Cerastium tomentosum - Céraiste argentée, Oreille de souris
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Cerastium tomentosumNom commun : Céraiste tomenteuse, Céraiste feutrée, Céraiste cotonneuse, Céraiste argentée, ou Oreille de souris, Corbeille d'argent* ou Céraiste corbeille d'argent, Argentine des jardins, Barbette, Bulette et Neige en été, et par les anglophones 'Snow-in-summer'.
    Nom latin : Cerastium tomentosum  L., synonymes Cerastium tomentosum subsp. longifolium  Arcang., Cerastium tomentosum subsp. columnae  (Ten.) Arcang., Cerastium album  C.Presl, Cerastium columnae  Ten., Cerastium elatum  Ten., Cerastium longifolium  Ten., Cerastium repens  L.,Myosotis lanata  Moench.
    famille : Caryophyllaceae.
    catégorie : vivace herbacée orophyte, à la base semi-ligneuse et à fins rhizomes chevelus, tiges grêles poilues d'un élégant gris argenté.
    port : dense, compact, arrondi, tapissant formant un coussin.
    feuillage : persistant hors gel, vert de gris argenté, tomenteux. Étroites feuilles subsessiles, opposées (+ ou - 3cm) linéaires-lancéolées.
    floraison : nectarifère à la fin printemps à début de l'été (fin mai à juillet selon climat) juste au-dessus de la masse inflorescences pédonculées lâches de 1 à 3 fleurs hermaphrodites en forme d'étoiles (2,5cm) à 5 pétales tronqués, bifides aux veines bien marquées, + ou - 10 étamines et 5 styles, calice à 5 sépales aigues.
    couleur : blanc pur, étamines et fond de gorge jaune beurre.
    fruits : petites capsules oblongues (15 à 18mm) à dix dents apicales qui s'entre-ouvrent au sommet, contenant de minuscules graines d'un brun rouge.
    croissance : rapide.
    hauteur : 0.15 à 0.20m voire plus, pour un étalement au minimum de 0.30m puis à l'infini, elle peut devenir même envahissante.
    plantation : de préférence à l'automne (septembre-octobre) pour lui permettre de s'installer avant les gelées, compter 6 godets au m².
    multiplication : par division des rhizomes courant juillet ou semis à la fin du printemps.
    sol : quelconque, pauvre, même caillouteux ou calcaire, surtout bien drainé.
    emplacement : plein soleil, mi-ombre lumineuse ou partielle, déconseillée pour des situations trop ombragées.
    zone : 3 - 10, rustique tolère jusqu'à -20°C, une fois installée excellente résistance à la sécheresse.
    origine : largement distribuée en altitude en Europe méridionale et orientale jusqu'en Asie Mineure.
    entretien : si vous souhaitez favoriser la floraison supprimer les fleurs fanées, de temps en temps taille de mise en forme ou taille des rameaux vraiment dégarnis pour favoriser l'apparition de nouvelles pousses à effectuer après la floraison; au printemps rabattre les touffes de moitié.
    Pour une culture en potée prendre soin de laisser sécher le substrat entre deux arrosages car elle craint l'excès d'humidité.
    NB : Son nom Cerastium  désigne les céraistes en latin, mot venant du grec 'kéros' qui désigne une corne faisant allusion aux capsules, puisque corne est un mot féminin, j'utilise le féminin pour la céraiste, son nom spécifique tomentosum  signifie feutré, tomenteux.
    C'est une excellente plante tapissante, idéale pour les jardiniers paresseux a utiliser dans les jardins, surtout les jardins secs ou en bord de mer comme couvre-sol qui limite immanquablement le développement des 'mauvaises herbes' dans les rocailles, bordures, rebord de murets, massifs et mixed borders, tapis, pelouses et talus même sous le couvert de conifère ou simplement dans des bacs, vasques ou potées mettant en valeur leur port retombant, à retenir pour les balcons et terrasses ensoleillées.
    Les céraistes parfois nommées à tort corbeille d'argent* compte environ 60 espèces d'annuelles ou de vivaces persistantes, toutes originaires des zones tempérées du globe, principalement dans l'hémisphère nord, présents dans les toundras de l'articque, en zone subarctique et boréale comme Cerastium alpinum  synonyme de Cerastium arcticum  Lange et quelques espèces en hémisphère australe en Patagonie (Terre de feu) comme Cerastium arvense.

    C'est aussi le nom commun donné aux Iberis, aux Arabis et l'Alyssum maritimum.

    Liste des autres espèces de bulbeuses présentes dans l'Encyclopédie, s'ouvrant dans un pop-up.
    ® par la Société des Gens de Lettres Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site