Panicum virgatum - Panic effilé, Panic érigé
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    un cv de Panicum virgatum enseptembre
    Matt Lavin © Flickr Pro
    Nom commun : Panic effilé, Panic érigé, Panic dressé, Panic raide, localement en espagnol 'Pasto varilla, Zacate, Itse' toom (Mexique), Pasto aguja', nommée par les anglophones 'Switch Grass (Switchgrass), Prairie Switch Grass, Blackwell switchgrass, Wand panic grass', en néerlandais 'Vingergras'.
    Nom latin : Panicum virgatum  L.* synonymes Chasea virgata  (L.) Nieuwl., Eatonia purpurascens  Raf., Milium virgatum  (L.) Lunell, Panicum buchingeri  E.Fourn., Panicum giganteum  Scheele, Panicum glaberrimum  Steud., Panicum ichnanthoides  E.Fourn., et 12 sous la forme Panicum virgatum var. sont illégitimes Panicum kunthii  E.Fourn., Panicum coloratum  Walter, sont invalides Ichnanthus glaber Link ex Steud., Panicum pruinosum  Bernh. ex Trin.
    famille : Poaceae.
    catégorie : graminée vivace cespiteuse aux rhizomes traçants pourvus d'écailles qui se chevauchent, aux tiges solitaires à entrenoeuds.
    port : touffe dense, compacte, en fleurs touffe en éventail.
    feuillage : caduc, vert virant au jaune en automne. Feuilles planes filiformes.
    floraison : du printemps à l'été (avril - juillet selon climat).
    Racèmes hermaphrodites composées d'épillets glabres, elliptiques-ovales, les mâles sont en partie base.
    couleur : épillets aux reflets violacés virant au blond paille en été.
    croissance : rapide.
    hauteur : 0.75/0.80m à 1.50m avec les inflorescences, taille adulte vers les 10 ans.
    plantation : à l'automne de préférence pour lui permettre de s'enraciner tranquillement en hiver ou au printemps, en prenant soin d'espacer les plants de 45à 50 cm, compter 3 plants au m².
    multiplication : par division des touffes au printemps, également par semis en place à la fin de l'automne, ou conserver les graines au froid durant 3 mois avant de semer à chaud (20°C).
    sol : tout sol même sec, pauvre et calcaire, même à teneur saline, mais bien drainé, mais un sol riche et légèrement frais lui conviendra aisément
    culture en pot : arroser régulièrement, ne as laisser stagner de l'eau dans les dessous de pot.
    emplacement : soleil ou mi-ombre une partie de la journée.
    zone : 4 - 9, tolère sans problème de fortes gelées entre -15 et -20°C et plus pour certains cultivars.
    Une fois installé bonne résistance à la sécheresse, parfaitement adapté aux vents et aux embruns.
    origine : l'espèce type est originaire des prés et prairies mixtes et humides du centre et du grand est de l'Amérique du Nord, Canada inclus, présent en Amérique centrale au Belize, Costa Rica, Guatemala etMexique.
    entretien : n'oubliez pas ses origines l'arroser les premiers mois après la plantation pour favoriser son enracinement. Au printemps effectuer un apport d'engrais organique ou s'il est seul un engrais azoté, éventuellement rabattre à 10 cm de haut, les chaumes desséchées, les conserver pour un éventuel paillage après réduction.
    En hiver, le panic apporte une touche intéressante lorsqu'il est couvert de gouttelettes d'eau, de brouillard ou de givre.
    maladies et ravageurs : peut-être sensible à la rouille.
    NB : son nom Panicum  vient du mot latin 'panis' parce que sa graine peut servir à faire du pain, son nom spécifique virgatum  (virgata, virgatus), vient du latin 'virga', qui désigne une brindille, une baguette, une verge, un rameau grêle, effilé et flexible pour nous indiquer son mode de croissance, la plante entière étant composée de baguettes droites, flexibles, grêles et effilées.
    Ce genre après révision ne comprend plus que 442 espèces de graminées vivaces, originaires des zones tempérées du globe; pour certaines d'entre elles avec des variations orthographiques.
    Une espèce précieuse largement utilisée aux Amériques en tant que haies brise-vent pour abriter les cultures maraîchers et horticoles et surtout pour stabiliser les sols, sur les dunes de sable, les digues, les déblais des nombreuses mines à ciel ouvert et dans d'autres zones critiques en cours d'érosion où peuvent s'abriter en hiver cailles, faisans, perdreaux, tourterelles et lapins, une source de nourriture pour les oiseaux et certains rongeurs.
    Des études sont menées par le Département des sciences des sols et des plantes de Oklahoma State University sur le Panic et ses cultivars hybrides pour une éventuelle utilisation en tant que ressource énergétique et pour l'augmentation du rendement de sa biomasse pour ainsi accroitre la production de biocarburants, france-science.org, Mission pour la Science et la Technologie (MS&T), un service de l’Ambassade de France aux États-Unis.
    Ce panic effilé, une intéressante graminée ornementale à intégrer dans les jardins en bord de mer, dans les jardins secs notamment ceux en gravier, qui peut s'utiliser en couvre sol sur les talus, associé à d'autres espèces dans les massifs, les mixed-borders ou dans des potées composées ou non pour animer balcons, patios et terrasses.
    Parmi les cultivars, citons :
    Panicum virgatum floraison fin juillet
    Patrick Alexandre © Flickr
    - Panicum virgatum  'Cloud Nine', de 1.60 à 2.20m, port compact, d'un vert bleuté virant au jaune paille à l'automne. Inflorescence dorée.
    - Panicum virgatum  'Dallas Blue', 1.20 à 1.80, d'un vert bleu, grandes inflorescences d'un rose pourpré, se distingue par son port plus lâche, plus évasé.
