Leptospermum laevigatum - Arbre à thé, Myrte australienne
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    S.T. Edwards © Curtis’s Botanical Magazine (1810)
    Nom commun : Leptospermum lisse, Arbre à thé, Myrte australienne, appelé en Australie 'Coastal tea-tree, Australian Myrtle'.
    Nom latin : Leptospermum laevigatum  (Gaertner) F. von Muell.*, synonyme Fabricia laevigata  Gaertner*
    famille :Myrtaceae.
    illustration: de S.T.Edwards dans Curtis’s Botanical Magazine, vol. 32: t. 1304 (1810) - Illustration contributed by the Missouri Botanical Garden, U.S.A.
    catégorie : arbrisseau ou arbuste.
    port : érigé, buissonnant. Tronc noueux à écorce velue.
    feuillage : persistant, gris-vert. Feuilles coriaces, ovales à bout arrondie, légèrement soyeuses.
    floraison : fin du printemps- début de l'été. Nectarifère visitée entre autres par les abeilles (mellifère) . Petites fleurs axillaires, sessiles, étalées (1 cm), aplanies à 5 pétales ondulés. Attire les oiseaux.
    couleur : blanc griffé de rouge sombre au niveau des étamines.
    fruits : minuscules capsules contenant de trés fines graines allongées.
    croissance : rapide.
    hauteur : 4 - 7 m. Il est utilisé dans la composition de haies de 2 à 3 m de haut.
    plantation : au printemps.
    multiplication : par semis au printemps ou bouture à talon en été.
    sol : acide ou neutre ou alcalin, non calcaire, sablonneux, enrichi, frais ou sec.
    emplacement : soleil, mi-ombre légère, adapté aux embruns et au vent.
    zone : 9 - 10.
    origine : Australie sur la côte orientale dans les dunes.
    entretien : tailler le moins possible, si possible après la floraison. Adapter pour la confection de haies brise-vent, notamment sur le littoral. Certaines variétés sont recherchés pour être traité en bonzaï ex: Leptospermum humifusum S.Schauer. Les branches fleuries entre dans la composition de bouquets.
    NB : son nom Leptospermum  vient du grec 'leptos' qui signifie mince et 'karpos' qui signifie fruit, faisant référence à ses graines qui sont très petites et laevigatum qui vient du verbe latin 'laevigare' qui signifie polir, donc lisse ou poli. Ce genre comprend environ 85 espèces d'arbustes persistants ayant bien souvent un feuillage piquant. La majeure partie originaire de l'Australie, les quelques autres originaires de Nouvelle Zélande, Tasmanie , de l'Asie du sud-est( Bornéo, Java, Philippines, Sumatra, Thaïlande).
    Il est aussi appelé Arbre à thé, parce que le feuillage de certaines variétés ( Leptospermum ericoïdes  et scoparium ) étaient utilisées en infusion par aborigènes pour leurs propriétés antiscorbutiques et digestives, un breuvage apprécié par le Capitaine Cook. Leptospermum laevigatum  fut introduit aux jardins de Malmaison pour la première fois vers 1805 par les botanistes Leschenault, Delisle et Guichenault survivants de l'expédition de Nicolas Baudin sur le Naturaliste aux Terres Australes.
    Parmi les cultivars, citons :
    - Leptospermum  'Copper Sheen' : H 0.60-1.20m, feuillage bronze-rouge, fleur jaune-crème au printemps, pas adapté au terrain sec, ne supporte ni le vent ni les embruns, zones 9-10.
    - Leptospermum liversidgei  'Mozzie Blocker', H 1.50m, fleur rose, zones : 9-10.
    - Leptospermum  'Merinda', H 1m, fleur rose, zones : 9.
    - Leptospermum  'Rhiannon', H 1.50m, fleur rose-violette à étamines blanches au printemps.
    - Leptospermum obovatum  'Austraflora Lemon Pop', H 0.50-1m, port arrondi, fleur blanc-jaune, ne supporte pas le vent et les embruns, zones 9-10.
    Autre espèce présente dans l'Encyclopédie
    Leptospermum scoparium  J.R.Forster & G.Forster, Arbre à thé, Manuka, et ses cultivars, consulter sa fiche.
    Quelques autres espèces pour un sol acide ou neutre uniquement :
    - Leptospermum brachyandrum  Druce , synonymes Leptospermum abnorme  Benth., Kunzea brachyandra  F.Muell., H2-3m, feuillage juvénile cuivré, fleurs blanches au printemps, il n'est pas pour les terrains secs, pas adapté au vent et aux embruns.
