Kigelia africana  - Arbre aux saucisses, Saucissonnier
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Arbre aux saucisses, Saucissonnier, nommé par les anglophones 'Sausage tree' et par les afrikaners 'Worsboom'.
    Nom latin : Kigelia africana  , synonyme Kigelia pinnata 
    famille : Bignoniaceae.
    catégorie : arbre.
    port : large couronne étalée.
    feuillage : persistant ou caduc selon le climat. Grande feuille pennée à 8 - 10 folioles ovales (30 cm environ)
    floraison : nocturne nauséabonde, en longs panicules terminaux(1 m 80. Grosses fleurs campanulées à 5 pétales.
    Illustration planche 16 de Nikolaus Joseph von Jacquin dans Collectanea Austriaca, vol. 3: p. 203, (1789) contributed by: Real Jardín Botánico, Madrid, Spain
    couleur : rouge sombre.
    fruits : Gros fruit brun pendant à peau liégeuse lisse, la pulpe fibreuse est non comestible. Contient de nombreuses graines
    croissance : rapide.
    hauteur : 10 - 12 m.
    Nikolaus Joseph von Jacquin
    multiplication : semis ou bouture au printemps.
    sol : frais, bien drainé, riche, acide ou neutre ou alcalin
    emplacement : soleil.
    zone : 10 - 11, forte hygrométrie.
    origine : Afrique du Sud (nord), Tanzanie, Mozambique et présent dans d'autres pays d'Afrique en zones humides.
    NB : Ce genre ne comprend qu'une espèce répandue en Afrique tropicale, dont la pollinisation est effectuée par les chauves-souris.
    Propriétés et utilisations :
    Le fruit peut être consommé cuit mais dans bien des pays il est considéré comme non comestible.
    L'écorce est utilisée dans la pharmacopée africaine entre autre pour traiter les morsures de serpents, soigner les maux d'estomac, les maux de dents.
    La pulpe utilisée traditionnellement par les femmes comme produit de beauté mais aussi pour traiter les abcés, les plaies et blessures, elle entre aujourd'hui dans la confection de certains cosmétiques..
    Depuis toujours dans la pharmacopée africaine la pulpe fraîche est prescrite en cataplasme pour traiter les rhumatismes et cuite elle était utilisée pour favoriser le développement des seins d'ailleurs des études ont démontré que cette pulpe contenait des lipides (stérols) qui étaient proches des hormones.
    ® par la Société des Gens de Lettres - nmauric©03/11/01 - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
Accueil Jardin! L'Encyclopédie
un compteur pour votre site