Fuchsia x  'Marinka' (1890)
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Fuchsia 'Marinka'.
    Nom latin : Fuchsia x 'Marinka'
    famille : Onagraceae.
    catégorie : arbrisseau ou arbuste.
    port : évasé, retombant.
    feuillage : caduc ou semi-persistant selon climat, vert franc nervure médiane rouge, marge irrégulièrement dentelée. Feuilles ovales -lancéolées pourvues d'un pétiole rouge.
    floraison : longue de la fin du printemps jusqu'à l'automne (juin à octobre), nectarifère visitée par les colibris. Sur des tiges rouges, fleurs simples à 5 pétales arrondis recurvés, 8 étamines saillantes, un style filiforme, enchâssée dans un calice charnu à 5 sépales lancéolés au bout d'un long pédoncule rouge. Boutons floraux ovoïdes bien renflés.
    fruits : baies ovales comestibles qui virent au pourpre à maturité contenant de minuscules graines ovoïdes.
    couleur : rouge éclatant, les sépales sont dans un ton plus écarlate, les étamines et le style sont plus framboisés, anthères jaune pâle.
    hauteur : 0.30 m et plus pour un étalement au minimum 0.45m.
    plantation : en extérieur au printemps. Au début de la croissance, n'oubliez pas de pincer 2 à 4 fois successives pour favoriser la ramification, avoir un port compact et plus de fleurs.
    multiplication : par bouturage de tiges ou par semis.
    sol : léger, humifère, frais et bien drainé calcaire accepté,.
    emplacement : mi-ombre lumineuse, soleil léger, éviter les expositions trop chaudes en été, à l'abri des vents.
    zone : 6 - 8.
    origine : 1890, obtention allemande de Stika, primé par la RHS*.
    entretien : supprimer au fur et à mesure les fleurs fanées et les baies également si vous voulez favoriser sa floraison. La taille si elle est nécessaire, s'éffectue à un noeud au-dessus des ramifications. Dans le cas de culture en pot à l'extérieur, il faut le faire hiverner à l'abri du gel.
    maladies & parasites : une chaleur excessive et une athmosphère trop sèche favorise l'apparition des acariens , altises (trous dans le feuillage), pucerons, thrips, et aleurodes surtout en serre et à l'intérieur. Un excès d'humidité favorise le développement de l'oïdium, de la pourriture grise et de la rouille et à la terrible galle du fuchsia (Aculops fuchsiae*), qui signale sa présence par une déformation des pousses et la présence d'un voile blanc, déformation des fleurs et du feuillage colorant ce dernier en rouge. Ce parasite serait véhiculé en hiver par des acariens Eriophyide cécidogène, en cas de contamination il faut impérativement brûler les sujets atteints, arrêté ministériel paru au Journal officiel en date du 10 mai 2004, NOR AGRG0401163A, lire arrêté.
    NB : son nom Fuchsia  lui a été donné en 1703 par son découvreur Charles Plumier qui le dédie à Léonhart Von Fuchs*. Ce genre comprend entre 125 et 144 espèces (selon flores et botanistes) de vivaces herbacées, d'arbustes, de lianes caducs ou persistantes épiphytes ou non et des milliers de cultivars et d'hybrides. Ces espèces sont originaires majoritairement d'Amérique centrale et d'Amérique du Sud (120 espèces surtout au nord des Andes), 1 des Antilles et 4 de Nouvelle-Zélande.
    Pour vraiment bien profiter de ce généreux fuchsia, il faut le réserver pour les suspensions et les hautes potées pour orner les balcons, les patios et les terrasses.
    Autres fuchsias proches :
    Fuchsia x 'Golden Marinka', se différencie par son feuillage panaché de crème.

    Annotations :
    *Fuchs, Léonhart Von Fuchs (1501-1566) médecin, botaniste, professeur bavarois à qui l'on lui doit entre autre 'De historia stirpium commentari' édité en 1542 à Zurich.
    *RHS, the Royal Horticultural Society, La Société Royale d'Horticulture, fondée à Londres 1804.
    nmauric©02.01.2000 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site