Stachys gilliesii  - Épiaire de Gillies, Herbe de Sainte Marie
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Serge Aubert © Université Joseph Fourier - Grenoble
    Nom commun : Épiaire de Gillies, Herbe de Sainte Marie, Herbe de la Vierge, appelée Chili 'Hierba de Santa María' ou encore comme tous les stachys 'Toronjilcillo', nommée par les anglophones 'Lamb's Ears'.
    Nom latin : Stachys gilliesii  Benth.*
    famille : Labieae (Lamiaceae)
    catégorie : vivace
    port : touffe dressée, évasée longue hampe florale
    feuillage : persistant, vert franc; Feuilles stipulées oblongues à marge celle du bas avec un cours pétiole, en remontant sur les tiges les feuilles sont opposées et sessiles, feuilles oblongues-lancéolées
    floraison : début été.Sur des tiges quadrangulaires poilus d'un rose pourpré, inflorescences verticillées, fleurs tubulaires bilabiées sur l'extérieur couverte de petits poils soyeux, brillant
    couleur : rose bonbon à rose violacé et lèvre inférieure mouchetée de blancgorge , calice rose-rougeâtre et poilu.
    croissance : rapide
    hauteur : 0.3 à 0.4 m
    plantation : printemps ou automne
    multiplication : division au printemps
    sol : bien drainé et assez sec, mais une hygrométrie ambiante importante.
    emplacement : soleil partielle ou mi-ombre (une partie de la journée, tolère des expositions au nord.
    entretien : juste supprimer les hampes florales
    zone : 3 - 9, tolère aisément -10 à -15°C, une sécheresse estivale et un hiver pluvieux.
    origine : en Argentine dans les provinces du Chaco, du Rio Negro, au Chili dans la Cordillère le long de la côte dans la région d'Antofagasta, dans la région de Santiago du Chili présente dans la Reserve Nacional Rio Clarillo, au centre dans la région du Maule notamment dans en altitude entre 1000 et 2500m même en zone enneigée.
    NB : Son nom Stachys  désigne le genre en grec, un mot venant de 'stachus' qui désigne un épi et son nom spécifique gilliesii  lui a été donné en souvenir du chirurgien-botaniste écossais John Gillies (1792-1834) qui vécut durant plusieurs années en Argentine et au Chili.
    Ce genre selon certains auteurs ne compte que 300 espèces pour d'autres plus de 780 espèces d'annuelles, de vivaces ou d'arbustes persistants, originaires des zones tempérées de l'Afrique, des Amériques dont 37 aux États-Unis, 38 en Amérique centrale, de l'Asie, de l'Australie et de l'Europe.
    C'est une plante comestible.
    Autres espèces de la basse cordillère des Andes :
    Stachys bridgesii  Benth. au Chili dans la province de Limari c'est une espèce menacée.
    Stachys albicaulis  Lindl. originaire du Chili dans les 4 provinces de la région des lacsd'environ 40 à 60cm de haut, tiges duveteuses, feuilles oblongues à fleurs d'un blanc lavé de rose à rose pourpré en partie tubulaire et au niveau de la gorge.
    Stachys albicaulis var. candidissima  Reiche synonyme Stachys candidissima  Phil., endémique au Chili.
    Stachys costaricensis  Briq, donné depuis 1995 comme synonyme de Stachys pilosissima  M. Martens & Galeotti, originaire d'Amérique centrale le long du pacifique au Costarica dans les provinces d'Alajuela et San José, Panama et Mexique.
    Stachys eremicola  Epling, présente au Chili, une espèce en danger.
    Stachys grandidentata  Lindl., synonyme Stachys albicaulis  Bert. ex Benth. appelé Hierba santa ou 'Hierba de Santa Rosa' à cause de ses propriétés médicinales, environ 60cm de haut, feuillage oblong d'un vert franc à vert -jaune, gaufré à marge irréguliérement denté, floraison à large lèvre inférieur et deux éperons latéraux d'un rose plus soutenu violine à fuchsia gorge trait rose médian lavé de blanc et moucheté, calice pourpré, présente au Chili.
    Stachys guatemalensis  Epling comme son nom l'indique du Guatemala présente au Costa Rica dans la province de Monteverde.
    Stachys ochroleuca  Phil., uen espèce en danger.
    Stachys pannosa  Phil. présente au Chili.
    Stachys pittieri  Briq. endémique au Costa-Rica.
    Stachys philippiana  Vatke, originaire du Chili, floraison rose-mauve aux lèvres marbrées de blanc comme l'intérieur de la gorge.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    Stachys macrantha  (C.Koche) Stearn, Épiaire, Bétoine à grandes fleurs, consulter sa fiche.
    Stachys lanata  Jacquin, Stachide laineuse, Épiaire de Byzance, Épiaire byzantine, consulter sa fiche.
    Stachys lanata  'Big Ears', Oreille de lièvre, consulter sa fiche.
    Stachys tubifera  Naudin, Crosne du Japon, Épiaire à chapelets,consulter sa fiche.

    Annotations :
    *Benth : abréviation botanique pour le nom du botaniste britannique George Bentham (1800-1884) qui vécut en Languedoc Roussillon avant de devenir propriétaire du Domaine de Restinclières à Prades-le-Lez; il fut à l'origine de la réalisation de nombreuses flores, la première concernant les plantes de la région de Hong-Kong 'Flora Hongkongensis' (1861), et 'Flora Australiensis' ( édition en 7vol. de 1863-à 1878).
    En 1826, il fait édité à Paris, le catalogue des plantes indigènes des Pyrénées et du Bas Languedoc' collectées par son père lors de leur séjour à Montauban puis à Montpellier.
    - natacha mauric©15.04.2007 - ® par la Société des Gens de Lettres -Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site