Rubia peregrina - Garance sauvage
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Garance voyageuse, Garance sauvage, nommée par les anglophones 'Wild madder'.
    Nom latin : Rubia peregrina  L.*
    famille : Rubiaceae.
    catégorie : vivace grimpante à souche rampante, aux racines de couleur jaune. Tiges à quatre angles, rameuses, à aiguillons dirigés vers le bas.
    port : vigoureuse, couchée à grimpante, exhubérante ; glabre.
    feuillage : persistant, coriace, vert foncé, brillant, rugueux et même rapeux. Feuilles verticillées par 4-6, elliptiques à ovales, à marge épineusescomme la nervure médiane, épines aussi dirigées.
    floraison : de la fin du printemps à l'été (courant mai à juillet selon climat). En cymes terminales et axillaires, minuscules fleurs étoilées
    couleur : vert jaunâtre à blanc crème, les boutons floraux sont lavé de rose soutenu.
    fruits : petites baies subglobuleuses, virant au noire à maturité, consommées par les oiseaux qui en assurent la propagation.
    croissance : rapide.
    hauteur : 0.5 à 1.5 m.
    habitat : broussailles, haies, bois clairs et rocailles, à basse altitude, souvent en bord de mer.
    sol : sec.
    zone : dans les fourrées, les bois et les haies du sud et de sud-ouest de la Grande-Bretagne, de l'Irlande et de l'ouest et sud de la France.
    NB : son nom Rubia  désigne la couleur rouge et son nom spécifique peregrina  voyageuse, fait référence à ses crochets qui lui permettent de s'agripper à la laine et au pelage des animaux.
    Espèce voisine Rubia tinctorum  L. , Garance des teinturiers, elle à des feuilles plus douces, à fleurs jaune vif et à fruit brun rougeâtre et ses racines sont rougeâtres donnant un beau rouge nommé alizarine. Naturalisée en France et en Allemagne
    La Garance voyageuse a aussi des propriétés tinctoriales, utilisées localement pour obtenir un rouge-orangé.
    Dans les pharmacopées traditionnelles, elle est réputée pour ses propriétés apéritive, astringente, antilithiasique, cholagogue, emménagogue, diurétique et laxative.
    photos © Florenligne
    Consulter également la liste des autres plantes grimpantes.

    Annotations :
    *L. abréviation botanique pour le botaniste-naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, médecin, à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binominale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l'espèce, c'est la base de la taxonomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigne à l'Universitéd'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède.
    - Muriel barnard©01/08/2001 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site