Matteuccia struthiopteris - Fougère Plume d'autruche
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Matteuccia struthiopteris
    Dr. Nick V. Kurzenko ©
    Nom commun : Fougère de Matteuccie, Fougère plume d'Autruche, Fougère d'Allemagne, Fougère allemande, nommée par les anglophones 'Ostrich Fern, Shuttlecock Fern', en allemand 'Heimischer Straub-Farn' (Plume-Fougère).
    Nom latin : Matteuccia struthiopteris  (L.) Tod.*, synonymes Matteuccia pensylvanica  (Willd.) Raymond, Onoclea pensylvanica  (Willd.) Sm., Pterinodes struthiopteris  (L.) Kuntze, Struthiopteris europaea  Hornem., Struthiopteris germanica  Willd.
    famille : Woodsiaceae, ordre Pteridophytes, classée par certaines flores (Italienne, chinoise dans les famille des Onocleaceae.
    catégorie : fougère vivace aux robustes rhizomes traçants.
    port : touffe dressée, évasée.
    feuillage : caduc, vert franc. Longues frondes stériles lancéolées à l'aspect plumeux.
    fructification : les sporanges chargées de spores marron sont sur les frondes fertiles au centre.
    croissance : moyenne.
    hauteur : 1.50 à 1.70 m.
    plantation : à l'automne ou au printemps, compter 3 plants au m².
    multiplication : par semis spontané courant novembre et par séparation des rejets.
    sol : humifère, frais, riche, pH 5.6 à 6.0.
    emplacement : mi-ombre, légèrement ensoleillée, atmosphère plutôt humide sauf en hiver.
    zone : 3 - 9, ne supporte pas la sécheresse. USDA hardiness zone: 4a - 8b.
    origine : sur les berges des cours d'eau dans les bois humides et ombragés de l'hémisphère Nord ( circumboréale) présente à l'est de la Chine dans la province du Hebei, au centre dans celle du Hénan et l'Hubei, au nord au Shanxi, au nord-ouest au Gansu, dans la région autonome du Xinjiang, au Tibet, tout au nord-est dans les provinces du Jilin, Liaoning et celle du Heilongjiang et en Russie limitrophe, au sud-ouest au Séchouan, voir carte. Présente également en Corée, au Japon, au centre et au nord de l'Europe et dans le nord des Alpes, les préalpes carniques de l'Autriche et de l'Italie, dans l'Apennin septentrionale* présente dans le parc naturel des Dolomites du Frioul* (Dolomiti Friulane), en Amérique du Nord, au Canada et au nord-est des États-Unis.
    entretien : n'oubliez pas de l'arroser en période de sécheresse prononcée, effectuer un simple nettoyage des frondes desséchées avant l'arrivée du printemps.
    NB : le genre Matteuccia  est dédié au physicien et politicien italien Carlo Matteucci (1800-1868), professeur à l'Université de Pise et son nom spécifique struthiopteris  vient du grec 'struthio' qui signifie autruche et 'pteris' vient du grec "pteron" qui signifie aile ou plume, c'est le nom donné à un genre de fougères. Décrite pour la première fois en 1866; après révision le genre ne comprend plus que 3 espèces sur 9 noms référencés.
    Cette élégante fougère aux frondes rappelant les plumes des autruches est un excellent couvre-sol dans les massifs, rocailles ombragés sous le couvert d'arbustes, dans les sous-bois frais, aux bords des pièces d'eau et des cours d'eau ou simplement dans des potées.
    Matteuccia struthiopteris
    Dr. Nick V. Kurzenko ©
    Au Japon, les toutes jeunes pousses en forme de courte crosse sont consommées en salades.
    Les deux autres espèces :
    - Matteuccia intermedia  C. Chr., synonyme Pentarhizidium intermedium  (C. Chr.) Hayata, originaire de Asie orientale au sud de l'Himalaya présente au nord-est de l'Inde dans quelques vallées au nord de l'état du Sikkim, 0.60 à 0.90 m.
    - Matteuccia orientalis  (Hook.) Trevis., synonymes Pteretis orientalis  Ching, Struthiopteris orientalis  Hook., 0.60 à 0.80 m de haut pour un étalement d'environ 1m, au port très arqué, aux larges frondes triangulaires tirant sur le vert bronze, recherchée pour orner les massifs, plates bandes et rocailles ombragées.

    Annotations :
    *Apennin septentrionale elle est présente dans le parc naturel des Dolomites du Frioul (Dolomiti Friulane), ou les Dolomites Frioulanes situées au nord-est des Dolomites, dans la région autonomedu Frioul-Vénétie julienne, entre les provinces de l'Udine et du Pordenone, ce parc est classé au Patrimoine mondial de l'UNESCO.
    *L.,abréviation botanique pour le médecin, botaniste-naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binomiale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l ’espèce, c'est la base de la taxinomie et de la nomenclature internationale. Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica' et le récit de son Voyage en Laponie édité en 1738 (la traduction en français a été rééditée en 2002, éditions de la Différence). En 1738, il exerce la médecine durant trois ans, puis il l'enseigne durant une année à l'Université d'Uppsala, et par la suite jusqu'en 1772, il y enseigne la botanique. En 1738, il fonde l'Académie des Sciences de Suède. Son herbier, le plus riche de son époque ne contenant que 7000 plantes.
    *Tod., abréviation botanique pour le botaniste, sénateur italien Agostino Todaro (1818 - 1892), professeur de botanique à l'Université de Palerme, nommé en 1856 directeur du jardin botanique de Palerme (Sicile), fondateur en 1862 de la société d'acclimatation de Palerme, auteur d'ouvrages sur le coton Gossypium.
    - Richard Gautier & nmauric © 28-10-2000 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site