Crossandra infundibuliformis  - Crossandre entonnoir
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Crossandra infundibuliformis Nom commun : Crossandre en forme d'entonnoir, Crossandre ou Crossandra entonnoir, connu en Indes sous le nom d'Aboli' en hindi 'Kanakambaram'Aboli, Kanakambaram. Aalim wadi, Paratawane, Ratnag ar les anglophones 'Firecracker flower'.
    Nom latin : Crossandra infundibuliformis  (L.) C.G. Nees., autrefois Justicia infundibuliformis  L.
    famille : Acanthaceae.
    catégorie : sous arbrisseau (sous-frutex) de vie assez brève, cultivée sous nos climats en plante d'intérieur.
    port : dressé rectiligne, touffu, compact.
    feuillage : persistant, épais d'un remarquable vert clair luisant, aux nervures profondément marquées lui donnant un aspect gaufré et ondulé. Feuilles dressées, simples opposées (± 13cm x 5), alternes par paire, elliptiques-lancéolées.
    floraison : longue du printemps à la fin de l'automne. Hampe florale en épi terminal, fleurs hermaphrodites à corolle tubulaire grêle à 5 lobes asymétriques 3 en partie basse très développés, le central plus large, les deux derniers latéraux plus réduits, 4 étamines à anthères à une loge, style filiforme calice vert enchâssé dans 2 bractées tubulaires vertes.
    couleur : orange saumonné aux venules plus foncées fond de gorge souvent jaune ou gorge jaune d'or, lobes jaune orange, pour les sous-espèces jaune, orange, rouge, rouge orangé rouge-rosé et rose.
    fruits: petites capsules à deux valves.
    hauteur : 0,30 à 0,60m voire plus dans son milieu naturel pour un étalement identique.
    plantation : au printemps ou à l'automne, selon climat.
    multiplication : semis au printemps dans un mélange de terre de bruyère et terreau, au printemps par bouturage de tête de tiges (5 à 7cm) à l'étouffée (attention au botrytis) Pucerons ou simplement dans de l'eau. Il est conseillé de conserver les graines au frais.
    sol : acide ou neutre, riche, humifère, humide mais bien drainé, une humidité excessive peut lui être fatale. Pour une culture en pot, prévoir un mélange de terre de bruyère et de terreau de feuilles. rempotage au printemps dans un pot de taille au-dessus.
    emplacement : léger soleil matinale ou mi-ombre lumineuse.
    zone : 4 - 9, minima 15°C et humide, idéale 16 à 24°C.
    origine : en zone tropicale humide, au sud-est de l'Asie, Pakistan, Sri Lanka, Inde orientale (État de Mysore (Karnataka) et Maharashtra*, Afrique (Afrique du sud; Natal, Transvaal, Angola, Gabon, Guinée, Liberia, Kenya, Nigeria, Malawi, Mozambique, Rhodesie, Tanganyika, Swaziland, Somalie, Ethiophie, Arabie) et Madagascar (25 espèces), introduite et naturalisée en Polynésie française.
    entretien : supprimer les inflorescences fanées. Effectuer les arrosages avec une eau non calcaire à température ambiante, ne pas laisser stagner de l'eau dans les dessous de pot, arroser lorsque le substrat de surface est sec sur 2 à 2,5cm (vérifier avec un doigt) après la floraison réduire les arrosages juste éviter le dessèchement total. En période de croissance effectuer un apport d'engrais pour plantes fleuries tous les 15 jours jusqu'à la fin de la floraison. Un regret, elle a tendance à se dégarnir du base, pour y pallier un peu cultiver plusieurs pieds dans la même potée.
    maladies & parasites : peut être sujette aux aleurodes, cochenilles, pucerons, une atmosphère trop sèche favorise l'apparition des tétranyques .
    NB : Son nom Crossandra  vient du grec 'krossos' qui signifie frange et grec 'anêr' andron, homme, mâle faisant allusion à la particularité des anthères (organe mâle) qui sont sur un côté finement frangé et son nom spécifique infundibuliformis  'infundibulum' désigne un entonnoir, donc en forme d'entonoir.
