenant des graines ovoïdes.
    couleur : jaune pâle à la base veinée de pourpre, barbe jaune d'or base étroite verdâtre, plus rarement violet. Voir détails
    croissance : moyenne.
    hauteur : 0.10 à 0.30m. Compter 12 à 15 pieds au m².
    plantation : à l'automne.
    multiplication : semis de graines fraîches (compter au minimum 1 année) ou division des rhizomes à la fin de l'été ou en automne.
    sol : à tendance calcaire surtout bien drainé.
    emplacement : soleil.
    zone : 3 - 9.
    origine : Pelouses alpines et habitats rocheux (calcaire et gneiss) de la Péninsule balkanique se rencontre entre 1000 et 2500m d'altitude au sud-ouest Bulgarie (Stara planina présent dans la réserve de Golo Bardo, à l'est et au centre de la Grèce (en Macédoine sur le Mont Ménokio) au sud-ouest de la Roumanie (présent dans le parc naturel de Portile de Fier), nord­ouest de la Bosnie et Herzégovine où cet iris qui y est différencié de la forme Iris bosniaca  tous les deux présents au nord et au centre de la région montagneuse du canton d'Una-et-Sana sont tous les deux inscrits dans leur livre rouge des espèces menacées (2005).
    entretien : rien, juste nettoyer le feuillage en fin de saison. Comme tous les iris, il est visité par les escargots, les limaces et les chenilles. Peut s'utiliser en couvre-sol sur les talus, dans les rocailles.
    NB Son nom Iris  vient du grec ou il désignait déjà le genre et désigne l'arc en ciel. Dans la mythologie grecque Iris, déesse aux ailes irisées, était la messagère des dieux de l'Olympe, qui secondait Héra et son nom spécifique reichenbachii  lui a été donné en souvenir du botaniste-zoologiste allemand Heinrich Gottlieb Ludwig Reichenbach (1793-1879), qui enseignât l'histoire naturelle à Dresde, il fut le fondateur de son jardin botanique et le directeur du Musée zoologique au Palais Zwinger.
    On lui doit de nombreux ouvrages sur les plantes, vers 1843 il entrepris de réaliser de superbes planches d'illustrations de flore allemande et helvétique (Icones florae Germanicae et Helveticae) ouvrage qui fut terminer par son fils Heinrich Gustav*, illustrations qui furent édité en 10 volumes sous le nom de 'Iconographia botanica seu plantae criticae' (Leipzig, 1823-32).
    Autres espèces ou hybrides présents dans l'Encyclopédie :
    Iris barbus Iris hybrides, Iris d'Allemagne ou iris germanique, consulter sa fiche
    Iris bulbeux Iris ou Orchidée du pauvre, consulter sa fiche
    Iris chamaeiris  Bertoli ou Iris des garrigues, consulter sa fiche
    Iris cristata Solander ex Ait., synonyme Neubeckia cristata  Alefeld. ou Iris crêté, Iris à crête, consulter sa fiche
    Iris flavescens  Delile. ou Iris jaunissant, consulter sa fiche
    Iris florentina  L. ou Iris de Florence, consulter sa fiche
    Iris fœtidissima  L., synonyme Iris fœtida Thunb nommé Iris fétide, Iris gigot ou Iris puant, consulter sa fiche
    Iris hollandica  Hort., Iris de Hollande, consulter sa fiche
    Iris kaempferi  Siebold ex Lem., synonymes Iris ensata  Thunb ou Iris Japonais, Iris de Kämpfer, consulter sa fiche
    Iris lutescens  Lamarck ou Iris jaunâtre, Iris nain, consulter sa fiche
    Iris nigricans  Dinsm., Iris noir de Jordanie, consulter sa fiche
    Iris pallida  Lam, Iris pâle, Iris blême, consulter sa fiche
    Iris pseudacorus  L. ou Iris des Marais, consulter sa fiche
    Iris pumila  Bertoli, Iris nain, Iris des garrigues, consulter sa fiche
    Iris reticulata  M. Bieb., Iris réticulé, Iris Transcaucasien, consulter sa fiche.
    Iris ruthenica  Ker Gawler., synonymes de Iris caespitosa  Pall. ex Link ou Iris de Ruthénie, Iris Biélorusse ou Iris de Russie, consulter sa fiche.
    Iris tingitana Boissier & Reuter., appelé Iris de Tanger, Iris tangérois, consulter sa fiche
    Iris unguicularis  Poiret, synonyme Iris stylosa  Desf., appelé Iris d'Alger ou iris algérien, consulter sa fiche


    Consulter la liste des autres espèces de vivaces bulbeuses (dans l'Encyclopédie la liste s'affiche dans la colonne à droite.
    * A savoir : Le genre d'orchidée portant le nom de Reichenbachia a été dédié à son fils Heinrich Gustav Reichenbach (1823-1889) qui fut le spécialiste des orchidées.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site