Heliotropium europaeum  - Héliotrope d'Europe
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Heliotropium europaeumNom commun : Héliotrope d'Europe, Héliotrope commun, Herbe aux verrues, comme d'autres du genre Herbe de Saint Fiacre, nommée par les anglophones 'European Heliotrope', 'Common heliotrope', European turnsole', 'Potato weed'.
    Nom latin : Heliotropium europaeum  L. synonymes Heliotropium carduchorum  K.Koch, Heliotropium commutatum  Roem. & Schult.,Heliotropium erectum  Lam., Heliotropium humile  Salisb., Heliotropium oblongifolium  Hornem., Heliotropium pycnanthum  P.Candargy, Heliotropium tenuiflorum  Guss, Heliotropium europaeum  L. subsp. tenuiflorum  (Guss.) Nyman
    famille : Borraginaceae.
    catégorie : annuelle herbacée rameuse aux tiges poilues, système racinaire étalé et racine principale pivotante.
    feuillage : 'caduc' dégageant une odeur fétide lorsqu'on le froisse, vert jade à vert de gris, pubescent sur les deux faces, nervures convergentes prononcées. Feuilles (± 8 x 3cm) pétiolées alternes, ovales à obovales, obtuses à marge légèrement ondulée.
    port : dressé ou prostré, évasé, étalé.
    floraison : longue de la fin du printemps à la fin de l'été (mai-septembre selon climat). Inflorescences unipares faiblement scorpioïdes de minuscules fleurs (3 à 6mm) bisexuées, sessiles à corolle tubulaire à 5 lobes arrondis, dans un large calice velu à 5 courts lobes oblongs, obtus et velus.
    couleur : blanc pur à blanc faiblement lavé de rose ou de lilas.
    fruits : enchâssés dans le calice 4 courts akènes à petites graines (± 2mm) toxiques ovoïdes, verruqueuses d'un brun verdâtre à brun assez foncé.
    croissance : rapide
    hauteur : 0,10 à 0,50m.
    multiplication : par semis spontané de graines projetées au loin.
    sol : tous, sec et pierreux.
    emplacement : soleil.
    zone : 9 - 11.
    origine dans les friches et les décombres, bords de chemins, trottoirs et pied des murs, cultures et lieux incultes secs et pierreux de l'Asie occidentale jusqu'au nord-ouest de l'Inde, présente en Afrique du Nord, en Europe dont la France, Corse incluse et en Amérique du Nord, introduite et naturalisée dans de nombreux pays; dans certains d'entre eux comme en Australie, elle pose de sérieux problèmes dans les cultures.
    Heliotropium europaeum NB : Son nom Heliotropium  désigne le genre en latin et en grec venant d'hêlios'qui signifie soleil et de 'trépo, tropo' tourner vers, pour nous indiquer que son feuillage se tourne vers celui-ci.
    Propriétés et utilisations :
    L'Herbe aux verrues contient dans son ensemble des alcaloïdes toxiques tel que la cynoglossine et l'héliotropine, mais depuis la nuit des temps elle était réputée pour ses propriétés antiverruqueuses, antiseptiques, antipyrétiques, cholagogues, fébrifuges, emménagogues, elle aurait aussi des propriétés antitumorales.
    Autre espèce présente dans l'Encyclopédie :
    Heliotropium arborescens  L., Héliotrope du Pérou, consulter sa fiche.
    Autre espèce :
    Heliotropium indicum  Héliotrope des Indes, nommé en Afrique 'Bec de vautour', aurait des propriétés diurétique, fébrifuge, décongestionnante, insecticide et anticancéreux. Dans les pharmacopées traditionnelles notamment en Afrique, son feuillage est prescrit en décoction pour traiter les herpès, les feuilles fraîches ou séchées sont utilisées pour soigner plaies, brûlures, eczéma, impétigo et autres dermatoses.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site