    Il existe 6 sous espèces 4 en afrique et deux en Asie subsp. arida  (Somalie) axillaris  (Asie), brachystachya, bonensis  (Ethiopie, Kenya), crocea,eglandulosa  (Burundi et Zaïre).
    Dans le sud de l'Inde, les fleurs sont cueillies pour orner les chevelures des femmes et aux abords des temples vendues sous forme de guirlandes qui sont offertes aux divinités.
    Ce genre comprend 40 à 50 de espèces de vivaces, sous-abrisseau ou arbustes persistants, originaires des zones tropicales humides du sud-ouest de l'Asie (Inde orientale, Sri Lanka, Pakistan et Chine), Afrique (Afrique du sud; Natal, Transvaal, Angola, Gabon, Guinée, Liberia, Kenya, Nigeria, Malawi, Mozambique, Rhodesie, Tanganyika, Swaziland, Somalie, Ethiophie, Arabie) et Madagascar (25 espèces),.
    On trouve commercialisé Crossandra infundibuliformis  'Orange Marmalade', 40cm à 60cm.
    Autres espèces du genre :
    Crossandra coccinea  Dalzell & A.Gibson, synonyme Crossandra infundibuliformis  Nees var. coccinea  se rencontre à l'ouest de l'Inde dans l'état de Maharashtra (Bombay), se distingue par des fleurs d'un rouge orangé à gorge jaune d'or
    Crossandra flava  Hook, originaire de l'ouest de l'Afrique tropicale, environ 0,60m de haut, port buissonnant, feuilles ovales d'un vert brillant à reflets métalliques, floraison jaune du printemps à l'automne, voir gravure ci-contre.
    Crossandra guineensis  Nees, synonyme Stenandrium guineense  (Nees) Vollesen, Crossandre guinéenne, originaire de Guinée, feuillage vert clair aux nervures blanche largement cernées de blanc, hampe florale trapu et large rougâtre, fleurs rose mauve, dans la pharmacopée masaï le feuillage mastiqué est utilisé en cataplasme sur les plaies, piqûres et morsures de cobra.
    Crossandra undulifolia Crossandra massaica  Mildbr, Crossandre massaïe, originaire du Kenya, feuillage vert clair aux nervures blanche largement cernées de blanc, hampe florale trapu et large, fleurs d'un jaune maïs, dans la pharmacopée masaï le feuillage mastiqué est utilisé en cataplasme sur les plaies, piqûres et morsures de cobra.
    Crossandra nilotica  Oliv., Crossandre du Nil, originaire de l'est de l'Afrique, extrême sud de l'Ethiopie (entre les fleuves Omo et Denchya et Kenya en zone tropicale, environ 0,60m de haut port buissonnant, feuilles ovales d'un vert brillant à reflets métalliques, longue floraison d'un éclatant rouge orangé du printemps à l'automne; à la même utilisation dans les pharmacopées traditionnelles le feuillage mastiqué est utilisé en cataplasme pour traiter plaies, piqûres et morsures de serpents, le suc est prescrit en breuvage pour soigner les crampes d'estomac.
    Crossandra undulifolia  R.A. Salisb.*, Crossandre à feuilles ondulées, originaire de l'est de l'Inde, introduite et naturalisée en Polynésie française, arbuste d'environ 1m de haut, feuillage vert sombre brillant à marge ondulée au revers plus clair, grandes hampes florales d'un élégant rouge corail

    Annotations :
    * Salisb. abréviation botanique pour le nom du botaniste britannique Richard Anthony Salisbury (né Markham) (1761-1829), un homme ayant eu un passé financier peu scrupuleux, qui fut un farouche opposant à la nomenclature de Linné, et fut boudé par un bon nombre de ses contemporains, rejeté par ses confrères botanistes lorsqu'ils découvrirent qu'il s'était approprié l'oeuvre d'un autre botaniste.
    nmauric©15/06/2011 Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site