Stachyurus chinensis - Queue de perles chinoises
Portail de Jardin ! L'Encyclopédie


    Nom commun : Stachyurus de Chine, Queue de perles chinoises, en chinois Jïïng jié huâ ( Fleur de chasteté) et Zhong guo jing jie hua' (Fleurs de festival chinois), nommée par les anglophones 'Chinese stachyurus', en allemand 'Chinesische Perlschweif (Queue de perle chinoise), Perlschweife'.
    Nom latin : Stachyurus chinensis , Franch.*, synonymes Stachyurus caudatilimbus  C. Y. Wu ex S. K. Chen, Stachyurus chinensis subsp. cuspidatus  (H. L. Li) Y. C. Tang & Y. L. Cao, Stachyurus chinensis var. cuspidatus  H. L. Li, Stachyurus chinensis subsp. latus  (H. L. Li) Y. C. Tang & Y. L. Cao, Stachyurus chinensis var. latus  H. L. Li, Stachyurus duclouxii  Pit. ex Chung, Stachyurus sigeyosii  Masam..
    famille : Stachyuraceae.
    catégorie : arbuste à plusieurs troncs à l'écorce lisse d'un brun pourpre à brun foncé couvert de lenticelles aux longues tiges rouges arquées.
    port : dressé, étalé, arrondi, rameaux arqués.
    feuillage : caduc, vert franc brillant, gaufré, glabre sur le dessus revers d'un vert grisâtre, marge régulièrement dentelée, à l'automne il vire au jaune, rouge, rouge orangé, les jeunes pousses sont d'un rose cuivré.
    Feuilles acuminées, ovales, oblongues à elliptiques ( 5 à 12 x 3 à 7 cm) à base cunéiforme pourvu d'un pétiole de 1 à 2 cm.
    floraison : avant la feuillaison de la fin de l'hiver au printemps de février à avril, nectarifère visitée par les abeilles et par les papillons.
    Fins et longs racèmes pendants alternes jusqu'à 13 cm de long, couverts de petites fleurs subsessiles en forme de clochette ovoïdes à 4 pétales et style saillant glanduleux.
    couleur : jaune beurre verdâtre, style vert acide, calice lavé de rose, tige pourprée.
    fruits : courant mai-juillet des baies globuleuses et pointues de 6 à 7mm d'un jaune pâle lavé de vert à la base , virant au rouge à maturité, pourvu d'un court pédoncule.
    croissance : rapide.
    hauteur : 2.50 à 4 m Ø m. plus ou moins de ± .
    plantation : de l'automne au printemps (septembre à mai).
    multiplication : par semis en place à l'automne, par division des souches, prélèvement de portions de rhizomes au printemps, compter plants au m².
    sol : profond, riche en humus, humide et frais mais drainé, avec une préférence pour les sols acides ou neutre car il n'aime pas le calcaire.
    emplacement : soleil, mi-ombre, à l'abri des vents froids et forts qui dessèchent le feuillage et la floraison.
    zone : 5- 9, tolère aisément -20°C.
    origine: nord du Vietnam dans les fossés, les fourrés dans les vallées en lisière des forêts de feuillus jusqu'à une altitude de 3000 m, dans les provinces chinoises du Anhui, Zhejiang, Jiangxi, Fujian, Guangdong, Guangxi, Hunan, Hubei, Shaanxi, Gansu, Séchouan, Guizhou, Yunnan, présente également sur l'île de Taïwan, consulter la carte de Chine.
    entretien : bien arroser la première année pour favoriser un enracinement en profondeur, surtout par temps sec, et juste supprimer au fur et à mesure les fleurs fanées pour favoriser sa floraison; à la fin de l'automne prévoir un bon paillage pour l'hiver. Courant février-mars, supprimer le paillis et faire un apport d'engrais organique (compost, fumier, lombricompost).
    Si elle est vraiment nécessaire la taille s'effectue après la floraison courant mars, réduire la ramure tout en lui conservant si possible sa forme naturelle.
    maladies et ravageurs : pas de maladies et ravageurs signalés pour l'instant.
    NB : son nom Stachyurus  signifie et son nom spécifique chinensis  pour nous préciser son origine chinoise.
    Introduit en Angleterre en assez grand nombre par Ernest H.Wilson* dit 'le Chinois'.
