Opuntia cochenillifera  - Oponce, Nopal à cochenilles
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Oponce à cochenilles, ou Nopal, appelée localement Nopales et nommée par les anglophones 'Velvet Opuntia', 'Nopales opuntia',' Wooly Joint Prickly Pear', 'Warm hand' ou 'Cochineal nopal cactus'.
    Nom latin : Opuntia cochenillifera  (L.) Miller, synonyme Nopalea cochenillifera  (L.) Salm-Dyck.'
    famille : Cactaceae (Opuntioideae)
    catégorie : succulente
    port : arborescent très ramifié aux raquettes plates les jeunes sont pourvues de petites feuilles.
    floraison : été, fleurs étroites aux étamines saillantes.
    couleur : rose-rouge à rouge cramoisi, étamines rose vif à rose fuchsia.
    fruits : figues de la même couleur que les fleurs.
    croissance : rapide.
    bauteur : jusqu'à 4 m dans son habitat d'origine.
    plantation : printemps
    multiplication : semis au printemps à chaud, bouture de raquette.
    sol : drainé, sablonneux, un peu fertile
    emplacement : ombre légère
    zone : 11.
    origine : Amérique centrale et Jamaïque.
    entretien : à la plantation protéger le collet avec des petits cailloux ou du sable grossier pour le protéger de l'humidité.
    NB : en serre (mais préfère avoir les racines au large) planter dans du terreau pour cactée (ou 1/3 sable, 1/3 terre de jardin, 1/3 terreau) en pleine lumière. Arroser au printemps et en été et début automne une fois par semaine + engrais pauvre en azote tous les 2 mois, laisser au sec tout le reste de l'année. Les jeunes feuilles sont consommées comme légumes.
    Son nom spécifique lui a été donné parce qu'il est plus spécialement l'hôte de la cochenille du Mexique Coccus cacti ou Dactylopius coccus qui depuis la nuit des temps était récoltée (femelles et pontes) pour obtenir le célèbre rouge carmin utilisé non seulement dans les peintures mais aussi pour la teinture des draps et des toiles, faisant une sérieuse concurrence à celle du kermès avant de tomber en désuétude vers 1870 lors de la découverte des colorants synthétiques.
    Un colorant naturel couramment employé en cosmétologie et surtout dans l'industrie agro-alimentaire sous la référence (E 120).
    Dans l'industrie pharmaceutique elle entre dans des préparations (gommes sirops, granulés,..) pour traiter la coqueluche et les toux spasmodiques.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    Consulter la liste (colonne de droite).
    ® par la Société des Gens de LettresConformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site