Melampyrum arvense  - Melampyre des champs
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Mélampyre des champs, Blé de vache, Rougeotte, Queue de renard, nommée par les anglophones 'Field cow-wheat'.
    Nom latin : Melampyrum arvense  L.*, synonymes Melampyrum albicans  Porc., Melampyrum argyrocomum  Fisch. ex Steud., Melampyrum cristatum  Habl. ex Steud., Melampyrum heracleoticum  Boiss. & Orph. ex Boiss., Melampyrum purpurescens  Gilib.
    famille : Orobanchaceae autrefois Scrophulariaceae.
    catégorie : annuelle herbacée aux tiges pubescentes.
    port :dressé, rectiligne.
    feuillage : vert souvent marginé de pourpre. Feuilles sessiles, opposées, allongées entières à la base puis devenant dentées.
    tiges : dressées et ramifiées.
    floraison : du printemps à l'été (de mai à août selon climat) en épis multilatéral avec une bractée pourpre profondément dentée sur la partie inférieure des points noirs qui sont des glandes nectarifères qui attirent les fourmis qui assurent la dispersion des graines. Calice pubescent.
    Fleurs à corolle tubulaire.
    couleur : fleur blanche à la base rose foncé (purpurine) à gorge jaune base à nouveau veiné de purpurine, bractées d'un rose-pourpré.
    fructification : capsules obovales déhiscentes à deux loges contenant chacune une graine oblongue au pouvoir germinatif limité, dispersée par les fourmis.
    Ces graines ont la forme et la couleur des grains de blé noir, elles contiennent de l'aucubine une substance vénéneuse en grande quantité.
    Elles donnaient autrefois une farine avec laquelle était confectionné au pain ayant une teinte rougeâtre.
    hauteur : 0.20 à 0.50 m.
    habitat : dans les champs de céréales, les près, sur les talus et dans les fourrés.
    sol : apprécie les sols calcaires.
    emplacement : soleil.
    origine : Asie occidentale et Europe continentale et centrale excepté dans le sud-est et le sud-ouest de la France.
    NB son nom Melampyrum vient du grec 'melas' qui désigne la couleur noire et de 'pyros' qui désigne le blé faisant référence aux graines et son nom spécifique arvense signifie des champs, une semi-parasite du blé
    Aujourd'hui, ce genre comprendrait environ 25 espèces, originaires des zones tempérées de l'Amérique du Nord, de l'Europe*, de l'Azerbaïdjan et du nord de l'Asie, présente au Japon, en Chine (3 et 4 sous-espèces) et en Corée 2 espèces et 7 sous-espèces.
    Ce sont des plantes semi-parasites qui ont une fonction chlorophyllienne mais qui puisent de la sève sur les racines des autres espèces comme les arbres, des espèces à souche ligneuse comme par exemples les bruyères ou les céréales comme c'est le cas pour celui-ci.
    Autre espèce présente dans l'Encyclopédie :
    - Melampyrum velebiticum  Borbás ex Hand.-Mazz, Mélampyre du Vélébit, consulter sa fiche.

    Annotations :
    *L., abréviation botanique pour auparavant le médecin, botaniste-naturaliste suédois Carl von Linné auparavant Carl Linnæus (1707-1778), à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binominale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l'espèce, c'est la base de la taxonomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigne à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site