Allium bulgaricum  - Ail de Bulgarie
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Ail de Bulgarie, nommé par les anglophones 'Sicilian Honey Lily'.
    Nom latin : Allium bulgaricum  Prodan, synonymes Nectaroscordum siculum subsp. bulgaricum  (Janka) W.T.Stearn, ou Nectaroscordum dioscoridis  (Sibth. & Sm.) Stankov (commercialisé sous ce nom là dans les pays anglophones
    famille : Amaryllidaceae .
    catégorie : bulbeuse.
    port : touffe basale et hampe florale érigée.
    feuillage : touffe basale de grandes feuilles linéaires, 'caduc'.
    floraison : à la fin printemps, début de l'été, courant juin-juillet selon climat, un plus tôt courant mai sur des bulbes installés. Ombelle de ± 20 à 40 fleurs en forme de clochettes pendantes à 6 tépales disposés par 3 et 6 étamines; fleurs nectarifères visitées par les abeilles.
    couleur : blanc crème en coeur maculé de rouge et des tons plus claires, fond de gorge verdâtre avec sur le revers une ligne médiane verte, étamines jaunes.
    hauteur : 0.60 à 0.80m en fleurs.
    plantation : à l'automne en prenant soin d'espacer les bulbes de 10 à 15cm à 15cm de profondeur, il est conseillé de les planter en groupe puis arroser modérément si le sol est trop sec.
    multiplication : par division des bulbilles en été à n'éffectuer que tous les 4 ou 5 ans lorsqu'il y a une belle touffe, semis sous châssis en automne ou au printemps.
    sol : drainé, fertile, frais ou légèrement sec, acide ou neutre ou alcalin.
    emplacement : soleil, mi-ombre.
    zone : 7-8.
    origine : Europe centrale et sud-est de l'Europe.
    entretien : juste supprimer les ombelles fanées si vous ne souhaitez pas de fructification, et laissez sécher en place la tige et les feuilles.
    ravageurs : dédaigné par les cervidés.
    NB : Son nom Allium  qui désigne le genre en latin comprenant les aulx, les oignons et les poireaux, aurait pour origine "all' un mot celtique signifiant brûlant.
    Ce genre comprend environ 750 espèces de bisannuelles et de vivaces bulbeuses, originaires des zones tempérées de l'Asie, de l'Afrique du Nord et Amérique du Nord (112 espèces) dont certaines sont comestibles.
    A cultiver au jardin dans les massifs, mixed-borders, plates-bandes et rocailles ou simplement dans d'éphémères potées, s'utilise dans le confection de bouquets, comme les tulipes il continu de pousser dans l'eau, veiller à ne pas mettre trop d'eau dans le vase et de surveiller son niveau.
    Il faut noter que certains fournisseurs donnent aussi sous le même nom commun le Nectaroscordum siculum ssp siculum. qui est assez similaire les fleurs sont un peu plus vertes, sachant que les variétés cultivées sont toujours des hybrides entre les deux formes.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    Allium aflatunense  B. Fedtsch, Ail d'Aflatun, Ail d'Asie Mineure, connu sous le nom d'Ail d'ornement, consulter sa fiche.
    Allium cristophii Trautv. (s'écrit aussi christophii) connu sous le nom d'Ail Perse, Ail Christophi, consulter sa fiche.
    Allium giganteum  Regel, Ail géant d'Asie, consulter sa fiche.
    Allium moly L., Ail d'Espagne, Ail doré, consulter sa fiche.
    Allium  'Mont Blanc', Ail 'Mont Blanc', ail géant, consulter sa fiche.
    Allium neapolitanum  Cir., Ail de Naples, Ail blanc, consulter sa fiche.
    Allium  'Purple Sensation', Ail Pourpre 'Sensation', consulter sa fiche.
    Allium schoenoprasum  L., Ciboulette commune, consulter sa fiche.
    Allium schubertii  Zucc., Ail de Schubert, consulter sa fiche.
    Allium ursinum  L, Ail des ours, consulter sa fiche.
    Aillium tuberosum  Rottler ex Spreng, Ciboulette tubéreuse, Ciboulette chinoise, Ail de Chine, consulter sa fiche.
    Allium vineale  'Hair', Ail des vignes chevelu, consulter sa fiche.
    Liste des autres espèces de bulbeuses présentes dans l'Encyclopédie, s'ouvrant dans un pop-up.

    Annotations :
    * Linné : Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, médecin, botaniste-naturaliste suédois à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binomiale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe latins, désignant le genre suivi du nom de l ’espèce, c'est la base de la taxinomie et de la nomenclature internationale. Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigna à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède.
    - nmauric© 11/11/2000 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site