Chionodoxa luciliae  - Gloire des Neiges
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Chionodoxa lumineuse, Chionodoxa de Lucile, Gloire des Neiges, nommée par les anglophones 'Glory of the snow, Lucile's Glory-of-the-snow, Boissier's Glory-of-the-snow'.
    Nom latin : Chionodoxa luciliae Boiss.*, synonymes Chionodoxa gigantea Hort.*, Scilla luciliae (Boiss.) Speta*
    famille : Liliaceae.
    catégorie : vivace à petit bulbe globuleux de Ø 5 à 7cm .
    feuillage : caduc, vert moyen lavé de pourpre en pointe. Feuilles ensiformes, rubanées de 20cm de long en forme de gouge.
    floraison : à la fin de l'hiver à début du printemps à la fonte des neiges (février , mars), durant approximativement deux semaines, un vrai bonheur pour les abeilles.
    Sur des tiges pourprées de 5 à 8 petites fleurs à corolle étoilée composée de 6 pétales et 6 très courtes étamines, pourvues d'un long et fin pédoncule pourpré.
    couleur : bleu outremer pour l'espèce type à gorge blanche, mauve, blanc ou rose pâle lavé de blanc en coeur, pour les cultivars, le centre des tépales est marqué et souvent plus foncé, étamines d'un jaune pâle.
    croissance : moyenne.
    hauteur : 0.15 m.
    plantation : à l'automne courant septembre à novembre, à au moins 5 cm de profondeur. Pour 1m² compter une centaine de bulbes.
    multiplication : par division des bulbes à l'automne dès le mois de septembre, tous les 4 ou 5 ans, puis patienter au moins deux ans pour les voir fleurir.
    Aussi par semis, recouvrir légèrement les graines, il faudra patienter entre 3 et 4 ans pour apercevoir la première floraison.
    sol : riche, frais mais surtout bien drainé.
    emplacement : au soleil de préférence ou mi-ombre.
    origine : Asie Mineure en altitude au sud-ouest de la Turquie, consulter la carte de l'Asie Mineure.
    entretien : juste supprimer les fleurs fanées et laisser le reste sécher en place, pour qu'il forme avec les ans de beaux tapis bleus. N'oubliez pas de laisser les dernières fleurs pour récupérer des graines.
    zone : 3 - 9, tolère aisément -25°C.
    NB : son nom Chionodoxa vient du grec 'khionos' qui désigne la neige et 'doxa' signifie entre autre gloire, glorieux, honneur, pour une fois le nom vernaculaire est la traduction exact Gloire des Neiges, et son nom spécifique luciliae  en latin le verbe 'lucere', briller signifie lumineuse ce qui est son cas, mais c'est surtout le prénom de sa maman Lucile Butini.
    Ce genre proche des Scilles, ne comprend que 6 espèces endémiques à une aire géographique située dans une zone montagneuse limitée au sud de la Turquie, et les îles de Chypre et la Crète.
    Idéal pour les jardins alpins, les rocailles, au pied des massifs arbustifs, mixed-borders, dans les sous-bois de feuillus, se cultive également dans des vasques et des potées où les bulbes auront été plantés un peu plus serrés pour former une belle touffe.
    Au point de vue taxonomie l'espèce Chionodoxa luciliae est synonyme de Chionodoxa gigantea tandis que les obtentions horticoles sous le nom de Chionodoxa luciliae sont synonymes de Chionodoxa forbesii Baker.
    Parmi les cultivars, citons :
    - Chinodoxa luciliae  'Alba', d'un blanc pur irisé, étamines jaune d'or.
    - Chinodoxa luciliae  'Pink Giant', courant février-mars, floraison d'un magenta passé, vieux rose en pointe.
    - Chinodoxa luciliae  'Rosea', de 10 à 25 cm de haut, floraison rose pâle en coeur lavé de blanc.
    - Chinodoxa luciliae  'Rose Queen', floraison rose pâle entre cuisse de nymphe et rose dragée, revers plus foncé.
    - Chionodoxa forbesii  'Blue Giant', environ 10cm de haut, aux fleurs bleu ciel, en coeur lavé de blanc.
    - Chionodoxa forbesii  'Violet Beauty' 15 cm de haut, floraison parme soutenu, plus clair en coeur.
    - Chionodoxa sardensis  AGM, environ 10 cm de haut, floraison dés le mois de janvier d'un bleu pâle électrique lavé de mauve.
    - Chionodoxa sardensis  'Deep Blue', 20cm de haut, floraison d'un bleu safre rappelant celui des muscaris.
    - Chinodoxa  'Mixed', un mélange bleu, mauve, rose et blanc, diffusé par les obtenteurs néerlandais.

    Dans l'abécédaire consulter la liste des autres espèces de bulbeuses présentes dans l'Encyclopédie.

    Annotations :
    *Boiss., abréviation botanique pour le mathématicien- botaniste genevois Pierre Edmond Boissier (1810-1885) qui effectue des voyages dans le sud de l'Europe (du Portugal à l'Italie), en Afrique du Nord et au Proche-Orient, réalisant un herbier perpétué par sa fille. Aujourd'hui l'herbier Boissier se trouve à Genève et une quinzaine de plantes qu'il collecte durant son séjour en Andalousie en 1837, sont présentes dans l'Herbier du Collège Royale de San Lorenzo de l'Escorial (Madrid). Lui a été dédié un genre de Poaceae, Boissiera.
    * Hort., abréviation botanique pour signaler une origine horticole, venant du latin 'hortulanorum', mot qui désigne les horticulteurs.
    *Speta, abréviation botanique pour le botaniste autrichien Franz Speta ( 1941 - 2015), le grand spécialiste des Hyacinthaceae. et autres bulbeuses; chercheur au musée de Linz puis directeur du dit Musée de 1970 à 1985, et de 1993 à 2003 il assure la direction du centre de biologie du musée national. Auteur de nombreux ouvrages et publications. Un nouveau genre de bulbeuse sud-africaine à fleurs bleues comprenant une seule espèce Spetaea lachenaliiflora i tribu Massonieae (Asparagaceae) lui a été dédié.
    diane nadeau & natacha mauric © 22.01.2000 ® Jardin! L'Encyclopédie
    - Diane Nadeau et nmauric ©22.01.2000 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.

Chionodoxa luciliae





compteurs visiteurs gratuits