    Sur 23 noms d'espèces connues après révision en 2002 seulement 7 ont été retenus et 8 ne sont toujours pas résolus, des espèces buissonnantes ou arbustifs caduques originaires de l'est de l'Asie en région himalayenne dont 4 d'entre elles endémiques à la Chine et une espèce endémique au Japon.
    Il à sa place dans les jardins en sujet isolé dans les pelouses, dans les massifs arbustifs, il entre dans la composition de haies libres, également adossé à un mur ou simplement dans des grandes vasques et potées pour les balcons et terrasses.
    Six espèces sont présentes à l'arboretum de Keracoual de Jean Merret* à Henvic (Finistère), jardin privé ouvert sur réservation.
    Propriétés et utilisations :
    Dans la médecine chinoise traditionnelle, la moëlle des tiges est réputée favoriser la lactation, soigner la gonorrhée, les autres infections vénériennes et les oedèmes, elle est diurétique.
    - Stachyurus chinensis  'Celina', petit arbre de 2,50 m en tous sens, aux jeunes rameaux violacés, les jeunes pousses sont d'un rose framboisé puis vert franc virant au rouge à l'automne, floraison courant mars, recherché pour les longues et étroites grappes de plus de 23 cm de long jaune pâle, sur des tiges pourpres violacées. A été primé par la RHS* avec The Award of Garden Merit (AGM)
    - Stachyurus praecox 'Joy For ever', de petit taille avoisinant les 1,50 m au port étalé souvent avec plusieurs troncs, son feuillage vert foncé marginé de jaune beurre la panachure virant à l'automne bronze, rose soutenu à rose crevette, rouge et jaune revers rose; courtes grappes de fleurs jaune pâle sur des tiges rougeâtres. .Tolère aisément -20°C, à été primé par la RHS*.
    Parmi les cultivars, citons :
    - Stachyurus 'Rubriflorus' il a pour synonymes Stachyurus himalaicus  et Stachyurus praecox  2.50 à 4 m pour un étalement de 2 à 2.50 m, feuillage ovale, vert clair, légèrement gaufré, grappes pendantes de petites fleurs jaune lavées de rose sur le revers, les boutons floraux sont rouges.
    'Magpie' son feuillage est vert panaché de crème et de rose, les pétioles sont framboisés.
    Les autres espèces du genre :
    - Stachyurus cordatulus  Merr., en chinois il est nommé 'Dian mian jing jie hua', découvert en 1941 dans les forêts de feuillus au nord de la Birmanie et du nord-ouest du Yunnan dans la région du Gongshan, arbuste persistant de 3 m de haut, feuillage oblong-lancéolé coriace au nervures saillantes, floraison grappes pendantes de petites fleurs sessiles verdâtres lavées de rose, dans son milieu naturel courant janvier/février, fructification globuleuses ovoïdes.
    - Stachyurus himalaicus  Hook.f. & Thomson ex Benth, synonymes Stachyurus brachystachyus  (C.Y. Wu & S.K. Chen) Y.C. Tang & Y.L. Cao et six autres sous la forme var. ou subsp., Stachyurus de l'Himalaya jusqu'à 3 000 mètres d'altitude dans les provinces de Xizang et du Yunnan et pays limitrophes dont le Népal, Sikkim, Bhoutan, le nord de l'Inde et de la Birmanie, qui se distingue par sa floraison d'un vert jaunâtre, feuillage oblong virant au rouge orangé à l'automne. Il se différencie par le nombre des nervures secondaires allant jusqu'à 10. A des propriétés médicinales utilisées en médecine chinoise.
    - Stachyurus lancifolius  Koidz. est un des noms non résolus à ce jour, originaire du Japon dans la région de Yakushima, celui que l'on cite dans de nombreux ouvrages, environ 6 m de haut à de petits racèmes de fleurs jaunes.
    - Stachyurus obovatus  (Rehder) Handel-Mazzetti, synonyme Stachyurus yunnanensis  Franchet var. obovatus  Rehder, Stachyurus du Yunnan, floraison d'un blanc jaune verdâtre courant avril-mai.
