Hypericum elatum - Millepertuis élevé
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Millepertuis élevé, nommé par les anglophones 'St John's Wort.
    Nom latin : Hypericum elatum  Aiton*, synonyme Hypericum × inodorum  Mill.*
    Illustration de J.E. Sowerby, 'English Botany, or Coloured Figures of British Plants' 3ième ed., vol. 2: t. 265 (1864), contributed by the New York Botanical Garden, U.S.A.
    famille : Guttiferaceae, section : Androsaemum.
    catégorie : arbrisseau ou sous-arbrisseau légèrement stolonifère aux tiges roussâtres au printemps.
    feuillage : caduc à semi-persistant selon climat, vert soutenu revers glauque, petites glandes translucides (vésicules), nervure médiane plus vert-jaune. Petites feuilles verticillées, sessiles oblongues-lancéolées, la base est rougeâtre.
    port : dressé, rectiligne.
    floraison : du printemps à été, non parfumé comme son nom l'indique. En cyme, panicules de petites fleurs (Ø de ± 3 cm) aux nombreuses étamines saillantes.
    couleur : jaune éclatant, brillant.
    croissance : lente.
    fruits : petits baies charnues, coniques rouge cerise à rouge plus soutenu, pédoncules rougeâtres, nombreux cv aux baies de différentes couleurs.
    hauteur : 0.20-0.40 m, les cultivars sont nettement plus grands.
    plantation : au printemps ou à l'automne selon climat.
    multiplication : par semis sous châssis à froid, bouturage de tiges à la fin du printemps.
    sol : frais, drainé, pas trop riche, même calcaire.
    emplacement : soleil, ombre partielle une partie de la journée, dans le sud éviter le couchant qui est beaucoup trop brûlant.
    zone : 7 - 10, tolère tolère aisément r- 15°C, une fois installé parfaitement adapté à la sécheresse.
    origine : Europe méridionale.
    entretien : taille des bois morts et tiges faibles en fin d'hiver, redémarre de souche.
    maladies et parasites : lorsqu'il y a un excès d'humidité, il peut être sujet aux nématodes ( vers ronds) qui favorisent le pourrissement du système racinaire, sensible à la rouille et dédaigné par les cervidés.
    NB : son nom Hypericum  vient du latin 'hypericon' où il désigne déjà le genre, mot d'origine grec 'Iperikos' issus de l'association de 'upo' qui signifie presque et 'éreïkè' qui désigne la bruyère et, son nom spécifique elatum  signifie élevé, mettre ou porter plus haut, son nom spécifique inodorum  signifie sans odeur.
    Ce genre comprend plus de 400 espèces d'annuelles, vivaces ou arbustes ou arbres caducs, semi-persistants ou persistants, originaires des zones tempérées du globe.
    Ce Millepertuis est idéal pour être utilisé en couvre-sol sur les talus, également pour illuminer les massifs et les mixed-borders.
    Parmi les cultivars, citons :
    - Hypericum × inodorum  'Albury Purple', commercialisé sous Hypericum androsaemum  'Albury Purple',0.70 à 0.90 m de haut, caduc, feuillage vert et pourpre, floraison jaune lavé de pourpre fructification ouge acajou.
    - Hypericum × inodorum  'Autumn Surprise', de petite taille guère plus de 0.30 m, semi-persistant au feuillage vert, marbré de blanc et rose, tirant sur le rose soutenu à l'automne, fructification rouge, primé par la RHS.
    - Hypericum × inodorum  'Dream', commercialisé sous 'Magical® Dream', fructification vert granny smith.
    - Hypericum × inodorum  'Elstead', obtention anglaise de W. Ladhams de Elstead (Elstead, Surrey), issue de croisement entre Hypericum androsaemum  et Hypericum hircinum  se distingue par sa taille de 1m à 1.20m en tout sens, port étalé, feuillage semi-persistant ( ± 7,5 cm) vert foncé plus ovale, fructification rouge cerise à rouge orangé assez vif, excellente rusticité, rabattre à la sortie de l'hiver.