    - Leptospermum brevipes  F.Muell., originaire de l'Australie (sud-est), H 2-3m, fleurs blanc, zones 8-11. (ni vent ni embruns).
    - Leptospermum continentalis  Joy Thomps. ex Leptospermum juniperinum Sm.
    - Leptospermum coriaceum  H 1.50-2m, fleur blanc (ni vent ni embruns).
    - Leptospermum fabricia  Cheel , donné pour synonyme de Fabricia coriacea , H 1.5-2.5m, fleur jaune d'or en automne et hiver, pas adapté au terrain sec, ni aux vents ni aux embruns, zones 9-10.
    - Leptospermum firmum  Benth., originaire de l'Australie (sud-est), zones 8 - 11.
    - Leptospermum lanigerum  (Aiton) Sm., synonyme Leptospermum subargenteum  Gand., originaire du sud-est de l'Australie et Tasmanie. H 2.50-5m port érigé ou pleureur, fleur blanc au printemps, zones 8 - 11.
    - Leptospermum macrocarpum  Joy Thomps. ex Leptospermum lanigerum var macrocarpum  Maiden & Betche, originaire d'e lAustralie ( Montagnes Bleues) H 1-2m feuilles vert pourpre, fleurs rose soutenu en été à automne. Zones 8 - 11.(à l'abri du vent et des embruns).
    - Leptospermum namadgiensis  Lyne, originaire de Nouvelle-Zélande. Découverte récente 1996.
    - Leptospermum obovatum  Sweet. : H 2-7m, ne supporte pas les sols secs et les embruns.
    - Leptospermum petersonii  F.M. Bailey, synonyme Leptospermum citratum  Challinor, Cheel & Penfold, originaire d'Australie sur la côte est, H 2-4m, feuillage aromatique à odeur de citron, fleurs blanches, pas adapté aux sols secs, zones 9 - 11.
    On en extrait une huile essentielle utilisée en aromathérapie pour ses propriétés antiseptiques, antivirales et fongicides dans le traitement des problèmes respiratoires et les migraines, elle serait efficace pour éloigner les insectes et les moustiques.
    Leptospermum petersonii
    Siro Kurita ©
    - Leptospermum polygalifolium  Salisb. ex Leptospermum flavescens  Sm., originaire de l'Asie du sud-est (Sumatra).H 1-2.5m, fleurs d'un blanc-crème (pas pour terrain sec), zones 9-10 et ses hybrides tels - Leptospermum polygalifolium  'Cardwell' à port pleureur et feuillage juvénile bronze, floraison fin hiver à printemps.
    - Leptospermum polygalifolium  'Pacific Beauty' H 0.5-1m, à port étalé.
    - Leptospermum rotundifolium ex L. scoparium var rotundifolium  H 0.30-2.20m (il reste reste assez bas en culture), port étalé, fleurs blanches, rose ou violette au printemps.
    - Leptospermum sericeum  Labill. : H 1-1.50m, port compact floraison rose de l'hiver jusqu'au printemps.
    - Leptospermum spectabile  J.Thompson, originaire de l'Australie (Montagnes bleues), fleurs rouge aux sépales blanc, zones 9 - 11.
    - Leptospermum sphaerocarpum  Cheel. à fleurs blanches.
    - Leptospermum squarrosum  Gaertn., synonyme Leptospermum persiciflorum  Rchb., originaire Nouvelle-Galle du Sud. H 1-2.50m, fleurs blanches ou rose pâle ou rose soutenu, uniquement pour sols frais ou humide, zones 9 - 11.
    - Leptospermum turbinatum  J.Thompson, ex Leptospermum nitidum  Hook.f. , Leptospermum pubescens  Lam., originaire de Tasmanie, H1-2 m, fleurs blanches un peu plus grande (2,5cm) au printemps, à l'abri des embruns, zones 8 - 11.
    - Leptospermum variabile  Joy Thomps., se rencontre dans le Queensland, H 1.50-2.50m, port arrondi à étalé, fleurs blanches.

    *Annotations :
    *G.Gaertn., abréviation botanique pour l'apothicaire, botaniste allemand Philipp Gottfried Gaertner (1754-1825), il est le co-auteur d'une flore du Wetterau avec B. Meyer et J. Scherbius, éditée à Francfort entre 1799 et 1802, consultable en ligne à la BHL (biodiversitylibrary.org) sous le nom de Oekonomisch-technische Flora der Wetterau (une ancienne province située dans le land de Hesse au centre-ouest de l'Allemagne, région de Francfort-sur-Maine).
    *F. Muell., abréviation botanique pour le baron Ferdinand Jacob Heinrich von Mueller (1825-1896), botaniste.
    nmauric©02/02/2002 - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site