Echeveria pulvinata  - Echeveria oreiller
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    nom commun : Echeveria oreiller
    Nom latin : Echeveria pulvinata  Rose ex Hook.f., nommée par les anglophones 'Plush Plant'
    famille : Crassulaceae
    catégorie : succulente
    feuillage : persistant.
    port : buissonnant.
    floraison : printemps.
    couleur : rouge
    croissance : lente.
    hauteur : 0.3 m.
    plantation : automne ou printemps
    multiplication : bouture de rosette, ou semis.
    sol : drainé, pas trop fertile, même assez sec.
    emplacement : soleil, mi-ombre
    zone : 10 .
    origine : sud du Mexique.
    entretien : aucun
    NB : en cas de culture en pot, laisser presque au sec en hiver
    Le nom de ce genre mexicain Echeveriaa  a été donné en 1828 par Augustin Pyramus de Candolle* en l'honneur du mexicain Atanasio Echeverria y Godoy*, peintre naturaliste et animalier, auteur de nombreux illustrations de la Flore de la Nouvelle-Espagne et son nom pécifique pulvinata  selon Pline vient du latin 'pulvinatus' qui signifie fait en forme de coussin, d'oreiller (pulvillus).
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    Echeveria elegans  Rose, Echéveria élégant, consulter sa fiche.
    Echeveria x, Echeveria hybride fiche.

    Annotations :
    *DC. Augustin Pyramus de Candolle (1778-1841), ), botaniste suisse il obtient en 1808 la chaire de botanique à la Faculté de Médecine de Montpellier, on doit une nouvelle classification des espèces expliquée dans 'La théorie élémentaire de la botanique (1813), ainsi que les 7 volumes du 'Prodomus systematis naturalis regni vegetablilis' (1824-1841) où sont décrites 60 000 espèces doublant ainsi les familles, ouvrages achevés par son frère et son petit-fils avec 80 000 plantes décrites. Il s'intéressait notamment aux propriétés médicinales des plantes, auteur de 'Plantarum Succulentarum' (1799) ou l'histoire des plantes grasses et la Théorie élémentaire de la botanique (1813).
    *Atanasio Echeverria y Godoy avec le concours e l'illustrateur Juan Vicente de la Cerda, ils réalisent les illustrations botaniques et zoologiques (2000) de l'expédition royale de botanique entre 1787-1803 à la Nouvelle Espagne, sous le commandement de Martin de Sesse Lacasta et de José Mariano Mociño; aujourd'hui l'ensemble fait partie de la Collection permanente de l'Institut Hunt (Pittsburgh - Pennsylvanie).
    rgautier & nmauric © 20/11/2000 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.

un compteur pour votre site