    - Hypericum × inodorum  'Excellent Flair' plus de à 2 m, floraison estivale (juillet- septembre) d'un jaune soutenu, fructification d'un brun rougeâtre (acajou), requière un sol très fertile.
    - Hypericum × inodorum  'Flair Orange', plus de 2 m, feuillage vert soutenu, les jeunes sont roussâtres, floraison estivale juillet-aôut, fructification rouge orangé, requière un sol très fertile.
    - Hypericum × inodorum  'Magical® Beauty' ou 'Kolmbeau', une série de 0.40 à 0.90 m de haut pour un étalement de 0.70 à 1m, feuillage semi-persistant vert foncé, floraison courant mai-juin, petites fleurs à grandes étamines, fructification d'un pâle rose saumoné dès le mois de juillet. Bonne résistance à la rouille. En fin d'hiver rabattre à 15 cm de haut. Tolère aisément -12°C.
    - Hypericum × inodorum  'Magical® Cherry' ou 'Kolmcherrip', fructification rouge cerise, primé par la RHS.
    - Hypericum × inodorum  'Magical® Green' ou 'Kolmgreen', fructification vert acide.
    - Hypericum × inodorum  'Magical® Limelight' ou 'Kolmalimelight', fructification vert jaune comme le lime.
    - Hypericum × inodorum  'Magical® Pumpkin' ou 'Kolmapuki', fructification d'un rouge orangé, un peu capucine.
    - Hypericum × inodorum  'Magical® Magical Red Flame' ou 'Kolmaref', fructification rouge clair, entre cerise et rose, à reflets nacrés. - Hypericum × inodorum  'Magical® Sunshine' ou 'Kolmasun', fructification jaune citron, primé par la RHS.
    - Hypericum × inodorum  'Magical® Universe' ou 'Kolmundi', feuillage vert à vert pourpré, fructification d'un rouge foncé devenant presque noir.
    - Hypericum × inodorum  'Magical® White Fall' ou 'Kolmwhifa', fructification d'un blanc ivoire, primé par la RHS.
    - Hypericum × inodorum  'Magical® White' ou 'Kolmawhi', fructification entre le blanc cassé et le blanc de Meudon, primé par la RHS.
    J.E. Sowerby © 1864
    - Hypericum × inodorum  'Magical® Red' ou 'Kolmared, fructification rouge vif.
    - Hypericum × inodorum  'Rheingold', taille d'environ 1m, feuillage vert marginé et lavé de rouge, floraison estivale (juillet- septembre) d'un jaune soutenu, fructification ovale, d'un rouge acajou, calice vert lavé de rouge, requière un sol très fertile.
    - Hypericum × inodorum  'Ysella', 0.60 à 1m en tous sens, feuillage semi-persistant, jaune doré au printemps virant progressivement au vert chartreux en été, floraison jaune abricoté, fructification d'un rouge acajou.Tolère aisément -20°.

    Dans l'abécédaire consulter la liste des autres espèces de Hypericum présentes dans l'Encyclopédie.

    Annotations :
    *Ait., abréviation botanique pour William Townsend Aiton (1731-1793) jardinier-botaniste écossais qui œuvre au jardin de Chelsea avant d'être chargé en 1759 par la princesse de Galles (Augusta de Saxe-Gotha-Altenburg) (1719-1772) de gérer les collections, d'introduire de nouvelles espèces et développer le jardin exotique de Kew House, date qui correspond à la fondation des Jardins botaniques royaux de Kew.
    Il est l'auteur du célébrissime 'Hortus Kewensis a catalogue of the plants cultivated in the Royal botanic garden at Kew' en 3 volumes, impr. Georges Nicol - 1789 (le volume 3 est consultable en ligne sur books.google.fr).
    *Mill., abréviation botanique pour le botaniste écossais Philip Miller (1691-1771), on lui doit la référence pour les jardiniers du 18 ième siècle 'The Gardener's Dictionary' du jardin de Chelsea, édité à Londres 1755-1760, illustré de nombreuses gravures de Ehret, Lancake et John Miller.
    nmauric© 21/01/2000- Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site