Triteleia laxa  - Tritéléia lâche
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Siro Kurita©
    Nom commun : Tritéléia ou Brodiaéa lâche (ouvert), nommé par les anglophones 'Ithuriel's Spear', 'Grass Nut' ou 'Wally Basket'.
    Nom latin :Triteleia laxa  Benth., synonymes Brodiaea laxa  S. Watson , Brodiaea californica  Lindley.
    famille : Alliaceae.
    catégorie : bulbe.
    port : touffe herbacée.
    feuillage : 'caduc'. Feuilles étroites, linéaires peu rigide qui à tendance à se coucher et qui jaunissent rapidement en été.
    floraison : à la fin du printemps (durée: 3 à 4 semaines). Sur une tige jonciforme, ombelle évasée, composée d'une dizaine de petites fleurs brillantes, solitaires en étoile (2 - 2,5 cm), hermaphrodites à trois sépalés (identique aux pétales), trois pétales pointus marqués d'une nervure centrale plus foncée et 6 étamines .
    couleur : bleu à bleu-violet.
    croissance : rapide.
    hauteur : 0.2-0.4 m.
    plantation : en automne (à 10 cm de profondeur).
    multiplication : par semis ou séparation des caieux à la fin de l'été.
    sol : ordinaire, enrichi, trés bien drainé, acide ou neutre ou alcalin, sec puis frais pendant la croissance.
    emplacement : soleil, à l'abri du vent.
    zone : 8 - 10.
    origine : États-Unis (nord de la Californie et sud-ouest de l'Oregon). Consulter la Carte des USA.
    entretien : enlever juste les feuilles et les tiges désséchées, peut se laisser en place durant l'hiver dans les sols bien drainés. A tendance à se ressemer tout seul. On peut les utiliser dans les compositions florales.
    NB : son nom Triteleia  vient du grec 'treis' qui signifie trois et 'teleios' qui signifie parfait, faisant référence à la composition de la fleur.
    Ce genre originaire des États-Unis sur la côte ouest, comprend une quinzaine d'espèces qui sont encore souvent commercialisés sous leur ancien nom : Brodiaéa.
    Autres espèces :
    - Triteleia bridgesii  Greene., synonyme Brodiaea bridgesii , originaire du nord de la Californie, 25 cm de haut, floraison lilas.
    - Triteleia clementina  Hoover , synonyme Brodiaea clementina  (Hoover) Munz, rare, endémique à l'île de San Clémente, : à floraison bleu lavande.
    - Triteleia crocea  Greene, floraison jaune.
    - Triteleia dudleyi  Hoover, synonyme Brodiaea dudleyi  (Hoover) Munz, floraison jaune pâle.
    - Triteleia grandiflora  Lindl., synonyme Brodiaea grandiflora  Sm., floraison bleue.
    - Triteleia hendersonii  Greene., originaire du nord-ouest des États-Unis, floraison jaune.
    - Triteleia hyacinthina  Lindl., synonyme Brodiaea hyacinthina  Baker, originaire de Californie, Colombie britannique et Idaho, 40 - 50 cm de haut, floraison blanche à nervure centrale violacée, zones 6 - 9.
    - Triteleia ixioides  Greene, synonyme Brodiaea ixioides  S. Watson., originaire de Californie et sud de l'Oregon, 30- 35 cm de haut, floraison jaune marginé de violet, zones 8 - 10.
    - Triteleia lemmoniae  (S. Watson) Greene, synonyme Brodiaea lemmonae  S. Watson à floraison jaune d'or.
    - Triteleia lilacina  Greene, synonyme Brodiaea lactea var. lilacina  S. Watson, floraison blanche.
    - Triteleia lugens  Greene, synonyme Brodiaea lugens Baker, originaire de Californie, à floraison jaune.
    - Triteleia montana  Hoover, synonymes Triteleia gracilis  Greene, Brodiaea gracilis  Fuentes., à floraison jaune.
    - Triteleia peduncularis  Lindl.: à floraison blanche à nervure centrale violacée.
    - Triteleia versicolor  Hoover., synonyme Brodiaea versicolor  (Hoover) Munz, originaire du sud-ouest des États-Unis

    Espèces proches :
    Dichelostemma congestum  (Sm.) Kunth*, initialement nommée Brodiaea congesta  Sm., consulter sa fiche.
    Ipheion uniflorum  Raf., synonyme Brodiaea uniflora  (Lindl.)Engl., consulter sa fiche.

    Dans l'abécédaire, consulter la liste des autres espèces de bulbeuses présentes dans l'Encyclopédie.

    Annotations :
    *Benth, abréviation botanique pour le nom du botaniste britannique George Bentham (1800-1884) qui vécut en Languedoc Roussillon avant de devenir propriétaire du Domaine de Restinclières à Prades-le-Lez; il fut à l'origine de la réalisation de nombreuses flores, dont la première concernant les plantes de la région de Hongkong 'Flora Hongkongensis' (1861), et 'Flora Australiensis' ( édition en 7vol. de 1863-à 1878).
    En 1826, il fait édité à Paris, le catalogue des plantes indigènes des Pyrénées et du Bas Languedoc' collectées par son père lors de leur séjour à Montauban puis Montpellier.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.



compteur pour site internet