Melampyrum velebiticum  - Mélampyre du Vélébit
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    J. Reynaud ©- Université Lyon1
    Nom commun : Mélampyre du Vélébit, Mélampyre du Dauphiné, parfois Mélampyre des bois, nommée par les anglophones 'Cow-wheat'.
    Nom latin : Melampyrum velebiticum  Borbás ex Hand.-Mazz, donné pour synonymes Melampyrum subalpinum  (Jur.) Kern de Melampyrum nemorosum subsp. velebiticum  (Borbas) P. Fournier.
    Illustration, planche dans 'Bilder ur Nordens Flora' par Carl Axel Magnus Lindman vol. 1 (1901 -1905) - édit. A.Bortzells Tr.A.B. Stockholm.
    famille : Orobanchaceae autrefois Scrophulariaceae.
    catégorie : annuelle herbacée vénéneuse.
    port : dressé, ramifié, étalée.
    feuillage : 'caduc'* ( noircit comme les orobanches en place), vert moyen partiellement pourpré pourpré sous l'épi floraux. Sur des tiges poilues, feuilles sessiles opposées, lancéolées celles en parties haute sot dentées, les autres sont lisses.
    floraison : fin printemps, été (mai à septembre selon climat). Inflorescence en épis à l'aisselle des bractées cilliées glanduleuses sur le revers, fleurs étroites, bisexuées nectarifères ( visitées par les papillons) tubulaires bilabiées aux lèvres reserrées légèrement poilues, celle du bas est plus longue, long calice à 5 lobes pointues. Vu l'étroitesse du tube corollin, les insectes à trompe courte dont les abeilles rongent la base des fleurs pour pouvoir y récupérer le nectar.
    couleur : jaune, légèrement pourpré à la base, bractées violettes.
    fructification : capsules ovoïdes déhiscentes à deux loges contenant chacune une graine oblongue toxique (contient de l'aucubine) au pouvoir germinatif limité, elles sont dispersées par les fourmis.
    hauteur : 0.20 à 0.30 m
    habitat : sous-bois clairs, chemins forestiers jusqu' à l'altitude de 1500 m.
    origine : Europe centrale et occidentale, présente en France dans les Alpes, le Jura et les Pyrénées
    sol : léger, riche en humus.
    emplacement : soleil, mi-ombre.
    zone : 6 - 9.
    NB : Son nom Melampyrum  vient du grec' melas' et de 'pyros' qui désigne la couleur noir, son nom spécifique velebiticum  pour préciser ses origines serbo-croate, Vélébit est le nom d'un village situé au nord de la Serbie dans la province de Vojvodina, c'est aussi le nom d'une chaîne de montagnes karstiques qui culmine à 1700m, s'étend de la Serbie jusqu'en Croatie, où se trouve le plus célèbre parc national du pays classé par l'UNESCO au patrimoine mondial comme refuge universel pour la faune et la flore sauvage et en Serbie s'y trouve le parc national de Paklenica.
    Ce genre aujourd'hui comprendrait environ 25 espèces, originaires des zones tempérées de l'hemisphère nord ( Asie (Japon, Chine (3 et 4 sous-espèces, Corée (2 espèces et 7 sous-espéces), Europe et Amérique du Nord. Ce sont des plantes semi-parasites qui ont une fonction chlorophyllienne mais qui puisent de la sève sur les racines des autres espèces comme les arbres, des espèces à souche ligneuse comme par exemples les bruyères ou les céréales comme c'est le cas du Melampyrum arvense  L.
    Quelques autres espèces du genre:
    Melampyrum alboffanum  Beauverd, endémique au Caucase en Géorgie, c'est une espèce menacée en voie de disparition.
    Melampyrum ambiguum  Soó se rencontre en Roumanie.
    Melampyrum americanum  Michx., synonymes Melampyrum brachiatum  Schwein., Melampyrum lineare  Lam., Melampyrum latifolium  Muhl., Mélampyre d'Amérique présent en Amérique du nord en zone boréale notamment au Nouveau Brunswick et Ontario, à fleurs blanches bord des lèvres légèrement jaune.
    Melampyrum aristatum  (Beauverd) Soo, originaire de Corée.
    Melampyrum arcuatum  Nakai , originaire du Japon.
    Melampyrum arvense  L., synonymes Melampyrum albicans  Porc., Melampyrum argyrocomum  Fisch. ex Steud., Melampyrum cristatum  Habl. ex Steud., Melampyrum heracleoticum  Boiss. & Orph. ex Boiss., Melampyrum purpurescens  Gilib., Melampyre des champs, Rougeotte, Blé de vache, originaire de l'Europe continentale et méridionale et Asie occidentale, 0.15 à 0.30m, dans des bractées d'un rose-pourpré, fleurs à corolle tubulaire blanche à la base pourprée, en partie haute tache jaune et lèvres pourprées.
    Melampyrum barbatum  W. et K., Mélampyre barbu, originaire de l'Europe présent en Roumanie.
    Melampyrum bihariense  Kern., synonyme Melampyrum dacicum  Grecescu ex Soó, originaire de l'Europe présent en Autriche, Bulgarie, Hongrie et Roumanie où elle est une espèce protégée, 0.50m de haut, fleurs d'un jaune citron, revers de la lèvre supérieure lavé d'orangé celle du bas légèrement refendue, calice orangé et bractées violettes.
    Melampyrum bohemicum  A.Kern., endémique à l'ex Bohême (Moravie, République tchèque et Silésie, fleurs d'un jaune d'or, lévre inférieure orangé, bractées vertes.
