Lavandula angustifolia, Lavandula officinalis  - Lavande vraie
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Lavande à feuilles aigues, Lavande officinale, Lavande vraie, Vraie lavande, Garde-robe, Nard d'Italie, en provençal 'avando'nommée par les anglophones 'English Lavender', 'Official lavender' et 'True lavender', en arabe 'Al khouzama'
    Nom latin : Lavandula angustifolia  Mill., (syn. selon les auteurs soit Lavandula officinalis  Chaix soit Lavandula spica  L. soit Lavandula vera  D.C, le lavandin des cultures commerciales étant un hybride des 2 derniers...ou encore de Lavandula angustifolia  et de Lavandula latifolia  selon d'autres...)
    famille : Lamiaceae.
    catégorie : arbuste aromatique
    port : buisson érigé à arrondi.
    feuillage : persistant, aromatique, gris-vert. Feuilles étroites simples opposées.
    floraison : comestible, de la fin printemps au début de l'été, parfumée, à une odeur inimitable, à faire sécher et conserver (couper les épis floraux avant l'ouverture complète des fleurs), nectarifère visitée par les papillons et par les abeilles.
    couleur : violet, lavande.
    fruits : petites graines (± 2mm) étroites elliptiques à réniformes d'un brun roux brillant, l'hilum est bien marqué, plus étroit, pointu d'un ocre claire.
    hauteur : 0.50-0.70m.
    plantation : du printemps à l'automne ( de la fin février après les gelées jusqu'en novembre avant les gelées), en espaçant les plants en fonction de la taille adulte et des caractéristiques de la variété, espacer les plants de 40 à 50 cm environ, pour une plantation en quinconce compter 3 à 5 plants au m². Elle s'achète en motte ou en racines nues.
    multiplication : bouturage en été ou à l'automne, par semis sous châssis en poquet de 5, compter environ 4 semaines pour la levée.
    sol : fertile, léger, bien drainé, neutre/alcalin (6.5 < Ph < 7.5), adapté à un sol pauvre, sablonneux ou caillouteux et sec; calcaire (Ph > 7.5), éviter les sols humides et argileux qui provoqueront inmanquablement à plus ou moins long terme l'asphyxie racinaire.
    emplacement : soleil, mi-ombre une partie de la journée.
    zone : 6 ou 7. Excellente résiste aux embruns et à la à la sécheresse sauf au cours de la première année après la plantation.
    origine : pourtour du bassin méditerranéen en zone calcaire, introduite et naturalisée aux États-Unis dans l'état de New-York et au Vermont.
    entretien : arroser après la plantation, par la suite s'il y a une période de sécheresse arroser occasionnellement. Supprimer les épis fanés, et rabattre les rameaux à la même hauteur pour donner une forme arrondie, couper les rameaux secs et ceux qui s'enchevêtrent au milieu de la touffe. Attention, la lavande ne redémarre pas sur le vieux bois.
    culture en pot : après rempotage arrosage occasionnel du printemps jusqu'à l'automne pour éviter le desséchement du substrat, durant les périodes de sécheresse arroser une fois par semaine. Dans les deux cas un arrosage excessivement provoquera le pourrissement des racines.
    maladies et ravageurs : son dépérissement est provoqué par une cicadelle Hyalesthes obsoletus qui effectue tout son cycle (oeufs, larves, insectes) sur la lavande et le lavandin, qui leur transmet une bactérie phytoplasme le Stolbur qui s'accumule dans les vaisseaux et gêne la circulation de la sève, provoquant une atrophie de la plante. Il faut impérativement arracher les sujets atteints et les brûler.
    NB : Son nom Lavandula  vient du latin 'lavare', laver, l'origine de son nom selon certains viendrait de l'utilisation par les Romains d'une huile extraite de la plante qu'ils utilisaient pour parfumer l'eau des bains, pour d'autres son nom remonterait seulement au Moyen-Age, époque où elle était utilisée pour parfumer le linge et son nom spécifique angustifolia  à feuilles aiguës.
    Les puristes préconisent le remplacement des plants dans les massifs tous les 3 ou 4 ans.
    Ce genre comprend 25 espèces de vivaces arbustives ou d'arbustes persistants originaires du bassin méditerranéen, du Moyen-Orient et du sud-est de l'Asie présent jusqu'en Inde.
    Propriétés et utilisations :
    Cultivée dans la Drôme, les Basses-Alpes (jusqu'à 1200 m d'altitude), le Vaucluse et le Var, afin d'être récoltée en fin de floraison (courant juillet) lorsqu'elle devient grisâtre, pour en extraire soit de l'huile essentielle par distillation à la vapeur d'eau dans un alambic, soit par macération dans un solvant pour obtenir l'épaisse concrète verdâtre utilisée en cosmétologie et savonnerie, et enfin l'absolue qui autrefois était fort recherchée en parfumerie pour confectionner la célébrissime eau de toilette et eau de Cologne, elle entre dans la composition de parfum pour sa note camphré, boisée et florale, on la retrouve dans quelques parfums pour hommes comme Rive Gauche de Saint Laurent et Pour un homme de Caron.
