Typha minima  - Petite massette
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Petite Massette, Massette naine, Petite Quenouille, nommée par les anglophones 'Dwarf Bullrush, Dwarf Reedmace, Scirpe Dwarf '.
    Nom latin : Typha minima  Funck, synonymes Rohrbachia minima  (Funck) Mavrodiev., Typha angustissima  Griff., Typha angustifolia var. minor  L., Typha pallida  Pobed.
    famille : Typhaceae.
    catégorie : vivace aquatique à semi-aquatique hélophyte et monoïque.
    port : touffe de tiges dressées.
    feuillage : caduc, vert sombre. Longues feuilles alternes, engainantes rubanées, effilées en pointe. Consommées par certaines espèces de mammifères.
    floraison : selon climat de mai jusqu'en août. Les fleurs femelles forment à partir de juin un épis cylindrique, velouté en forme de quenouille qui a maturité éclate véborder une bourre soyeuse. Les fleur mâles sont réduites à une seule paire d'étamines et des poils. La pollinisation est effectuée par le vent.
    couleur : marron foncé.
    fruits : graines microscopiques munies d'une aigrette de fins poils dispersées par le vent.
    croissance : moyenne.
    hauteur : 0.30/0.40 à 0.80 m.
    plantation : en toutes saisons et selon climat.
    multiplication : par semis ou division au printemps à début de l'été selon climat.
    sol : acides, neutres et basiques (alcalines), adapté au milieu sablonneux et argileux.
    emplacement : soleil, mi-ombre et ombre.
    zone : 5/6 - 9, USDA zone 5-9.
    origine : sur les berges des rivières à faible débit, le bord des étangs, des lacs et dans les fossés humides du centre et du sud de la Méditerranée. Europe à l'est à travers la Sibérie, le Caucase, le Moyen - Orient, la Mongolie, le Pakistan et le Kazakhstan jusqu'au nord de la Chine. En voie d'extinction en Europe de l'est, en Autriche, en Croatie et en Allemagne, en voie de disparition en Grèce, Serbie et Suisse. En Turquie, elle est menacée par des travaux d'assèchement des zones humides pour la construction de logements, de complexes touristiques, également par l'agriculture qui utilise intensivement des engrais et des pesticides.
    pousse généralement dans les graviers sur les marges des rivières calcaires, en particulier dans les canaux tressés et les bras morts, ainsi que dans les fossés, les étangs et les marais. On pense qu'elle dépend des perturbations telles que la fluctuation des niveaux d'eau, de la coupe régulière de la végétation et de l'utilisation intensive des pesticides et dss engrais.
    Dans le monde, sont vendus sous le nom de Typha minima  des Typha lugdinensis , qui sont fréquemment utilisés pour les programmes de récupération dans les habitats secondaires.
    Cette massette naine figure sur la liste rouge de l'UICN des espèces menacées en voie d'extinction en 2014.
    entretien : aucun, peut se montrer envahissant sur les berges, l'eau profonde empêche son développement.
    Les épis floraux entrent dans la confection de bouquets secs.
    NB : son nom Typha  vient du grec puis du latin 'typhe' où il désigne le genre qui comprend une dizaine d'espèces de vivaces aquatiques à semi-aquatiques présentent en eau douce ou eau saumâtre.
    En grande colonie, elles peuvent assécher des zones entières mais, elles favorisent le développement de la tourbe.
    L'espèce Typha minima  est adaptée aux petits bassins, mais il est déconseillé de les utiliser dans les bassins à bâche souple car il y a des risques de perforation.
    Aujourd'hui, ces massettes comme bien d'autres plantes hélophytes, comme les roseaux Phragmites  et la Glyceria aquatica , sont utilisées dans les zones de lagunage pour l'épuration des eaux usées.
    Propriétés et utilisations :
    Comme toutes les autres espèces du genre, ses racines sont consommées crues ou cuites comme des pommes de terre ou mises à macérer, puis faire bouillir ensuite pour obtenir un sirop sucré. Elles peuvent également être séchées, moulues en poudre puis utilisées comme épaississant dans les soupes et les sauces ou mélangés avec les farines de céréales. Cette farine riche en protéines, est utilisée pour confectionner du pain, des biscuits, des brioches et des gâteaux.
    Les jeunes pousses qui pointes à la surface de l'eau peuvent être consommées comme des asperges.
    Ses minuscules graines oléagineuses excessivement longues à récolter, donc difficilement utilisables, ont un goût de noisette lorsqu'on les faits griller. On peut en extraire une huile comestible.

    Dans l'abécédaire consulter la liste des autres aquatiques ou semi-aquatiques présentes dans l'Encyclopédie.
    - nmauric©16/03 /2016- Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site