Globularia cordifolia - Globulaire à feuilles cordées
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Globulaire à feuilles cordées
    Nom latin : Globularia cordifolia  L.
    famille : Plantaginaceae.
    catégorie : vivace.
    feuillage : feuilles étroites à la base des tiges ligneuses. Les feuilles radicales forment des rosettes.
    port : touffe, érigé.
    floraison : été.
    couleur : violet.
    hauteur : 0.05 à 0.10 m.
    sol : calcaire.
    habitat : pelouses rocheuses et fentes de rochers jusqu'à 2000 mètres d'altitude.
    zone : 7-9.
    particularités : contient un composant toxique encore indéterminé. Espèce protégée.
    espèce apparentée : Globularia meridionalis  vit dans les Alpes du Sud-Est, ses feuilles sont plus étroites ne dépassant pas 2,5 mm (1 cm pour la cordifolia).
    NB : Son nom Globularia  fait référence à la forme globuleuse de l'inflorescence et alypus  vient du grec 'alypon' qui signifie calmer la douleur.
    Ce genre comprend environ une vingtaine d'espèces de vivaces ou sous-arbrisseaux généralement persistants, originaires du sud de l'Europe et d'Asie Mineure dans bien des cas en en altitude.
    Il existe des cultivars issus de croisement entre Globularia × indubia  et Globularia sarcophylla  Svent., des sous-arbrisseaux parfaitement adaptés pour être intégrer dans les rocailles et les jardins secs.
    Autre espèce présente dans l'Encyclopédie :
    Globularia alypum  L. ou Globulaire turbith, Séné de Provence,Turbith, Herbe terrible, Petit Globe parfois Marguerite bleue, consulter sa sa fiche.

    Annotations :
    *L., abréviation botanique pour le botaniste-naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), avant d'être anobli en 1757 Carl Linnæus, également médecin, à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binominale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l'espèce, c'est la base de la taxonomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigne à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède.
    Auteur de 'Systema naturae, Genera plantarum' et 'Species plantarum'.
    ® par la Société des Gens de Lettres Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site