Æonium spp.  - Aeonium
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    aeonium arboreum atropurpureum Nom commun : Aeonium sp. ou Æonium.
    Nom latin : Æonium sp
    famille : Crassulaceae.
    catégorie : Vivaces ou sous-arbrisseaux succulentes, ramifiés à tiges charnues, aussi utilisés en plante d'appartement
    feuillage : persistant, rosette acaule pour certaines variétés, à feuilles charnues (réserve d'eau), souvent spatulées et imbriquées comme des tuiles. En juillet-août, les rosettes sont plus ou moins refermées sur elles-même, la plante est en période de repos.
    floraison : printemps ou été. Au centre de la rosette, tige florale avec grappe terminale pyramidale de petites fleurs en étoile. Après la floraison, la rosette en principe dépérit.
    couleur : blanc, jaune, jaune crème, rose ou rouge.
    croissance : lente. Particularité les variétés des Canaries poussent surtout en automne et au printemps.
    hauteur : 0.15 à 0.20 m à 0,80 à 1 m, suivant la variété.
    plantation : Rempoter tous les 2-3 ans.
    multiplication : au printemps par semis, bouture de feuille ou de tige après avoir laisser cicatriser à l'air libre avant de planter dans un substrat sablonneux.
    sol : bien drainé et sablonneux, enrichi, acide ou neutre.
    emplacement : soleil ou mi-ombre suivant la variété.
    Schwarzkopf
    C.Baral © Démons & Merveilles
    zone : 9 - 11. Température minimale 8 - 10°.
    origine : îles Canaries pour la plus grande grande partie, Europe occidentale, Afrique du Nord et pourtour Méditerranéen.
    entretien : Arroser avec de l'eau non calcaire, une fois par semaine durant la période de croissance (au printemps et à l'automne pour ceux des Canaries), en laissant la terre sécher entre deux arrosages. Au printemps, apport d'engrais spécial pour cactées une fois par mois . Réduire l'arrosage en hiver et conserver dans un endroit frais température idéale 10-12°. Penser à enlever la poussière avec un pinceau, ne pas utiliser de produit lustrant.
    NB : Son nom Æonium vient du grec "æonion" qui signifie éternel. Ce genre comprend une quarantaine d'espèces.
    Quelques autres espèces :
    Aeonium arboreum  Webb & Berthel., synonyme Sempervivum arboreum  L. : endémique sur la côte atlantique au Maroc, variété arbustive peu ramifiée (0,60 -1 m), rosette vert vif, feuilles spatulées; fleurs en épis dense jaune, zones 9-11, supporterait jusqu'à -4°C.
    Aeonium arboreum var. atropurpureum  photo du haut.
    Aeonium arboreum var. atropurpureum  'Schwarzkopf' : rosette pourpre foncé, le soleil favorise sa coloration, fleurs jaune d'or, supporte jusqu'à 3°C., photo ci-contre.
    Aeonium arboreum var. holochrysum , originaire de l'île de Ténérife, voir photo 2
    Aeonium' arboreum var.holochrysum Aeonium balsamiferum  Webb & Berthel. : îles Canaries, variété protégée par la Convention relative à la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel de l’Europe, février 1998.
    Aeonium canariensis  Webb & Berthel., synonyme Sempervivum canariense  L. : îles Canaries, rosette (45 cm) très spatulée, feuilles vertes à bord rougeâtre, fleurs jaunes, zones 10-11, il supporterait jusqu'à -6°C (Jardin exotique de Roscoff) .
    Aeonium decorum  Webb ex C.Bolle : îles Canaries, arbustif dense, rosette hémisphérique verte se marginant de rouge- cuivré au soleil,feuilles légèrement dentelées,fleurs jaune-crème. Son cycle est inversé pousse en hiver.
    Aeonium goorchiae Webb & Berthel. : rosette visqueuse, en spirale vert olive, floraison rose.
    Aeonium glutinosum  Webb & Berthel, synonyme Sempervivum glandulosum  Ait. : Madère, à tige dressée et gluante ainsi que les feuilles (7,5-10 cm), longue tige florale feuillée (60 cm), fleurs jaunes.
    Aeonium haworthii  Webb & Berthel. : îles Canaries, arbustif et ramifié, nombreuses rosettes feuilles vert bleu, très spatulées, marginées de rouge, inflorescence en épis jaune crème légèrement rosée, zones 10 -11.
    Aeonium lindleyi  Webb & Berthel. : îles Canaries, Palma: port buissonnant (25 cm de haut), rosette légèrement visqueuse, vert clair à poils blancs. Particularité, longue floraison jaune d'or en hiver.
    Aeonium nobile  (Praeger) Praeger : rosette vert olive, à feuilles pliée
    æonium urbicum
    ispb.univ-lyon1.fr © J. Reynaud
    Aeonium tabulaeform  Webb & Berthel. : îles Canaries (Ténériffe). Espèce menacée sur l'île de Ténériffe, unique rosette vert acide, extrêmement plate et large (45 cm) à courte tige (20 cm), feuilles légèrement velues, très imbriquées, marginées de cils. Fleurs jaune au bout d'une très longue tige. Exposition mi-ombre, zones : 10-11, supporterait 0°.
    Aeonium saundersii  C.Bolle, synonyme Aeonium gomerense  (Praeger) Praeger : îles Canaries (île de la Gomera), variété protégée par la Convention relative à la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel de l'Europe, février 1998.
    Aeonium urbicum  Webb & Berthel. : Voir photo la dernière photo ci-contre.

    Consulter les généralités sur les cactus & succulentes, dans l'encyclopédie la liste s'affiche dans la colonne à droite.
    ® par la Société des Gens de Lettres Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
 compteur site