Ratibida columnifera  - Chapeau mexicain, Sombrero mexicain
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Ratibida en colonne, Chapeau mexicain ou Sombrero mexicain, au Canada 'Prairie coneflower' ( Échinacée de prairie) et 'Ratibida en colonne', nommée par les anglophones 'Upright prairie coneflower", "Red prairie coneflower', 'Prairie-coneflower', 'Redspike Mexican-hat', 'Mexican-hat', 'Thimble flower'.
    Nom latin : Ratibida columnifera  (Nuttall) Wooton & Standley, Ratibida columnaris  (Sims) D. Don., Ratibida columnaris  (Pursh) D. Don, Ratibida columnaris  (Pursh) D. Don var. pulcherrima  (DC.) D. Don, donné aussi pour synonymes de Lepachys columnaris  (Pursh) Torr. & A. Gray, Lepachys columnifera  (Nutt.) J.F. Macbr., Rudbeckia columnaris  Pursh, non Sims, Rudbeckia columnifera  Nutt.
    famille : Asteraceae.
    catégorie : vivace à souche ligneuse parfois cultivée en annuelle/bisannuelle.
    port : touffe évasée, dressée.
    croissance : rapide.
    feuillage : persistant à semi-persistant, vert de gris, velu. Feuilles 3 à 10cm) alternes pennées à 3/9 segments linéaires à lancéolés à marge lisse.
    floraison : longue et abondante selon climat de la fin du printemps à l'automne ( juin à septembre), nectarifère visitée par les papillons. Grand capitules retombants en forme de marguerite, aux ligules lancéolées repliés en forme de gouge (U) terminé en deux lobes; surélevé au centre, les fleurons sont réunies en un cylindre conique.
    couleur : rouge brique et jaune, cône vert pâle virant au brun, fleurons brun à pollen jaune.
    fruits : nombreux akênes d'un gris-noirâtre dégageant lorsqu'on les frotte une légère odeur anisée. Les graines sont convoitées et consommées par certaines espèces d'oiseaux et de petits mammifères.
    hauteur : 0.30 à 0.75 m et plus, pour un étalement d'environ 30 à 40cm.
    plantation : au printemps en prenant soin de bien choisir son emplacement car sa racine est pivotante.
    multiplication : semis à chaud (20°C) compter pour la levée entre 10-20 jours, en place semer à la fin automne ou au début du printemps ou par division de touffe.
    sol : tous pas trop acide, pas trop riche et surtout très bien drainé, tolère sans problème le calcaire.
    emplacement : plein soleil, soleil ou mi ombre.
    zone : 3 - 9, une fois installé parfaitement adapté à la sécheresse.
    origine : dans les prairies boréales de l'Amérique du Nord présent dans l'ouest canadien Colombie-Britannique, Alberta, Saskatchewan, Manitoba, plus à l'est dans l'Ontario, dans quasiment tous les États-Unis excepté Washington, Oregon, Nevada, Virginie et Kentucky.
    entretien : sans, juste supprimer les fleurs fanées pour favoriser la floraison en fin de saison laisser monter en graines pour les espèces types.
    Prendre soin de la multiplier car sa vie est assez courte juste 3 ou 4 ans. Vous pouvez aisément l'utiliser en fleurs coupées.
    NB : Son nom Ratibida  d'origine inconnue lui a été donné par l'excentrique naturaliste botaniste-explorateur américain Constantine Samuel Rafinesque-Schmaltz (1773-1840) qui était coutumier du fait et auteur de nombreux canulars, et son nom spécifique columnifera  vient du latin c'est un adjectif signifiant 'qui forme une colonne'. Ce genre ne comprend que 5 espèces de bisannuelles ou vivaces, toutes originaires d'Amérique du Nord (4) et/ou du Mexique.
    Le ratibida a sa place dans les jardins notamment les jardins secs, dans la composition de massifs, mixed-border, les prairies ou simplement dans des bacs ou potées.
    Aux États-Unis elle est régulièrement utilisée dans les mélanges de semis de type prairie notamment pour les aménagements des bords de route ou pour réhabiliter des zones de friches.
