Lonicera hildebrandtiana - Chèvrefeuille d'Hildebrandt
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Forest & Kim Starr ©
    Nom commun : Chèvrefeuille d'Hildebrandt, Chèvrefeuille géant, Chèvrefeuille hildebrandiana, en chinois 'Dà guô rên döng', nommé par les anglophones 'Giant Burmese Honeysuckle, Large honeysuckle, Big Fruit Lonicera'.
    Nom latin : Lonicera hildebrandiana  Collett & Hemsl.*, un seul synonyme retenu Lonicera braceana Hemsl.
    photos : Lonicera hildebrandiana flowers and leaves at Keokea, Maui, Hawaii. May 20, 2009 par Forest & Kim Starr , cliquer sur la photo pour en découvrird'autres en grand format.
    famille : Caprifoliaceae, flore de Chine Lonicereae.
    catégorie : arbuste à souche sarmenteuse beige se desquamant en bandes étroites.
    port : grimpant, volubile en tout sens.
    feuillage : persistant ou semi-persistant selon climat, coriace, vert moyen brillant. Feuilles opposées elliptiques, oblongues, obovales, de 7 à 15 cm de long. Bourgeons foliaires à larges écailles.
    floraison : longue selon climat de de mars à juillet, parfumée, nectarifère visitée par les abeilles, les colibris et les papillons qui en assurent la fécondation.
    A l'aisselle des feuilles, paire de fleurs tubulaires bilabiées ou réunies en courtes grappes sur le dessus des rameaux, à bractées triangulaires, calice à lobes triangulaires. La lèvre supérieure à 3 lobes celui du centre est refendu.
    planche botanique : extraite de la flore de Chine.
    couleur : jaune soutenu et blanc jaunissant en fin de floraison, la partie tubulaire est souvent d'un jaune rosé plus foncé.
    fruits : baies vertes globuleuses à pyriformes de 2,5 cm virant à maturité au bleu nuit foncé, convoitées par les oiseaux.
    croissance : assez rapide.
    hauteur : 3 à 10 m en tout sens.
    plantation : de préférence à l'automne pour lui permettre d'installer son système racinaire.
    multiplication : par semis au printemps,par bouturage avec ou sans talon en été
    sol : riche, humifère, frais, drainé
    emplacement : soleil, mi-ombre.
    zone : 8 - 10.
    origine : découvert en 1891 dans les fourrés, les haies et lisière humides de forêts de feuillus en Birmanie (Myanmar) présent également au sud-ouest de la Chine dans la province du Yunnan et la limitrophe à l'est région autonome du Guangxi et également en Thaïlande, consulter la carte de l'Asie.
    entretien : n'oubliez pas de l'arroser les deux premières années après la plantation, si nécessaire rabattre après floraison, la taille d'entretien s'effectue courant février-mars, bien enlever en dessous des rameaux tout les bois morts.
    NB :son nom Lonicera  lui a été donné par Linné en souvenir du médecin-botaniste allemand Adam Lonitzer (1528-1586), qui publiât divers ouvrages sur les plantes. Les sage femmes de son époque lui doivent la première utilisation de l'ergot de seigle (Claviceps purpurea) à des fins médicinales, et son nom spécifique hildebrandiana  lui a été donné en 1888 par Henry Collett qui le dédie à Arthur Hedding Hildebrandt (1843-1918), un administrateur qui échange des correspondances avec les jardins royaux de Kew, voir JSTOR, archives Directors' Correspondence 4 juillet 1893.
    Ce genre comprend environ 180 espèces de grimpantes ou d'arbustes caducs, persistants ou semi persistants originaire des zones tempérées de l'hémisphère nord, 11 espèces en France donc 6 arbustives, 15 en Europe, 22 en Amérique du Nord dont 11 présentes au Canada et 18 endémiques aux États-Unis, et 57 espèces présentes en Chine dont 23 sont endémiques et 25 au Japon.
    Il a été primé à plusieurs reprises par Award of Garden Merit de la RHS* sa place au jardin sur une clôture, une palissade, une pergola contre un mur, sur un muret près des cheminements et des ouvertures pour profiter de son parfum nocturne. Il s'utilise également en couvre-sol dans les rocailles sur les talus ou simplement dans des vasques ou potées pour les balcons et les terrasses.
    Propriétés et utilisations :
    Les fleurs contiendraient de l'acide chlorogénique. Dans la médecine traditionnelle chinoise, les racines, les nouvelles pousses et les feuilles de certaines espèces du genre sont utilisées en décoction en usage externe pour traiter les ecchymoses, le foie et les reins.
    Autres espèces de chèvrefeuilles grimpants présents dans l'Encyclopédie :
    Forest & Kim Starr ©
    - Lonicera caprifolium  L., Chèvrefeuille des jardins, consulter sa fiche.
    - Lonicera implexa  Aiton, Chèvrefeuille des Baléares, consulter sa fiche .
    - Lonicera japonica  Thunb., Chèvrefeuille du Japon, consulter sa fiche.
    - Lonicera periclymenum  L., Chèvrefeuille des bois, consulter sa fiche.
    - Lonicera sempervirens  L., Chèvrefeuille de Virginie, consulter sa fiche.
    Autres espèces arbustives présentes dans l'Encyclopédie :
    - Lonicera fragrantissima  Lindl. & Paxton., Chèvrefeuille d'hiver, consulter sa fiche.
    - Lonicera nitida  E. H. Wilson. Chèvrefeuille brillant, consulter sa fiche.
    - Lonicera maackii  Herd, Chèvrefeuille de Maack, consulter sa fiche.
    - Lonicera tatarica  L., Chèvrefeuille de Tartarie, consulter sa fiche.
    - Lonicera xylosteum  L. Camérisier, Chèvrefeuille des haies, consulter sa fiche.
    - Lonicera x brownii  Hort, Chèvrefeuille brownii, consulter sa fiche.

    Dans l'abécédaire consulter la liste des autres espèces grimpantes présentes dans l'Encyclopédie.

    Annotations :
    *Hemsl., abréviation botanique officielle pour le botaniste britannique William Botting Hemsley (1843 - 1924) qui travaille au jardin botanique de Kew s'occupant également des herbiers, membre de la Royal Society de Londres, il oeuvre dans le royaume des espèces d'Amérique centrale, on lui doit entre autre Handbook of hardy trees, shrubs, and herbaceous plants (Estes & Lauriat - Boston, 1873) illustré de 300 planches de Leblanc et Riocreux, basé sur 'Le Manuel de l'Amateur des Jardins' du botaniste franco-belge Joseph Decaisne (1807-1882) et du biologiste français Charles Victor Naudin, (1815-1899), un traité général d'horticulture en 4 volumes (1862-1874 éditeur Firmin-Didot frères - Paris), ainsi que 'Biologia Centrali-Americana; or Contributions to the Knowledge of the Fauna and Flora of Mexico and Central America' 5 v., 1879-1888 - Londres. Un genre de la famille des curcubitaceae lui a été dédié Hemsleya.
    *RHS, The Royal Horticultural Society, La Société Royale d'Horticulture, fondée à Londres le 7 mars 1804 qui décerne chaque année The Award of Garden Merit (AGM) à de nouvelles obtentions au cours du Chelsea Flower Show qui se déroule 5 jours durant du 23 au 27 mai à l'Hôpital Royal de Chelsea, à Londres. C'est l'une des plus grandes expositions florales au monde.
    nmauric© 02.01.2000 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.




compteur internet