Ailanthus glandulosa  - Ailante, Vernis du Japon
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Ailanthus glandulosa
    photo © Università di Catania
    Nom commun : Ailante glanduleux, appelé à tort Vernis du Japon*, nommé par les anglophones 'Tree of Heaven, Chinese sumac, Copal tree, False varnish tree, Stinking cedar, Varnish tree'.
    Nom latin : Ailanthus glandulosa  Desf, Ailanthus altissima  Swingle.
    famille : Simaroubaceae.
    catégorie : arbre dioïque à écorce lisse et grisâtre, enracinement superficielles traçants.
    port : largement étalé, rameaux duveteux jaunâtre.
    feuillage : caduc aromatique (désagréable), imparipenné de 13 à 41 folioles ovales, acuminées en partie inférieure pourvues de 2 ou 4 dents et d'une glande oléifère, globuleuse.
    floraison : à la fin du printemps mellifère (odeur peu agréable, faisant songer à celle de l'urine de chat), grandes panicules à odeur fétide. Petites fleurs mâles à 5 pétales, ou hermaphrodites pourvues de 5 carpelles et 10 étamines.
    couleur : jaune verdâtre.
    fruits : samares ailées, rougeâtres, voir bas de page l'aquarelle d'Helen Shrap (1888-1910) 'Water-color sketches of American plants, especially New England', contributed by the Chicago Botanical Garden, U.S.A.
    croissance : rapide.
    hauteur : 20 à 25 m.
    plantation : à l'automne.
    multiplication : drageons, rejets ou fragments de racine de préférence les sujets mâles.
    sol : ordinaire, de préférence léger, (acide neutre ou alcalin, sec ou frais, pauvre ou fertile).
    emplacement : soleil ou mi-ombre.
    zone : 6 - 10.
    origine : des régions tempérées de Chine et des Moluques.
    entretien : couper les drageons, protéger du gel.
    NB : Découvert par un jésuite italien dans la province de Nankin
    Son nom générique venant du moluquois 'ailanto' signifiant l'arbre qui monte jusqu'au ciel. Acclimaté en Europe en 1751. Appelé à tort Vernis du Japon.
    S'utilise pour la fixation des terres sablonneuses car son système radiculaire est étendu, il est donc à planter loin des habitations, il peut devenir envahissant, consulter la liste des espèces envahissantes*.
    Propriétés et utilisations :
    Attention, c'est un arbre toxique pour nos animaux et il a été noté pour l'homme des réactions allergiques ou d'irritations à son contact - dermite, conjonctivite, maux de tête et son pollen peut être allergisant.
    Son bois jaune léger est très cassant, il est employé en Asie pour la fabrication du charbon de bois, son écorce est riche en tanin.
    L'ailante est utilisé dans les différentes pharmacopées asiatiques (Chun pi) pour certains problèmes ophtalmiques, le traitement de l'asthme (enveloppe racinaire), cancer du sein, diarrhée et dysenterie (fruit), problèmes intestinaux, gastriques (enveloppe racinaire); pour traiter la malaria, les gonorrhées et les hémorroïdes.
    Il aurait des propriétés antiseptique, astringente, bactéricide, cardiaque, cathartique, béchique (toux), émétique, antispasmodique, analgésique, fébrifuge et taenifuge.
    Il fait partie des traitements homéopathiques d'Europe. Le suc des racines serait un excellent révulsif, insecticide et raticide.
    Le bombyx de l'ailante : Philosamia cynthia  (Attacus cynthius) ou Samia cynthia  a été introduit par les soyeux girondins en 1845, pour remplacer le bombyx du mûrier et ainsi concurrencer la soie chinoise.
    Supporte bien la pollution atmosphérique et la sécheresse. Mais c'est une espèce envahissante, évitez les sujets femelles à cause des samares.
    Autres espèces :
    Ailanthus excelsa  Roxb, originaire de l' Inde, Sri Lanka et Malaisie. 10 m de haut . Feuilles à folioles elliptiques et irrégulièrement dentées. Floraison jaune.
    Ailanthus imberiflora  , originaire d'Australie et de l'Inde.
    Ailanthus integrifolia  Lamk
    Ailanthus giraldii  Dode, originaire de Chine, découvert par un missionnaire italien Giraldi, 15 m de haut, grandes feuilles composées de 31 à 41 folioles acuminées, grandes samares. Zones : 6 à 10.
    Ailanthus glandulosa samares
    Helen Sharp 1910
    Ailanthus grandis  Prain.
    Ailanthus malabarica  De Candolle , synonyme Ailanthus triphysa  (Dennst.) Alston, originaire de l'Inde (Canara) sa résine est utilisée pour le traitement des dysenteries (écorce fraîche) et bronchites, l'écorce est tonique, fébrifuge.
    En voie de disparition dans le sud de l'Inde (Karnataka ) ou il est utilisé comme combustible et surtout par un abattage intensif pour l'industrie des allumettes.
    Remède homéopathique qui œuvre au niveau du système immunitaire, aux symptômes de l'enflure du cou par les ganglions et les adénoïdes.
    Ailanthus vilmoriniana  Dode, originaire de Chine occidentale, Maurice de Vilmorin fut le premier à le cultiver en Europe. 8 m. Feuilles pubescentes sur le revers, 17 à 35 folioles, acuminées et dentées à la base, zones 6 - 10.

    Annotations :
    * Vernis du Japon c'est l'un des noms commun de l'arbre à laque Rhus verniciflua Stokes, originaire de l'Himalaya, de Chine et du Japon, son suc (kiurushi) toxique sert de base à la fabrication de la laque noire.
    *espèces envahissantes L'Agence Méditerranéenne de l'Environnement du Languedoc-Roussillon (AME) et l'Agence Régionale Pour l'Environnement de Provence-Alpes-Côte d'Azur se sont associées au Conservatoire Botanique National Méditerranéen de Porquerolles pour mettre en place un dispositif régional et européen sur les plantes envahissantes; en juillet 2003 l'AME a réalisé des fiches sur les plantes envahissantes de la région méditerranéenne, télécharger le fichier format pdf (2.13Mo).
    nmauric©12/01/02 & 18.08.2006 - par la Société des Gens de Lettres® - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site