    - Panicum virgatum  'Heavy Metal', 0.80 à 1.50m de haut se distingue part son port étroit raide et rectiligne, d'un gris-vert à bleu gris virant en pointe au rouge brun à l'automne, dès le mois de juin inflorescences plumeuses oscillant entre le blanc et le rose pâle, serait sensible à la rouille, compter 7 plants au m².
    - Panicum virgatum  'Heiliger Hain', 0.60 à 1m guère plus, port étroit rectiligne le plus bleu de tous, virant au pourpre en pointe à l'automne, inflorescences roses, sol à tendance acide, voir photo.
    - Panicum virgatum  'Northwind' (à tort écrit North Wind), une obtention nord-américaine de Roy Diblik* de 1.50 à 1.75/1.80m de haut, au port dressé rectiligne, d'un vert bleuté virant au jaune à l'automne, feuilles plus larges, inflorescences tirant sur le marron clair, n'est pas sujet à la rouille, serait plus résistant à la sécheresse. Découvrir photo.
    - Panicum virgatum  'Prairie sky', ne dépassant pas 1.20, mais formant avec le temps de large touffe rectiligne au fin feuillage vert bleu glauque teinté de pourpre à l'automne, inflorescence vaporeuse pourprée.
    - Panicum virgatum  'Prairie Wind', de 0.80 et 1.50m, port très étroit de type colonnaire, feuillage d'un vert brillant en toute saison, inflorescences plumeuses rose.
    - Panicum virgatum  'Prairie Winds Apache Rose' commercialisé aussi sous 'Apache Rose', obtention de 2016, nommée au Canada 'Prairie Winds-Millet-Blue', de 1 à 1.20m, au feuillage vert de gris, lavé en pointe de rose-rouge à l'automne, longues inflorescences d'un rose soutenu.
    - Panicum virgatum 'Purple Haze', de .60 à 1.20m, au port étroit linéaire en colonne, feuillage tirant sur le bleu légèrement violacé, à l'automne rouge orangé en pointe, inflorescence grêle tirant sur le rose foncé .
    - Panicum virgatum 'Purple Tears', une introduction 2019, découverte par le paysagiste pépiniériste néerlandais Piet Oudolf* dans une pépinière aux Pays-Bas à Hummelo, 0.90 à 1.20m, au port étroit linéaire en colonne, feuillage vert tout au long de la saison, longues inflorescences lâches, ouvertes, gis pâle virant à maturité des grains au pourpre, violine, la reproduction asexuée sans autorisation est interdite, sous licence par Futura plants.
    - Panicum virgatum 'Rehbraun', 1m à 1.60m et plus, courant août-septembre, feuillage vert se parant en cime d'un beau rouge orangé à brun rougeâtre pour tout l'automne.
    - Panicum virgatum 'Rotstrahlbusch', 0.60 à 1.50m, feuillage vert virant en pointe au rouge orangé à l'automne virant au jaune paille foncé, inflorescence vaporeuse plus précoce tirant sur le rose.
    - Panicum virgatum Sangria®, 0.35 à 0.50m, port trapu, compact, légèrement évasé courant août-septembre feuillage vert vif, acide se parant d'un beau rouge lie de vin en pointe pour tout l'automne, inflorescences d'un blanc crémeux en été, moindre résistance au gel, tolère -12°C.
    - Panicum virgatum 'Shenandoah', 0.60 à 1m, port étroit rectiligne, feuillage d'un vert foncé glauque, virant en pointe au rouge orangé, à l'automne chaume foncé, inflorescences légères roses, origine néerlandaise proche de 'Purple Tears', la reproduction asexuée sans autorisation est interdite, sous licence par Futura plants.
    - Panicum virgatum 'Squaw', sélection non drageonnante de Piet Oudolf, port dense compact d'environ 1.50m feuillage vert acide virant en cime au rouge, inflorescences d'un rose-rouge, compter 5 plant au m².
    - Panicum virgatum 'Thundercloud Gary Trucks' un des plus grands de 1.60 à 1.80m, port rectiligne assez étroit, large feuillage d'un vert glauque virant au rouge orangé à l'automne, inflorescences grêles roses, rechercher pour confectionner des arrière plan dans les massifs ou pour confectionner des haies, le plus rustique tolère aisément - 30°C.
    - Panicum virgatum 'Warrior', 1.20 à plus ou moins 1.70, port étroit rectiligne, large feuillage vert, grande inflorescence tirant sur le rouge.

    Annotations :
    *L., abréviation botanique pour le botaniste-naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), avant d'être anobli en 1757 Carl Linnæus, également médecin, à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binominale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l'espèce, c'est la base de la taxonomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'.
    A partir de 1741, il enseigne à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772. En 1738, il fonde l'Académie des Sciences de Suède. Son herbier, le plus riche de son époque ne contenant que 7000 plantes.
    Il est l'auteur de 'Systema naturae, Genera plantarum' et 'Species plantarum'.
    *Piet Oudolf célèbre paysagiste spécialiste de l'aménagement paysager urbain, membre du ‘New Perennial Movement‘ initié par le journaliste paysagiste irlandais William Robinson (1838 – 1935), un mouvement qui prône les associations de vivaces et graminées dans l'architecture des jardins au fil des saisons et leur intégration dans l'espace urbain, mouvement dont font partie le célèbre pépiniériste Roy Diblik*, les paysagistes Benjamin Futa, directeur du Allen Centennial Garden, Université du Wisconsin et Adam Woodruff (Clayton, Missouri), petites promenades en suivant ses diverses recommandations.
    *Roy Diblik, pépiniériste conférencier Roy Diblik spécialiste des pérennes, Northwind perennial Farm, 7047 Hospital Road, Burlington, Wisconsin 53105.
    - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.




compteur de visite