Maianthemum bifolium - Fleur de Mai, Petit muguet
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Al & G.C Oeder
    Nom commun : Maianthème, Smilacine à deux feuilles, Fleur de Mai, Petit lis, Petit muguet des vallées, lui aussi appelé parfois Gazon du Parnasse et nommé par les anglophones 'May Lily' ou 'False Lily of the Valley'.
    Nom latin : Maianthemum bifolium  (L.) F.W.Schmidt, synonymes Maianthemum convallaria  G.H. Weber, Smilacina bifolia  (L.) Desfontaines, Convallaria bifolia  L., Convallaria cordifolia  Stokes, Convallaria pulchella  Salisb, Convallaria quadrifida  Lam, Maia bifolia  (L.) Salisb, autrefois Maianthemum cordifolium  Moench, Sciophila convallarioides  Wibel, Styrandra bifolia  (L.) Raf., Unifolium quadrifidum  All. donné aussi par certains botanistes comme synonyme de Maianthemum intermedium Voroschilov
    Illustration planche 291 de Al et G.C Oeder dans Flora Danica fascicule 5 (1761-1883), contributed by Royal Library Copenhagen (Det Kongelige Bibliotek), Denmark
    famille : Ruscaceae (Liliaceae, Convallariaceae).
    catégorie : vivace herbacée rhizomateuse toxique à tiges quadrangulaires segmentées.
    port : érigé.
    croissance : moyenne.
    feuillage : caduc, vert vif à vert franc, brillant sur le dessus au revers poilu, nervures fortement marquées longitudinalement. Feuilles alternes cordiformes à sagittées acuminées à marge ondulée, pourvues d'un fin pétiole.
    floraison : inodore du printemps au début de l'été (mai-juin, voire juillet, selon climat). Épis composé de quelques paires de minuscules (+ou-6mm) fleurs hermaphrodites à 4 tépales aigus, en forme de grelot au début progressivement récurvé contre le pédoncule d'un vert acide, violet à la base qui est bifide, 4 étamines translucides saillantes et un style.
    couleur : blanc pur.
    fruits : petites baies (3-6 mm) rouges ovoïdes brillantes, toxiques contenant des graines (2-6).
    hauteur : 0.10 à 0.20m.
    plantation : à l'automne.
    multiplication : par semis ou par division des rhizomes.
    A.Sergeev ©
    sol : riche en humus, frais acide ou neutre, parfaitement adaptée aux sol argileux.
    emplacement : mi-ombre, ombre.
    zone : 3 - 9, tolère aisément -30°C.
    origine : est de l'Asie (Japon, Corée, Chine, Mongolie), centre, nord, sud-est de l'Europe jusqu'à l'est et au centre de la Russie et de la Sibérie, Amérique du Nord dans les bois frais de feuillus parfois de conifères. En France majoritairement dans le nord-est, présent dans le Jura, dans les Alpes (Tarentaise) et dans les Pyrénées jusqu'à une altitude d'environ 2000m.
    entretien : sans, en présence d'enfant retirer les fleurs fanées, il peut devenir envahissant lorsque les conditions lui sont favorables.
    NB : son nom Maianthemum  vient du mot latin 'majus' ou 'maius' qui désigne le mois de mai et de 'anthemon' qui en grec signifie fleur, son nom spécifique bifolium signifie à deux feuilles.
    Ce genre comprendrait 30 à 35 espèces de vivaces rhizomateuses originaires des zones tempérées de l'est et du nord de l'Asie (9 endémiques à la Chine qui compte la présence de 19 espèces dans l'Himalaya), de l'Amérique centrale et de l'Amérique du Nord (5 espèces) dont Canada, du Nord de l'Europe, de l'est et centre de la Russie.
    C'est un couvre-sol, idéal pour former de superbes tapis sagittés en lisière de sous-bois ou sous le couvert de feuillus, aisément utilisable en massif au pied des arbres ou simplement dans de larges potées ou vasques.
    Il a quasiment les mêmes propriétés de toxicité que notre muguet.
    Quelques autres espèces connues dans nos jardins :
    • Maianthemum canadense  Desf., synonyme Unifolium canadense  (Desf.) Greene, Maianthème du Canada, nommé localement 'Wild Lily-of-the-Valley' ou 'Canada Mayflower' à larges feuilles engainantes rubannées ovales-lancéolées à marge ondulée, épis de minuscules fleurs blanches au printemps, espèce très tapissante.
    • Maianthemum dilatatum  (Wood) A. Nels. & J.F. Macbr., synonymes Maianthemum kamtschaticum  (J.F. Gmel. ex Cham.) Nakai, Maianthemum bifolium  (L.) F.W. Schmidt ssp. kamtschaticum (J.F. Gmel. ex Cham.) E. Murr., originaire de l'Asie dont Japon, de l'est de la Russie (péninsule du Kamtchatka) et du nord-ouest de l'Amérique du Nord (Alaska, Canada, Idaho, Oregon et état de Washington) à larges feuilles cordiformes-sagittées, floraison printanière légèrement parfumée.
    • Maianthemum racemosum  (L.) Link appelée localement Smilacine à grappes, originaire du nord-est de l'Amérique du Nord (Connecticut, Ontario) d'environ 1m de haut, aux feuilles elliptiques-lancéolées engainantes, épis triangulaires formés de racèmes de minuscules fleurs blanches à blanc-crème à la fin du printemps-début de l'été (juin-juillet).
      G.D. Carr - University of Hawaï ©

    • Maianthemum stellatum  (L.) Link, synonymes Convallaria stellata  L., Smilacina liliacea  (Greene) Wynd, Smilacina sessilifolia  Nutt. ex Baker, appelé Faux sceau de Salomon ou Smilacine étoilée, localement 'False Solomon's Seal', 'Western Solomon's Seal', originaire de l'Amérique du Nord (Alaska, Canada jusqu'en Californie) environ 40 cm de haut à feuilles engainantes spiralées tout le long de la tige, fleurs étoilées du printemps à l'été (mai-juillet selon climat) fruits vert acide strié de raies d'un éclatant violet-pourpre. Photo ci-contre.
    • Maianthemum trifolium  (L.) Sloboda, Convallaria trifolia  L., Smilacina trifolia  (L.) Desf., Tovaria trifolia  (L.) Necker ex Baker, Vagnera trifolia  (L.) Morong. appelée Smilacine trifoliée, originaire d'Asie (Nord Corée et Mongolie), dans la taïga du nord-est de la Russie et en Amérique du Nord dont Canada, d'environ 20cm de haut, au feuillage elliptique-oblong, racèmes blancs de la fin du printemps à l'été.

    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site