    La vraie lavande fournie l'essence la plus recherchéee, elle est composée d'alcool terpénique (linalol et acétate de linalyle) et renferme entre autre du géraniol, du bornéol, des coumarines et des tanins. Celle de l'aspic est plus forte mais elle est moins aromatique et moins suave, et celle de la stoechade en fourni beaucoup plus mais elle est de moindre qualité.
    Depuis des siècles, outre ses propriétés médicinales, elle est réputée être un excellent anti-mite naturel, utilisé pour protéger et parfumer délicatement le linge de maison et les vêtements.
    Autrefois en Provence, les chasseurs lorsque leur chien était mordu par une vipère savaient qu'il fallait frotter sur la morsure de la lavande, le suc diminue immédiatement les effets du venin, des études scientifiques ont démontrées qu'il neutralise le venin.
    Cette huile essentielle en aromathérapie est la plus importante, la plus polyvalente de toutes les huiles essentielles, réputée être apaisante, adoucissante, antidépressive, décongestionnante et relaxante, aux propriétés antalgiques, antibactériennes, anti-rhumatismales, antispasmodique, antiseptiques ( Bacilles de Koch, pneumocoque et streptocoque) , cicatrisantes, cholérétiques, insecticides, sédatives, diurétiques et toniques. Prescrite pour soigner les boutons, les coupures, les contusions, les plaies et les piqûres d'insectes, traiter les insomnies, l'hypertension, le stress, les céphalées, les grippes, les rhumes et les cystites, calmer les brûlures, les nausées, les spames digestifs et les indigestions. A forte dose, elle peut être toxique.
    Parmi les cultivars, citons :
    - Lavandula angustifolia ssp. pyrenaica . très petit feuillage gris-vert, à extrémité pointue, en juin fleurs d'un bleu violet.
    - Lavandula angustifolia  'Anna®', environ 50 cm, long feuillage gris-vert, fleurs d'un lilas mauve soutenu dans un calice violet foncé.
    - Lavandula angustifolia  'Bleu velours Charles', obtention de 1994, environ 60 cm, long feuillage gris-vert, courts et larges épis de fleurs mauve soutenu dans un calice bleu-violet foncé.
    - Lavandula angustifolia  'Bleu velours Paul', moins foncé, épis plus étroits.
    - Lavandula angustifolia  'Blue Chip®', 50 à 60 cm, feuillage gris-vert, fleurs d'un bleu violet très foncé, bonne tenue avec le temps.
    - Lavandula angustifolia  'Blue Cushion', 'Coussin Bleu', obtention britannique 1992 de Jeanne (Joan) Schofield (Bildeston - Suffolk), l'une des plus petites ne dépassant guère 25 à 35 cm de haut, feuillage gris-vert, en juin fleurs violet clair, compter 16 plants au m².
    - Lavandula angustifolia  'Blue Ice', 40 à 50 cm, feuillage gris-vert, fleurs bleu de glace, épis de 5 cm, excellente rusticité tolère aisément jusqu'à - 28ºC.
    - Lavandula angustifolia  'Blue Moutain White', introduite en Europe en 2001, une obtention néozélandaise, 60 à 70 cm, au feuillage vert, fleures d'un blanc pur.
    - Lavandula angustifolia  'Bowles Early', feuillage gris, fin mai début juin fleurs bleu foncé.
    - Lavandula angustifolia  'Coconut Ice', trapu 30 cm, feuillage gris-vert, fleurs blanc légèrement rosé dans un calice vert pâle.
    - Lavandula angustifolia  'Dwarf Blue', 'Baby Blue', 'Hardy Dwarf, une fort ancienne obtention des années 1900, de petite taille max 40 cm, feuillage gris argenté, en juin de fins épis de 3 à 4,5 cm de fleurs mauve améthyste très parfumées, calice plus foncé. Les teintes doivent varier selon production.
    - Lavandula angustifolia  'Edelweiss', 50 à 80 cm, au long feuillage gris-vert très doux, floraison assez précoce avril-mai à juillet selon climat, fleurs d'un blanc pur dans un calice lavé de violet foncé.
    - Lavandula angustifolia  'Ellagance Pink', obtention 2014, 25 à 35 cm, port compact, feuilles argentées, fleurs d'un rose pâle lavé de rose plus soutenu, calice vert clair lavé de pourpre.
    - Lavandula angustifolia  'Ellagance Purple', obtention 2014, 30 à 35cm, port compact, feuilles argentées, fleurs améthyste soutenu, calice violet pourpre, floraison estivale courant juillet. Médaille d'or en 2008 au concours Fleuroselect (Europe).
    - Lavandula angustifolia  'Folgate', 50 à 60 cm, port compact, feuilles argentées, courant juin fleurs bleu violet lumineux, a reçu The Award of Merit du RHS*.