    Melampyrum catalaunicum  Freyn., Mélampyre de Catalogne, originaire du nord-ouest de l'Europe méridionale, présent dans les Alpes maritimes en Italie, fleurs d'un jaune d'or à bractées pourpre foncé.
    Melampyrum caucasicum  Bunge, endémique au Caucase en Azerbaijan et Géorgie, serait présent en Iran.
    Melampyrum chinense  Dahl ex Loes., Mélampyre de Chine, originaire de la province du Yunnan et du Tibet.
    Melampyrum cretaceum  Czern. ex Trautv., originaire de Russie.
    Melampyrum cristatum  L., Mélampyre à crête, originaire de l'Europe présent en France où dans certaines régions comme la Lorraine, c'est une espèce protégée, 0.15 à 0.30m, dans des bractées pourprées, fleurs à corolle tubulaire blanche à la base pourpré en partie haute tache jaune et lévres pourprées.
    Melampyrum fimbriatum  Vandas, synonymes Melampyrum dalmaticum  Dahl ex Soó, Melampyrum dinaricum  Degen, endémique à l'Adriatique, Bosnie-Herzégovine, Slovénie, Croatie dans les Balkans, présent en Italie dans la région de Trieste, Superbe! Fleurs violettes tube corollin lavé de blanc, lèvre inférieure jaune d'or, bractées violettes marginées de vert.
    Melampyrum italicum  (Beauverd) Soo, endémique à l'Italie (excepté Sicile et Sardaigne).
    Melampyrum japonicum  (Franchet & Savatier) Soo, synonyme Melampyrum roseum  Maximovicz var.japonicum  Franchet et Savatier, appelé localement Mamako, originaire du Japon, présent en Corée, 0.30 à 0.50m de haut, fleurs violines, lèvre supérieure recouverte de poils blancs, anthères saillantes blanches.
    Melampyrum kawasakianum  Kitam., originaire de Corée.
    Melampyrum klebelsbergianum  Soó, synonyme Chingyungia scutellarioidea  T. M. Ai, originaire de la Chine dans les provinces du Gansu (Nord-est du Tibet et Mongolie jusqu'à 3400m), Guizhou, nord-ouest duYunnan, sud du Séchouan, 0.30 à 0.60m de haut, fleurs d'un rouge pourpré tube corollin lavé de blanc, durant l'été.
    Melampyrum laxum  Miquel, originaire du Japon et de Chine, dont il existe 6 sous-espéces considérés aujourd'hui comme des synonymes, 0.20 à 0.40m de haut, floraison blanche lavé de violet pâle en partie haute sur l'extérieur, gorge lavé d'orangé, à la fin de l'été.
    Melampyrum macranthum  Murata, originaire du Japon.
    Melampyrum moravicum  Heinr. Braun, originaire de Pologne, Autriche.
    Melampyrum mulkijanianii  T.N.Popova, endémique au Caucase jusqu'à 2800 m en Arménie, Azerbaïdjan, Géorgie (où c'est une espèce menacée en voie de disparition) et Russie.
    Flore en ligne © Olivier Gaubert
    Melampyrum nemorosum  L., synonymes Melampyrum austriacum  Beck, Melampyrum fallax  Beck, Melampyrum caerulescens  Gilib., originaire de l'Europe centrale dont Caucase, fleurs d'un jaune citron lèvre supérieur tacheté de rouge pourpre, revers marginé de rouge pourpre, bractées violines,
    Melampyrum obtusifolium  Bonati ex Pamp., synonyme Melampyrum roseum var. obtusifolium  (Bonati) D. Y. Hong, originaire de Chine.
    Melampyrum ovalifolium  Nakai, originaire de Corée.
    Melampyrum pratense  L., synonymes Melampyrum  alpestre Pers., Melampyrum commutatum  Tausch ex Koch, Melampyrum montanum  Johnst., Melampyrum laciniatum  Kosh. & Zinger, Melampyrum paradoxum  Ronniger & Schinz, Melampyrum vulgare  Druce, Melampyrum vulgatum  Pers., Mélampyre des près, Blé de vache, Queue de renard présente en Europe (dont France) Europe centrale, orientale, septentrionale et en Asie occidentale, à savoir elle ne pousse jamais dans les prés, 010 à 0.15m de haut, floraison de juin à septembre, fleurs jaune pâle à cime et marge mauve, photo ci-contre.
    Melampyrum roseum  Maxim., synonyme Melampyrum ciliare  Miq., Melampyrum jedoense  Miq., originaire de Chine en Manchourie, 3 sous-espèces sont présentes au Japon et en Corée, 0.20 à 0.80m de haut, comme son nom l'indique à fleurs d'un rose soutenu lèvres plus foncées, bractées vert pâle.
    Melampyrum setaceum  (Max.) Nakai, originaire du Japon présent en Corée à 3 sous-espèces, fleurs violet pâle gorge et partie tubulaire lavée de blanc, bractées vertes aux cils partiellement violet.
    Melampyrum sylvaticum  L. , synonymes Melampyrum aestivale  Ronniger et Schinz, Melampyrum carpaticum  Schult, Melampyrum hians  Gilib., Melampyrum intermedium  Perrier & Songeon, Melampyrum nanum  (P. Beauv.) Fritsch, Melampyrum transsilvanicum  Schur, Mélampyre des forêts, Europe présent dans les Alpes (Tarentaise) dans les forêts de feuillus, dans les landes à fleurs d'un jaune d'or.
    Melampyrum yezoense  T.Yamaz., originaire du Japon.


    Annotations :
    * 'caduc' : terme incorrect mais nécessaire pour être inclus dans les moteurs de recherche d'ou les guillemets.
    - rgautier & nmauric© 28/10/2000 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
Jardin! L'Encyclopédie
ompteur pour votre site