Helenium autumnale  - Hélénie d'automne
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    helenium autumnale 'Windley' Nom commun : Hélénie d'automne, nommée par les anglophones 'Automne Sneezeweed', 'Dogtooth Daisy' ou 'Helen’s Flower'.
    Nom latin : Helenium autumnale  L.* photo cultivar 'Windley'.
    famille : Asteraceae.
    catégorie : vivace herbacée toxique qui selon climat peut être cultivée en annuelle.
    feuillage : caduc, vert franc. Feuilles alternes, sessiles, lanceolées, celles du haut sont simples entières, les autres sont légèrement dentées, inclinées vers la bas.
    floraison : longue de l'été jusqu'aux premiéres gelées.
    couleur : jaune, orange, divers tons de rouge, rouille ou cuivré unie ou bigarrée, centre largement bombbé jaune virant progressivement au marron.
    fruits : akènes pourvues d'une aigrette soyeuse.
    croissance : moyenne.
    hauteur : 0,45 à 1,20m ( voire plus selon les variétés).
    plantation : printemps ou automne distance de plantation 20 à 30cm suivant hauteur.
    multiplication : division ou semis en place à l'automne, au printemps courant mai semis à chaud pour repiquer en place courant septembre, floraison l'été suivant. Levée des semis à chaud compter une vingtaine de jours.
    sol : tous humide et riche en matière organique bien drainé.
    emplacement : soleil ou ombre partielle (soleil une partie de la journée).
    zone : 3 - 9, parfaitement adapté aux embruns et sols.
    sol : prairies, marais, berges des cours d'eau de l'Amérique du Nord.
    entretien : pas d'entretien particulier, juste supprimer les fleurs fanées pour éviter la fructification et favoriser la floraison. S'utilise en fleurs coupées
    NB : Son nom Helenium  désigne en latin et en grec l'aunée, il a pour origine la mythologie grecque où la plante serait née d'une larme versée par Hélène (fille de Zeus). Autre version, cette fort belle Hélène, enlevée, mariée à Thésée qui par la suite aurait été enlevée (délivrée) par Ménélas alors qu'elle cueillait des inules par Pâris qui en était fou amoureux, c'est cet affront qui sera à l'origine de la Guerre de Troie.
    Ce genre comprend environ 45 espèces d'annuelles ou vivaces, originaires des Amériques en zone tempérée.
    Les hélénies aux couleurs chaudes sont des vivaces estivales idéales à inclure dans les massifs de vivaces, les mixed-borders ou simplement dans des potées composées.
    Parmi les hybrides, citons :
    Helenium autumnale  'Chipperfield', jaune bouton d'or lavé d'orange.
    Helenium autumnale  'Golden Youth', éclatant jaune.
    Helenium autumnale  'Mahogany', jaune bouton d'or lavé d'orange.
    Helenium autumnale  'Pumilum magnificum' environ 80cm de haut, se distingue par des capitules à courtes ligules jaune canari, un large centre de bombé jaune virant au marron.
    Helenium autumnale  'Praecox', mélange uni et bigarré commercialisé en graines.
    Helenium  'Abbeydore Bronze' superbe floraison en fleurs à étroits ligules capucine bronze, gros centre bombé marron foncé.
    Helenium  'Adios' floraison d'arrière saison en fleurs à larges ligules spatulées jaune-orange sur le pourtour et rouge orangé légèrement lavé de jaune vers la base, gros centre très bombé marron cuivré.
    Helenium  'Armée Rouge' floraison au coeur de l'été courant juillet en grosse fleurs rouge orangé, gros centre très bombé marron cuivré.
    Helenium  'Coppelia', capitules rouge vermillon, franges des ligules d'un jaune abricot, ± 1m de haut, floraison fin de l'été.
    Helenium  'El dorado' jaune citron large centre marron foncé cerné de jaune et marron.
    helenium autumnale 'Rotkappchen'
    Démons & Merveilles ©
    Helenium  'Gay-Go-Round', 1,20m de haut floraison courant août d'un jaune assez vif, une bande rouge et jaune à nouveau, large et fort bombé centre marron rouille cerné de jaune et marron.
    Helenium  'Hartmut Rieger' se distingue par sa floraison d'arrière saison (fin août) couleur abricot lavé vers la base d'orange fauve, centre marron fonc presque noir.
    Helenium  'Madame Canivet' jaune orangé large centre marron rouille.
    Helenium  'Mahogany' rouge brique, griffé de jaune sur le pourtour, large centre assez petit marron.
    Helenium  'Mardi gras' ± 1,20cm de haut, bigarré de divers tons de jaune, orange, rouge, large centre assez petit marron.
    Helenium  'Madame Canivet' jaune d'or lavé d'orange rouille centre marron foncé.
    Helenium  'Rotkappchen' (1952) une ancienne obtention du pépiniériste allemand Karl Foerster, 0,70 à 1 m de haut, rouge brun avant le pleine épanouissement griffé d'orange, voir photo ci-contre.
    Helenium  'Septembergold' pour l'arrière saison septembre-ocobre, ± 1,20cm de haut jaune poussin, centre jaune paille virant à l'ocre.
    Propriétés :
    Toxique dans son intégralité, elle peut chez certaines personnes provoquer des dermites de contact.

    Annotations :
    * L. : abréviation botanique pour Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, médecin, botaniste-naturaliste suédois à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binomiale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l’espèce, c'est la base de la taxinomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivie d'un parution 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigne à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède.
    ® par la Société des Gens de LettresConformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
Jardin! L'Encyclopédie
un compteur pour votre site