Grevillea rosmarinifolia - Grévillier à feuilles de Romarin
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Grévillée, Grévillier à feuilles de romarin.
    Nom latin : Grevillea rosmarinifolia  A. Cunn.
    famille : Proteaceae.
    catégorie : arbuste (utilisable dans la composition de haie).
    port : buisson arrondi.
    feuillage : persistant, alterne, en aiguille gris-vert clair.
    floraison : hiver à printemps à début été.
    couleur : rose.
    croissance : moyenne.
    hauteur : 2-3 m.
    plantation : à l'automne.
    multiplication : bouture en été.
    sol : frais ou sec, drainé, fertile à légèrement pauvre surtout en phosphates, acide ou neutre, supporte également un sol un peu alcalin ou un peu calcaire.
    emplacement : soleil, mi-ombre lumineuse.
    zone : 9 - 10.
    origine : Australie.
    entretien : dans une haie, taille à la fin de la floraison.
    NB : le genre Grevillea est dédié à Charles Francis Greville (1749 - 1809), un des 7 co-fondateurs de la Royal Horticultural Society (RHS), société horticole britannique fondée le 7 mars 1804, qui décerne chaque année The Award of Garden Merit (AGM) à de nouvelles obtentions au cours du Chelsea Flower Show qui se déroule 5 jours durant du 23 au 27 mai à l'Hôpital Royal de Chelsea, à Londres. C'est l'une des plus grandes expositions florales au monde.
    Un peu d'histoire : les premieres importations de Grévilliers en Europe datent de 1792 ! ensuite vers 1840 la mode changea et de plus l'importation de fougères ou de plantes de milieu humide signa la disparition de nombreuses Protéacées des serres. Pourtant c'est encore les mêmes espèces que l'on retrouve le plus fréquemment aujourd'hui en Europe (G. juniperina, G. longifolia, G. rosmarinifolia ) alors que la rusticité des autres est le plus souvent comparable ainsi que leur facilité de culture.
    A propos de la rusticité nous avons choisi ici l'hypothèse haute alors que la plupart sont sûrement légèrement plus résistants, à vous de faire des tests et de nous tenir au courant :-)) ! Il faut savoir que même au Queensland, région à Grévilléa la plus chaude d'Australie les températures peuvent descendre à -10 °c et bien sûr plus bas encore en Nouvelles Galles du Sud ou en Victoria.
    En Australie, sous le même nom botanique, il est décrit plusieurs formes, une à fleur jaune-verte en hiver à printemps qui atteint 2 mètres de haut, une telle que décrite plus haut et une identique mais plus basse, d'environ 1.50 m et une autre à fleur presque rouge.
    Il existe des hybrides tels :
    - Grevillea rosmarinifolia  'Rosy Posy', H 1-1.2 m, à port compact, fleur rose en hiver à printemps.
    - Grevillea rosmarinifolia  'Jenkinsii' ,H 1-2 m, fleur rose et crème.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    - Les espèces hautes.
    - Les espèces basses.
    - Les espèces moyennes.
    Richard Gautier & nmauric ©29.02.2000 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site




compteur visites