    Propriétés et utilisations :
    C'est une plante fourragère consommée par le bétail. Les amérindiens utilisent les fleurs pour obtenir une teinture de couleur jaune orangé. Le jeune feuillage et les sommités florales séchées pour préparer des infusions. Dans leur pharmacopée, le ratibida est réputé pour ses propriétés vomitive, analgésique, antitussifs, anti-inflammatoire, émétique et stomachique, prescrivant en infusion les fleurs pour traiter les fièvres, les maux de tête, les troubles gastro-intestinaux et la toux.
    Les tiges et le feuillage en décoction pour un usage externe, pour traiter les éruptions cutanées notamment celles provoquées par le terrible Sumac vénéneux (poison ivy) Toxicodendron radicans  et les morsures de serpent (tribu cheyenne pour les serpents à sonnettes). Les fleurs en décoction pour nettoyer les plaies.
    Réputé aussi pour traiter les crises d'épilepsie et la peste. Certaines tribus l'utilisaient pour traiter chez les chevaux et les bovins, les troubles urinaires.
    Autres espèces et cultivars :
    Ratibida columnifera   'Red Midget' obtention 2003, d'un élégant rouge cuivrée environ 70 cm de haut.
    Ratibida latipalearis  E.L.Richards
    Ratibida mexicana  (S.Watson) W.M. Sharp
    Ratibida peduncularis  (Torr. & A. Gray) Barnhart appelé localement 'Naked Mexicanhat, originaire du Mexique, du Texas et de la Louisiane
    Ratibida pinnata  (Vent.) Barnhart, synonymes Lepachys pinnata  (Vent.) Torr. & A. Gray, Rudbeckia pinnata  Vent., Ratibida à feuilles pennées, nommé par les anglophones 'Gray Head Coneflower', originaires des prairies, lisières de bosquets, friches et bord de chemin et voies ferrées de l'Amérique du Nord à l'est du Canada dans la province de l'Ontario, largement distribuée à l'est des États-Unis au nord-est Indiana, Illinois, Iowa, Kansas, Michigan, Minnesota, Missouri, Nebraska, Oklahoma, Dakota du sud, Wisconsin, au sud-est Arkansas, Mississipi, Louisiane, Alabama, Géorgie, Floride, Kentucky,Tennessee, ouest de la Virginie, Ohio, New York, Connecticut, Massachussetts, Pennsylvanie et Vermont.
    Dans certaines zones, elle a tendance à devenir majoritaire et envahissante. Une vivace à couronne de feuilles basales, de 0.60 m à 1.20 m pour un étalement d'environ 60cm, aux tiges ramifiées, se différencie par un feuillage d'un vert bleuté, une floraison nectarifère visitée par des coléoptères, des papillons et par les abeilles pour le pollen, floraison légèrement décalée du milieu de l'été à la mi-automne en grands capitules d'un jaune vif, large et plus trapue cône centrale d'un brun-rouge, zones de rusticité identiques. Feuilles pennées à 3-7 lobes effilées à marge crénelée.
    Ratibida tagetes  (E.James) Barnhart, synonymes Rudbeckia globosa  Nutt., Rudbeckia tagetes  James nommé par les anglophones 'Green prairie coneflower', originaire de l'Arizona, Nouveau Mexique, Colorado, Wyoming, sud Dakota, Nebraska, Kansas, Missouri, Oklahoma,Texas, au feuillage très fin, petits capitules jaune vif à large et courtes ligules.
    Espèces proches présentes dans l'Encyclopédie :
    Consulter la liste des Rudbeckia et des Tagetes , dans l'Encyclopédie les listes s'affichent à droite dans la colonne.

    Annotations :
    *Constantine Samuel Rafinesque-Schmaltz un court genre Rafinesquia  dans la même grande famille lui a été dédié en 1841 par le botaniste-zoologiste britannique Thomas Nuttall (1786-1859).
    nmauric©15/09/2009 -® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle,la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
ratibida compteur site