    - Stachyurus praecox  Sieb & Zucc., Stachyurus précoce, Queue de perles japonaises, Queue de perle précoce, endémique à l'archipel du Japon sur la grande île de Honshu, plus au sud dans l'archipel d'Ogasawara, plus au au sud-ouest sur l'île de Kyushu et la plus petite des 4 îles principales l'île de Shikoku, sur l'archipel Ryükyü, arbuste de 1.5 à 2 m pour un étalement d'environ 3m, aux tiges et aux rameaux d'un rouge violacé (prune), feuilles ovales-lancéolées à marge denteléefloraison d'un jaune verdâtre à jaune pâle avant la feuillaison d'un vert foncé. Photo 3 son feuillage fin octobre dans le Surrey.
    Stachyurus praecox, feuillage fin octobre
    Leonora (Ellie) Enking © Flickr
    - Stachyurus retusus  Y. C. Yang, synonyme Stachyurus szechuanensis  W. P. Fang, Stachyurus du Séchouan, Stachyurus émoussé, originaire des provinces du Séchouan et du nord-est du Yunnan dans la région du Yiliang, arbuste buissonnant de 2 à 3 m de haut, floraison jaune verdâtre courant février-mars, feuillage vert franc base de la nervure médiane et le pétiole sont rouges comme les tiges.
    - Stachyurus salicifolius  Franch., Stachyurus à feuilles de Saule, originaire de l'Himalaya, 2 à 3 m de haut, floraison courant avril-mai d'un jaune vert.
    - Stachyurus yunnanensis  Franch., synonymes Stachyurus callosus  C. Y. Wu ex S. K. Chen, Stachyurus esquirolii  H. Léveillé, Stachyurus oblongifolius  F. T. Wang & T. Tang, Stachyurus yunnanensis var. pedicellatus  Rehder., comme son nom l'indique originaire de la province du Yunnan à base altitude entre 800 et 1800m présent également au nord du Vietnam , arbuste de 1 à 3 m de haut à floraison d'un blanc crème courant mars-avril.
    Stachyurus yunnanensis var. pedicellatus  Rehder., Stachyurus à feuilles de Saule, présent en Chine dans les provinces du présent en Chine nord du plateau du Yunnan-Guizhou limitrophe avec le Séchouan et au du nord-est du Yunnan, 2 à 3 m de haut, floraison courant avril-mai d'un jaune vert.

    Annotations :
    *Jean Merret (1940- mai 2017), un voyageur passionné de botanique qui créé en 1992 un jardin privé où sont réunies ses collections de plus de 4000 espèces rapportées des 5 continents, pour certaines c'était la première introduction en France.
    *Franch., abréviation botanique pour le botaniste et taxonomiste français Adrien René Franchet (1834-1900) nommé en 1881, Directeur du laboratoire de phanérogamie du Muséum d'Histoire Naturelle de Paris, qui rassemble plus de 3797 nouvelles espèces en provenance de la Chine et du Japon adressées par les 4 missionnaires collecteurs, le Père Armand David, Jean Marie Delavay, Guillaume Farges et J.A. Soulié, qui donnèrent ces publications 'Plantae Davidianae ex Sinarum imperio', G. Masson, Paris, (1884-1888), Plantae delavayanae (1890) et 'Plantas Yunnanenses' (Bourloton - 1886).
    *RHS, abréviation pour The Royal Horticultural Society, La Société Royale d'Horticulture, fondée à Londres 1804 qui décerne chaque année The Award of Garden Merit (AGM) à de nouvelles obtentions au cours du Chelsea Flower Show qui se déroule 5 jours durant du 23 au 27 mai à l'Hôpital Royal de Chelsea, à Londres. C'est l'une des plus grandes expositions florales au monde.
    *Ernest H.Wilson, jardinier collecteur anglais Ernest Henry Wilson (1876 – 1930) surnommé le Chinois, jardinier à Kew Garden qui entre 1899 et 1919 effectue plusieurs séjours en Chine comme collecteur, expressément mandaté par les célèbres pépinières Veitch & Sons (Exeter- Angleterre), de là diffusé par la suite dans les parcs et les jardins du reste de l'Europe.
    En 1906, il effectue un nouveau voyage en Chine, en compagnie du botaniste américain Charles Sprague Sargent (1841-1927), fondateur de l'Arboretum Arnold de Boston (Massachussetts), c'est ainsi que courant 1907, les deux premiers 'Paperbark Maple' Acer griseum  y furent introduits. Abréviation botanique Wils.
    nmauric© 04/06/2019 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites





compteur gratuit