Brugmansia arborea - Trompette du jugement
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Brugmansia en arbre, Trompette du jugement, Trompette des anges, Stramoine en arbre, localement en espagnol El Floripondio, nommé par les anglophones 'Tree Datura', 'Devil's Trumpet, Angels Trumpets, Peruvian Trumpet', en allemand ' Engelstrompeten', en espagnol 'Floripondio, Trompetas de Ángel', en italien 'Trombone d'angelo'.
    Nom latin : Brugmansia arborea  (L.) Steud., synonymes Datura arborea  L.*, Brugmansia cornigera  (Hook.*) Lagerh., Brugmansia knightii  Merkus-Doornik, Datura arborea  L., Datura cornigera  Hook.*, Datura knightii  (auct.) Voss, Datura speciosa  Salisb., Elisia formosissima  Milano
    parfois également confondu avec Brugmansia versicolor  (horticole)
    famille : Solanaceae.
    catégorie : arbuste.
    port : dressé puis étalé.
    feuillage : persistant, recouvert de velours. Feuilles alternes, ovales souvent asymétriques
    floraison : de l'été à l'automne, délicatement parfumée la nuit, nectarifère, visitée et pollinisée par les colibris, les insectes nocturnes, les papillons de nuit et les chauve-souris. Longues trompettes bisexuées, pendantes (± 17 cm) à rebords lobés, effilés en 5 pointes retroussées.
    fruits : capsules lisses.
    couleur : blanc pur.
    croissance : rapide.
    hauteur : 4 à 5 m en tous sens.
    plantation : au printemps.
    multiplication : prélèvement de rejets au pied, par semis à chaud (25° à 30°C) après avoir fait tremper les graines toute une nuit dans de l'eau tiède, compter pour la levée de 2 à 4 semaines plus lorsque la température est moins élevée, également par bouture en été de tiges semi-ligneuses avec hormone, à l'étouffée ou simplement dans de l'eau, le développement des racines est assez rapide, mettre un morceau de charbon de bois pour éviter le pourrissement de l'eau.
    sol : riche, drainé, frais mais sec en hiver.
    emplacement : soleil à l'abri du vent et des gelées.
    entretien : rabattre avant l'hiver et protéger du froid. Dans le cas de culture en pot, penser à arroser abondamment dès le printemps, même si la végétation démarre tard, et en été.
    zone : 10 - 11.
    zone : en Amérique latine dans la cordillère andine (Colombie, Pérou, Brésil, Argentine et Bolivie) il semble avoir disparu dans son milieu naturel, largement distribuée à travers le monde comme plante ornementale et naturalisée dans de nombreux pays, dont la France.
    NB : son nom Brugmansia  lui a été donné en souvenir du professeur d'histoire naturelle hollandais Sebald Justin Brugmans (1763-1819) et son nom spécifique arborea  signifie en arbre.
    Ce genre comprend selon les flores de 5 à 7 espèces d'arbustes ou petits arbres persistants ou semi-persistants, tous originaire du nord de l'Amérique du sud principalement dans la Cordillère des Andes.
    Selon les flores il existe des problèmes fréquents de nomenclature (nom exact) entre Dature et Datura  du fait de mélange de nom d'espèce et de nom de variété; le nom Brugmansia  devrait être réservé aux arbustes à fleurs pendantes et celui de Datura  aux espèces herbacées vivaces ou annuelles à fleurs dressées ou horizontales.
    Università di Catania ©
    Propriétés et utilisations :
    Toutes les parties contiennent à plus ou moins fortes doses des substances hautement toxiques tels que l'atropine et la scopolamine Prendre soin de tenir les enfants éloigner, le lèchage des doigts après contact peut être xtrèmement danger. Un simple contact avec les fleurs peut provoquer une dilatation anormale des pupilles (mydriase).
    En Amérique latine, notamment en Colombie, elle est utilisée à des fins criminelles, pour voler et violer, inhibant la volonté des personnes qui ingèrent une préparation alcoolisée (Burundanga*) les rendant totalement manipulables, exactement comme avec la poudre du Diable, Herbe du diable (Datura) préparée par des détrousseurs chinois en octobre 2015 à Paris hypnotisants les gens les privant de leur libre-arbitre après avoir inhalé cette préparation.
    Depuis des siècles elles est utilisée dans les cérémonies rituelles, en sorcellerie et par les chamans et les guérisseurs.
    Dans les pharmacopée traditionnelles elle était prescrite (excepté les femmes enceintes) avec beaucoup de prudence dans les dosages sous forme d'infusion pour calmer les douleurs physiques et les maux psychologiques et réduite en pâte sous forme de cataplasme pour soigner les plaies, les blessures et les abcès et les furoncles.
    Une erreur de dosage peut provoquer des difficultés respiratoires, dilatations des pupille, troubles de la vision, troubles de la conscience, confusions, hallucinations et amnésies.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    - Brugmansia x candida , Trompette des Anges blanche, consulter sa fiche.
    - Brugmansia sanguinea  (Ruiz & Pavon) D. Don., Brugmansia sanguin, consulter sa fiche.
    - Brugmansia suaveolens  (Humb. & Bonpl. ex Willd) Bercht. & J. Presl, Brugmansia odorant, consulter sa fiche.
    - Brugmansia var. rosea , Brugmansia rose, consulter sa fiche.
    Voir également les Datura :
    - Datura inoxia  Mill., Stramoine à grandes fleurs, Datura trompette, consulter sa fiche.
    - Datura metel  L., Métel, consulter sa fiche.
    - Datura stramonium  L., Stramoine, consulter sa fiche.

    Annotations :
    *Hook., abréviation botanique pour le botaniste écossais William Jackson Hooker (1785-1865), spécialiste des mousses puis tout au long de sa vie des fougères, en 1820 nommé à la chaire de botanique de l'Université de Glasgow, suite à ses travaux scientifiques Guillaume IV lui décerne un titre de noblesse en 1836. En 1841, il occupe la fonction de premier Directeur du Jardin Botanique Royale de Kew, un peu à l'abandon depuis la disparition de son prédécesseur Joseph Banks, un jardin qu'il agrandi, enrichi de plusieurs serres, dont la célèbre Palm House de D. Burton et R.Turner réalisé entre 1844 et 1848. On lui doit aussi l'ouverture des jardins au public durant les après-midis.
    Auteur de forts nombreux ouvrages et parutions botaniques dont entre autre, la première Flore des îles britanniques "Flora Scotia; or a description of scottish plants arranged both according to the artificial and natural methods" (Volume 2 en 1821).
    The british flora compresing the phaenogamous, or flowering plants and ferns" (2 volumes - Londres éd. Longman, Brown, Green and Longmans 1831 édition revue et corrigée en 1842)
    L'édition d'un guide "Kew Garden or Popular guide to the Botanic garden of Kew".
    "Genera filicum; or Illustrations of the ferns, and other allied genera; from the original coloured drawings of the late Francis Bauer; with additions and descriptive letterpress", by Sir William Jackson Hooker. London, H. G. Bohn, 1842. "Synopsis filicum : or, A synopsis of all known ferns, including the Osmundaceae, Schizaeaceae, Marattiaceae, and Ophioglossaceae (chiefly derived from the Kew herbarium) Accompanied by figures representing the essential characters of each genus"" avec son assistant Joseph Gilbert Bakers, responsable de l'Herbier de Kew (éd. Robert Harwicke - 1868).
    *L. Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, médecin, botaniste-naturaliste suédois à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binominale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l’espèce, c'est la base de la taxinomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivie d'un parution 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigne à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site