Callistephus chinensis - Callistèphe de Chine
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Callistèphe de Chine, Reine-Marguerite, Aster de Chine, nommée par les anglophones 'China Aster' ou 'Annual Aster'.
    Nom latin : Callistephus chinensis  Nees., synonymes Aster chinensis  L., Callistephus hortensis  Cass.
    famille : Compositae.
    catégorie : annuelle à tiges rameuses.
    port : touffe érigée.
    feuillage : 'caduc', vert franc, à marge irrégulièrement dentée. Feuilles supérieures oblongues, celles du bas sont spatulées et celles du milieu rhomboïdales lancéolées.
    floraison : fin de l'été (août -septembre, assez courte mais renouvelée. Grands capitules (8 à 10cm), solitaires à 12 - 14 fleurons cernés chez les simples de 1 à 4 rangs de fines ligules, chez les doubles ou les pleines les ligules sont en plus grand nombre.
    couleur : blanc, rose, rouge, bleu, violet ou encore panaché pour les cultivars à centre jaune.
    fruits : petits akènes à pappus soyeux et blancs.
    croissance : rapide.
    hauteur : 0.40 à 0.60 m, Ø entre 15 et 30 cm, certaines variétés pouvant atteindre 1m.
    plantation : au printemps en prenant soin d'espacer les plants d'environ 15 cm, et l'année suivante éviter de les remettre au même endroit pour limiter la propagation des maladies, d'autre part cette reine marguerite est gourmande, il lui faut un sol riche.
    multiplication : semis sous châssis à 18 C°, en mars à peine recouvert d'1 cm de mélange sablonneux, en prenant soin décalés les semis dans le temps.
    Le mois suivant repiquer en prenant soin de ne pas oubliez de pincer les pouces pour favoriser la ramification, puis patientez 2 à 3 mois, pour les semis en place ne pas oublier l'éclaircissement.
    sol : ordinaire, fertile surtout bien drainé.
    emplacement : soleil, mi-ombre une partie de la journée.
    zone : 6 - 10, à l’abri des vents violents.
    origine : Chine et Sibérie, introduite en Europe vers 1731.
    entretien : si vous souhaitez favoriser la floraison patiemment supprimer les fleurs fanées, pour avoir des capitules plus gros, diminuer le nombre de boutons.
    Prendre soin de laisser sécher le substrat entre deux arrosages car elle craint l'excès d'humidité.
    insectes & maladies : Une humidité excessive peut favoriser l'apparition de la fusariose (pourridié fusarien) un champignon qui provoque rapidement son dépérissement.
    NB : Son nom Callistephus  vient du grec 'kallos' qui signifie beauté et 'stephus' en latin désisgne une couronne et, son nom spécifique chinensis  pour nous préciser son origine chinoise.
    Ce genre ne comprend qu'une seule espèce chinoise excellente à utiliser en fleurs coupées qui existent en variétés à fleurs simples ou doubles.
    La callistèphe de Chine est tombée en désuètude, elle n'a plus trop sa place dans les jardins, pourtant à l'arrière saison, elle est idéale pour être utilisée dans les massifs fleuris, les mixed borders, le long d'un muret, dans un coin au potager pour ainsi pouvoir confectionner des bouquets, ou simplement dans des potées et des vasques pour les balcons et terrasses.
    Parmi les variétés, citons :
    - Callistephus chinensis  'Arc en ciel' à fleurs simples.
    - Callistephus chinensis  'Colour Carpet Mix', variétés naines à fleurs doubles idéale pour les bordures.
    - Callistephus chinensis  'Lilliput' mélange à fleurs pleines doubles en forme de pompon.
    - Callistephus chinensis  'Beauté d'Amérique' grande variété de 0.70 à 1 m de haut, floraison tardive courant septembre.
    - Callistephus   ‘Géante branchue’, à fleurs simples ou doubles, arrondies , floraison tardive courant septembre.
    - Callistephus   ‘Géante de Californie’, à fleurs doubles, globuleuses, floraison courant août.
    - Callistephus  ‘Super Géante’, à grandes fleurs doubles, floraison courant septembre.
    - Callistephus  ‘Bouquet’, à fleurs doubles de taille moyenne de 60 a 40 cm de haut, floraison tardive courant septembre.
    - Callistephus  ‘Chine’, à fleurs simples de grande taille, épanouies en août ; ‘Madeleine’, à fleurs simples épanouies en août .
    - Callistephus chinensis  ‘Plume d’Autruche’, environ 0,70 à 0,80 m de haut à fleurs moyenne double en pompon échevelé à longs ligules, rose, rouge, pourpre et violet, floraison d'arrière saison d'août à octobre selon climat.
    - Callistephus  ‘Colibri’, variété naine, ne dépassant pas 30 cm de haut à fleurs nombreuses, s'épanouissent fin août
    - Callistephus  ‘Déesse’, variété naine, 30 cm de haut, à nombreuses fleurs en septembre.
    - Callistephus  'Merveille des Naines', 20 cm de haut fleurs en pompon blanc, rose, violet, floraison de l'été à l'automne.
    - Callistephus   ‘Milady’, à grandes fleurs globuleuses, épanouies en juillet ; ‘Triomphe’, à petites fleurs doubles, en août.

    Annotations :
    *Nees., abréviation botanique pour le botaniste-zoologiste allemand Christian Gottfried Nees von Esenbeck (1776 - 1858), fondateur et directeur du jardin botanique de l'Université de Bonn en 1818, on lui doit les premières descriptions des Gesneriaceae et le nom du genre Sinningia qu'il dédieà son collaborateur Wilhelm Sinning.
    *L., abréviation botanique pour le botaniste-naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, médecin, à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binomiale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l'espèce, c'est la base de la taxonomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigne à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède. Son herbier 'Linnean Herbarium', le plus riche de son époque ne contenant que 7000 plantes, est conservé au Musée national d'histoire naturelle de Stockholm.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.

callistephus chinensis Reine marguerite

un compteur pour votre site