    - Lavandula angustifolia  'Hidcote Blue', feuillage gris-vert plus larges que l'espèce type, en juin fleurs bleu violet foncé. Elle requière un sol très bien drainé très sensible à l'excès d'eau, par exemple lors des pluies d'automne, tolère entre -15 et -10°C, a reçu The Award of Merit duRHS.
    - Lavandula angustifolia  'Hidcote Pink', une dense et vigoureuse, feuillage gris-vert plus larges que l'espèce type, en juin fleurs rose pastel.
    - Lavandula angustifolia  'Hidcote Superior', port très compact, feuillage gris-vert plus larges que l'espèce type, en juin fleurs bleu violet foncé, remontante en septembre octobre.
    - Lavandula angustifolia  'Imperial Gem', une obtention du spécialiste britannique Norfolk Lavender* (1932) 50 à 60 cm, au petit feuillage gris, fleurs d'un violet mauve soutenu dans un calice violet pourpre, assez proche finalement de 'Hidcote', a reçu The Award of Merit duRHS.
    - Lavandula angustifolia  'Grosso' de 50 cm à 80 pour un étalement supérieur, feuillage vert de gris, long épis de fleurs mauves.
    - Lavandula angustifolia  'Granny's Bouquet', feuillage vert, fleurs bleu-violet, calice d'un violet pourpre en partie haute.
    - Lavandula angustifolia  'Little Lottie', 30 cm , très court épis de fleurs d'un rose mauve très pâle, calice vert pâle pourpré en partie haute.
    - Lavandula angustifolia  'Loddon Pink', une ancienne obtention britannique (1950) de Thomas Carlile, Loddon Nurseries, 45 à 50 cm Ø 60 à 70 cm, feuillage gris, fleurs d'un rose cuisse de nymphe un peu foncé, calice vert pâle lavé de rose pourpré, floraison tardive de juillet à septembre, a reçu The Award of Merit du RHS.
    - Lavandula angustifolia  'Loddon Puple', idem 'Loddon Pink', larges épis de fleurs d'un violet améthyste dans un calice violet foncé.
    - Lavandula angustifolia  'Lumière des Alpes', obtention française 1994 Couttolenc, une robuste au feuillage très gris, gros épis violet foncé.
    - Lavandula angustifolia  'Maillette', une ancienne obtention du français Pierre Grosso, 60 cm au feuillage gris-vert, courant juin jusqu'en août, fleurs bleu-violet foncé, calice velouté violet plus foncé. Une variété utilisée pour la production de l'essence de lavande, idem avec 'Diva'. Introduit en Amérique du Nord en 1981
    - Lavandula angustifolia  'Matheronne', Lavande Matheronne, 60 à 65 cm, feuillage gris-vert plus large que l'espèce type, fleurs mauve assez clair, calice vert clair lavé de pourpre vers le haut. Une variété utilisée pour la production de l'essence de lavande.
    - Lavandula angustifolia  'Mont Ventoux', fleurs d'un bleu foncé.
    - Lavandula angustifolia  'Miss Muffet' ou 'Scholmis' , obtention anglaise 1990 de de Jeanne (Joan) Schofield (Bildeston - Suffolk), ( serait issue de croisement entre 'Hidcote et Nana 'Alba' de petite taille assez compacte 35 cm de haut pour un Ø de 45 cm, feuillage gris-vert, fleurs lavande vif, améthyste moyen, calice gris de lin, a reçu The Award of Merit du RHS.
    - Lavandula angustifolia  'Munstead Dwarf' donné pour synonyme de 'Munstead', de petite taille 30 à 50 cm, au feuillage bien gris, en juin fleurs mauve, parme à violet clair (selon origine) dans un calice d'un violet très foncé.
    - Lavandula angustifolia  'Nana Alba', trapue, très compacte, croissance lente, fleurs blanches en juin.
    - Lavandula angustifolia  'Rosea', 50 à 60 cm, feuillage vert, denses épis de fleurs rose pâle à rose plus soutenu.
    - Lavandula angustifolia  'Royal Purple', 50 à 60 cm, feuillage gris-vert, long et étroits épis 7 cm et plus, de fleurs bleu-violet soutenu dans un calice violet sombre.
    - Lavandula angustifolia  'Silver Blue', 60 cm, au feuillage étroit, argenté, en juin fleurs bleu violet, dans un calice foncé.
    - Lavandula angustifolia  'Snow Cap', au feuillage étroit d'un gris argenté, en juin fleurs blanches.
    - Lavandula angustifolia  'Twickel Purple', obtention néerlandaise de 2012 de 50 à 70 cm, au large feuillage d'un vert de gris argenté, en juin larges épis pyramidales de fleurs lilas, mauve violacé clair dans un calice colombin.

    Consulter la liste des autres espèces de lavande présentes dans l'Encyclopédie, s'ouvrant dans un pop-up.

    Annotations :
    *RHS, the Royal Horticultural Society, La Société royale d'horticulture, fondé à Londres 1804.
    *Norfolk lavender, Calley Mill, Heacham, Norfolk, en 2015 des champs de lavandes ont été plantés au domaine de Sandringham, à découvrir.
    nmauric© 15/01/2000- Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site