Erica mediterranea  - Bruyère blanche
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Bruyère blanche, Bruyère de Méditerranée, nommée par les anglophones 'Mediterranean Heath' ou 'Irish Heath' (E. erigena) .
    Nom latin : Erica mediterranea  L.*, synonymes Erica erigena*  R.Ross, Erica hibernica  Syme
    famille : Ericaceae.
    catégorie : arbuste héliophile rameux à souche ligneuse, pouvant vivre une bonne quinzaine d'années.
    port : dressé, évasé.
    feuillage : persistant, vert moyen à vert olive. Feuilles linéaires, écailleuses (± 3mm x 0,5) imbriquées sur 4 rangs.
    floraison : de la fin de l'hiver au printemps selon climat, parfumée, nectarifère visitée par les abeilles. En cime grappes de petites clochettes (± 3mm) urcéolées à corolle à 4 pétales libres et 8 étamines, dans un calice à 4 sépales, pourvu de bractéoles, court pédicelle. Fleurs hermaphrodites.
    couleur : blanc , blanc et rose ou rose
    fruits : enchâssée dans un calice, une minuscule capsule à 4 valves déhiscentes contenant dans chaque loge de minuscules graines.
    croissance : assez lente.
    hauteur : 1 - 2 m.
    plantation : à l'automne à l'automne (octobre-décembre) éviter les périodes de gel, ou au printemps de mars à juin, compter 3 plants au m²..
    multiplication : par bouturage en été de tiges herbacées ou par marcottage.
    sol : sec, neutre ou légèrement calcaire, cette bruyère n'a pas besoin de "terre de bruyère".
    emplacement : soleil ou mi-ombre.
    entretien : arroser l'année de la plantation par la suite l'arrosage est néfaste au bout de quelques années, éventuellement rabattre un peu après floraison.
    ravageurs : comme toutes les autres espèces elles sont dédaignées par les cervidés et les lapins.
    zone : 8 - 9, parfaitement adapté aux vents et aux embruns, peut être endommager par la neige.
    origine : pourtour méditerranéen présentes au Maroc dans la chaîne de l'Atlas, en Espagne et au Portugal, sud-ouest de la France en Gironde, nord-ouest de l'Italie et à l'ouest de l'Irlande.
    NB : son nom Erica  désigne en latin et en grec la bruyère, mot venant du grec 'erico' qui signifie briser, faisant référence à ses rameaux cassants et son spécifique mediterranea  pour nous préciser son origine.
    Illustration planche 2774 (bas de page) de James Sowerby dans 'English botany; or, coloured figures of British plants' par James Edward Smith. Londres, C.E. Sowerby, 1836, 2 édition, volume 3. L'une des plus célèbres flores britanniques.
    Parmi les nombreux cultivars, citons :
    Erica erigena  'Alba' d'avril à juin floraison blanche.
    Erica erigena  'Brian Proudley', feuillage vert franc, floraison blanche d'avril à juin.
    Erica erigena 'Brightness', floraison rose au printemps, feuillage vert-pourpre en hiver.
    Erica erigena  'Chose Nee', floraison blanche à la fin de l'hiver courant janvier.
    Erica erigena  'Coccinea', floraison d'un rose lilas courant mars-mai, feuillage vert un peu pourpré.
    Erica erigena  'Ewan Jones', feuillage d'un vert-jaune, floraison de mars-avril oscillant entre le rose pâle cuisse de nymphe et rose chair en anglais shell pink.
    Erica erigena  'Golden Lady', de février à avril floraison blanche, recherchée pour son feuillage jaune.
    Erica erigena  'Hibernica', feuillage vert foncé, de mars à mai floraison rose pâle il existe la forme 'Alba'.
    Erica erigena  'Irish Dusk', feuillage gris vert, floraison rose saumoné en hiver de novembre à mai.
    Erica erigena  'Irish Salmon', feuillage gris vert, floraison rose saumoné en hiver à partir de décembre jusqu'en mai.
    Erica erigena  'Ivoire, ou Ivory', feuillage gris vert, courant décembre à mai, floraison corolle blanche sépales rose.
    Erica erigena  'Maxima', feuillage vert foncé, floraison d'un rouge pourpré au printemps courant mars.
    Erica erigena  'Superba' floraison rose pâle puis foncé au printemps.
    Erica erigena  'WT Rackliff', port très compact, feuillage vert franc, floraison blanche fin de l'hiver début du printemps de janvier à avril.
    Autres bruyères à floraison hivernale :
    Erica carnea  L. Bruyère des Alpes, Bruyère des Neiges, consulter sa fiche.
    Erica x darleyensis  Bruyère d'hiver, consulter sa fiche.

    Annotations :
    * Linné : Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, médecin, botaniste-naturaliste suédois à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binominale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe latins, désignant le genre suivi du nom de l ’espèce, c'est la base de la taxinomie et de la nomenclature internationale. Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigna à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède.
    R.Gautier & nmauric©02.01.2000 - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.

Erica erigena

un compteur pour votre site