Orobanche amethystea  - Orobanche améthyste
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Orobanche améthyste, Orobanche du panicaut, nommé par les anglophones 'Sea-holly Broomrape'.
    Nom latin : Orobanche amethystea  Thuill.
    famille : Orobanchaceae.
    catégorie : vivace ou annuelle. Plante parasite non chlorophyllienne.
    port : érigé
    feuillage : petites feuilles squamiformes, alternes, lancéolées, disposées à la base d'une tige couverte de poils glanduleux.
    floraison : fin du printemps ou début d'été. Les fleurs, tubulaires, à 2 lèvres lobées poilues, sont groupées en épi terminal.
    couleur : blanc bleuté ou crème veiné de bleu violacé. La base, renflée, de la corolle est claire.
    hauteur : 0.15 à 0.30 m.
    multiplication : les petits fruits sphériques contiennent une multitude de minuscules graines qui sont incapables de germer en l'absence de la plante hôte.
    sol : rocailleux, sec ou frais bien drainé, même pauvre.
    emplacement : mi-ombre
    zone : 6 - 9
    NB : Les orobanches sont des plantes vivaces herbacées parasites sans chlorophylle qui vivent fixées sur les racines de leur plante hôte par l'intermédiaire d'un suçoir. Il en existe de très nombreuses variétés, chacune vivant aux dépens de quelques espèces spécifiques.
    Certaines espèces sont protégées (O. alsatica, O. artemisii-campestris, O. major, O. teucrii ...) d'autres sont combattues comme celle qui parasite les cultures de Tournesol en Espagne et dans les pays de l'Est ou O. ramosa  qui attaque les plantations de colza dans l'Ouest de la France.
    L'orobanche améthyste parasite Ballote, Carotte sauvage, Eryngium, Lierre... Son cycle biologique se compose de deux phases : une phase souterraine (germination de la graine, fixation sur les racines de l'hôte, pénétration dans les tissus et développement du suçoir par l'intermédiaire duquel elle puisera les nécessaires à son développement) et une phase aérienne (émergence du bourgeon, croissance de la hampe florale, floraison et fructification).
    Quelques espèces :
    Orobanchealba  : Tige rouge pourprée, fleurs pourprées ou jaunâtres. Parasite Thymus  et Labiacées.
    Orobanche alsatica  : Fleurs jaunes teintées de pourpre ou de marron. Parasite les Ombellifères.
    Orobanche caryophyllacea  : Orobanche giroflée. Tige jaunâtre ou pourprée, fleurs jaune pâle teintées de pourpre. Odeur de clou de Girofle. Sur Galium mollugo  (caille lait)...
    Orobanche. hederae  : Orobanche du lierre. Tige rouge pourpré, fleurs crème teintées de pourpre violacé.
    Orobanche major  : (synonyme Orobanche eliator ) Orobanche élevée. Tige brun rougeâtre ou jaunâtre, fleurs jaunes teintées de rose. Parasite des Centaurées.
    Orobanche minor  : Orobanche du trèfle. Tige jaunâtre teintée de rouge pourpre, petites fleurs jaunes.
    Orobanche purpurea  : Orobanche pourprée. Fleurs bleu violet à nervures violet foncé. Sur Achillée...
    Orobanche ramosa  : Orobanche rameuse. Tiges souvent ramifiées, fleurs mauves ou blanc bleuté veinées de violet. Parasite principalement le Colza mais aussi le Chanvre, le Tabac, Solanum...
    Orobanche rapum-genistae  : Orobanche des genêts. Tige et fleurs jaune teinté de pourpre. Odeur fétide.
    Orobanche teucrii  : Orobanche de la germandrée. Petites fleurs jaunâtres. Sur Teucrium  bien sûr.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
Jardin! L'Encyclopédie
un compteur pour votre site